Équipe du Danemark de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Cet article traite de l'équipe masculine. Pour l'équipe féminine, voir Équipe du Danemark de football féminin.
Drapeau : Danemark Équipe du Danemark
Écusson de l' Équipe du Danemark
Généralités
Confédération UEFA
Couleurs rouge et blanc
Surnom Les Dynamites danoises
Olsen Banden (« la Bande d'Olsen »)
Olsens Elleve (« les Onze d'Olsen »)
Stade principal Parken Stadium
Classement FIFA 29e (4 juin 2015)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Norvège Åge Hareide
Capitaine Daniel Agger
Plus sélectionné Peter Schmeichel (129 sélections)
Meilleur buteur Poul Nielsen et
Jon Dahl Tomasson (52 buts)

Rencontres officielles historiques

Premier match (France, 9-0)
Plus large victoire 17-1, France ()
Plus large défaite 0-8, Allemagne ()

Palmarès

Coupe du monde Phases finales : 4
Quart de finale en 1998
Championnat d'Europe médaille d'or, Europe Vainqueur en 1992
Jeux olympiques médaille d'argent, Jeux olympiques Médaille d'argent en 1908, 1912 et 1960
médaille de bronze, Jeux olympiques Médaille de bronze en 1948

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'équipe du Danemark de football est constituée par une sélection des meilleurs joueurs danois sous l'égide de la Fédération du Danemark de football.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts du Danemark[modifier | modifier le code]

La Fédération du Danemark de football est fondée en 1889. Lors des Jeux olympiques d'Athènes en 1896, le Danemark remporte le tournoi officieux disputé en parallèle au tournoi olympique proprement dit, ainsi que 10 ans plus tard, les Petites Olympiades d'Athènes en 1906 (tournoi grec de la célébration officieuse des 10 premières années de l'olympisme). Elle est membre fondateur de la FIFA en 1904. Les deux premiers matchs officiels des Danois sont restés dans l’histoire car le premier à Londres le , dans le cadre des JO de Londres, le Danemark humilie la France sur le score de 9 buts à 0. Trois jours plus tard, la même rencontre a lieu à Londres et voit la France se faire atomiser par un score sans appel de 17-1, ce qui constitue la plus large victoire de l’équipe du Danemark de football et la plus large défaite de l'équipe de France. Le Danemark a remporté trois médailles d'argent aux Jeux olympiques de Londres en 1908, à ceux de Stockholm en 1912, et ceux de Rome en 1960, une médaille de bronze aux Jeux de Londres en 1948. Le à Breslau (actuelle Wrocław en Pologne), l’Allemagne inflige une large défaite au Danemark sur le score de 8 buts à 0. La Fédération du Danemark est membre de l'UEFA depuis sa création en 1954. Elle n’a participé à aucune Coupe du monde de football jusqu’en 1986.

De l’Euro 1964 (la première expérience au niveau mondial) jusqu’en 1984[modifier | modifier le code]

La première expérience du Danemark fut le Championnat d’Europe 1964, en Espagne. Durant le tour préliminaire, il bat Malte (6-1 ; 3-1), puis l’Albanie (4-0 ; 0-1) et bat difficilement le Luxembourg (2-2 ; 3-3 ; 1-0), puis en demi, il s’incline au Camp Nou contre l’URSS sur le score de 3-0. Pour le match pour la troisième place, l’équipe du Danemark échoue contre la Hongrie malgré le but de Carl Bertelsen sur le score de 3-1 ap. Le long passage à vide (1964-1984) voit le Danemark ne participer à aucune compétition durant cette période.

De 1984 à 1992[modifier | modifier le code]

Danemark-Espagne à la Coupe du monde 1986

À l'Euro 1984 en France, l’équipe du Danemark fait enfin parler d'elle avec des joueurs comme Preben Elkjær Larsen, Morten Olsen, Sören Lerby et le tout jeune Michael Laudrup, en terminant deuxième de son groupe avec une défaite contre la France (0-1), deux victoires contre la Yougoslavie (5-0, buts de Klaus Berggreen, doublé de Frank Arnesen, buts de John Lauridsen et de Preben Elkjær Larsen) et sur la Belgique (3-2, buts de Kenneth Brylle Larsen, de Frank Arnesen et de Preben Elkjær Larsen) en atteignant les demi-finales où elle est éliminée par l'Espagne aux tirs au but malgré le but de Søren Lerby.

