Historia (revue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire
Cet article est une ébauche concernant l’histoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Historia.
Historia
Image illustrative de l'article Historia (revue)

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Mensuelle
Genre histoire
Prix au numéro 5,70 euros
Diffusion 55 579[1] ex. (2014)
Date de fondation 1909
Ville d’édition Paris

Propriétaire Sophia Publications
Directeur de la rédaction Pierre Baron, depuis juin 1999[2]
Rédacteur en chef Maurice Szafran
ISSN 1270-0835
Site web http://www.historia.fr

Historia est une revue mensuelle de vulgarisation consacrée à l'histoire.

Historique[modifier | modifier le code]

La revue Historia est créée par un ancien libraire devenu éditeur Jules Tallandier, qui lance en 1908 le magazine Lisez-moi, composé de récits d'aventures, et son pendant littéraire Lisez-moi bleu. En décembre 1909, paraît le Lisez-moi historique sous titré Historia. Le magazine cesse de paraître de 1937 à 1945. Le directeur des éditions Tallandier Maurice Dumoncel recrée en 1946 le magazine illustré Lisez-moi Historia, « la revue vivante du passé ». En 1956, le magazine prend son titre actuel[3].

Leader des magazines de vulgarisation historique d'après-guerre, la revue tire à près de 300 000 exemplaires dans les années 1960 avant de voir son succès décliner. En 1994, Historia et Historama fusionnent en une seule revue tirée à 120 000 exemplaires[4].

La revue publie des articles et des dossiers auxquels participent des historiens connus[5]. Les dossiers sont approfondis dans un bimestriel thématique.

Juin 2016 Claude Perdriel propriétaire de Challenges et Sciences et Avenir achète la société Sophia éditrice (en redressement judiciaire) de La recherche, Histoire, Historia et Le magazine Litteraire[6]

Critique[modifier | modifier le code]

Revue de vulgarisation, Historia place le désir de divertir au centre de sa démarche, alors qu'une autre revue L'Histoire s'appuie davantage sur une rigueur scientifique[7].

Les chroniqueurs et les éditorialistes de Historia[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article contient une ou plusieurs listes. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Ci-dessous, la diffusion payée en France de Historia. Sources : OJD[8].

Titre 2010 2011 2012 2013 2014
Historia 73 371 72 944 68 357 61 355 55 579

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. OJD
  2. Remplaçant le journaliste Thierry Verret.
  3. Quid ?, R. Laffont, , p. 1193
  4. Guy Thuillier, Jean Tulard, Le marché de l'histoire, Presses universitaires de France, , p. 56
  5. "Éditorial", Historia, n° 700, avril 2005
  6. Quentin Ebrard, « Claude Perdriel seul propriétaire de « Historia », « L’Histoire », « Le Magazine littéraire » et « La Recherche » », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  7. Laurène Pain Prado, La question de l’histoire grand public. Etude comparée de deux magazines d’histoire : Historia et L’Histoire, 2004-2008, , p. 127
  8. Fiche de Historia sur le site de l'OJD.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Laurène Pain Prado, La Question de l'histoire grand public : étude comparée de deux magazines d'histoire : 'Historia' et 'L'Histoire', 2004-2008, université Pierre Mendès France, Grenoble-II, UFR Sciences humaines, 2010 (mémoire de master 2 "Sciences humaines et sociales")

Lien externe[modifier | modifier le code]