Confirmant la prestation de l'Euro 1984 à la coupe du monde 1986 au Mexique, le Danemark termine premier de son groupe avec trois victoires contre l’Écosse (1-0, but de Preben Elkjær Larsen), l’Uruguay (6-1, buts de Michael Laudrup, de Søren Lerby, de Jesper Olsen et un coup du chapeau de Preben Elkjær Larsen) et la RFA (2-0, buts de Jesper Olsen et de John Eriksen). Au deuxième tour de la compétition, il est battu par l'Espagne sur le score de 5-1 malgré l’ouverture du score de Jesper Olsen. À l’Euro 1988, il repart avec trois défaites. Il ne se qualifia pas pour la Coupe du monde 1990.

L’Euro 1992 : la surprise danoise[modifier | modifier le code]

Lors des éliminatoires de l'Euro 1992, le Danemark tombe dans le groupe 4, composé de l’Autriche, de l’Irlande du Nord, des Îles Féroé et de la Yougoslavie. Il termine deuxième du groupe, derrière la Yougoslavie avec 13 points (six victoires, un match nul et une défaite, 18 buts marqués pour 7 buts encaissés). La Yougoslavie se qualifie donc pour l’Euro 1992. Mais une chose imprévue arrive : la Yougoslavie est en pleine guerre (Guerre de Yougoslavie) et est exclue des compétitions européennes du fait des sanctions de l’ONU. Ayant terminé seconds de leur poule de qualification derrière la Yougoslavie, les Danois s'apprêtaient à regarder la phase finale disputée en Suède devant leur poste de télévision. Mais l’équipe du Danemark fut donc repêchée in extremis. Elle tombe dans le groupe A, composé de la France, de l’Angleterre et du pays organisateur, la Suède. À noter l'absence chez les Danois du plus célèbre d'entre eux : fâché avec son sélectionneur Richard Møller Nielsen, Michael Laudrup avait en effet décliné la sélection. Jouant de manière totalement décomplexée, bénéficiant également d'une certaine dose de réussite, les Danois remportent l'Euro après avoir fait au premier tour un match nul contre l’Angleterre (0-0), puis perdu contre la Suède (0-1) et battu la France sur le score de 2-1 (buts de Henrik Larsen et de Lars Elstrup). Ils terminèrent deuxièmes et durent affronter les Pays-Bas, tenants du titre en demi-finale. Grâce au doublé de Henrik Larsen, le match se solde par un score de 2-2 ap et doit aller aux tirs au but, qui voit s’imposer le Danemark grâce au tir manqué de Marco van Basten arrêté par Peter Schmeichel. En finale, les Danois, qui sont la surprise de la compétition, affrontent la redoutable Allemagne, championne du monde en titre. À la 18e minute, John Jensen ouvre la marque, puis à la 78e minute, Kim Vilfort aggrave le score et permet au Danemark de gagner le seul titre qui figure actuellement à leur palmarès. Les Danois emmenés par l'entraîneur Richard Møller Nielsen, le gardien Peter Schmeichel et l'attaquant Brian Laudrup ramènent le trophée à Copenhague. Cela leur permet de se qualifier pour la Coupe des confédérations 1995, en Arabie saoudite. À cet Euro 1992, le Danemark a ainsi éliminé les trois grands favoris de la compétition (Allemagne, France et Pays-Bas) qui en étaient également les trois derniers vainqueurs.

Le Danemark de 1992 à 2000[modifier | modifier le code]


De 1992 à 2000, l’équipe du Danemark a participé à deux championnats d’Europe des Nations et à une Coupe du monde, celle de 1998.

Elle ne participa pas à la Coupe du monde 1994. Ayant terminé, dans son groupe de qualification, troisième à égalité avec le deuxième, l’Irlande, le nombre de buts marqués fut défavorable aux Danois.

La Coupe des confédérations 1995 voit le Danemark gagner le tournoi. Il bat l’Arabie saoudite 2-0 (buts de Brian Laudrup et de Morten Wieghorst), puis fait 1-1 (but de Peter Rasmussen) contre le Mexique. Étant donné que le Mexique et le Danemark étaient à égalité parfaite, ils ont dû aller aux tirs au but. C'est le Danemark qui gagne 4-2, termine premier du groupe et accède à la finale, contre l’Argentine. Grâce à Michael Laudrup et à Peter Rasmussen, le Danemark remporte la Coupe des confédérations.

Le Danemark participa à l’Euro 1996 pour défendre son titre. Il fait match nul contre le Portugal (1-1, but de Brian Laudrup), s’incline contre la Croatie (0-3) et bat la Turquie (3-0, doublé de Brian Laudrup et but d'Allan Nielsen). Cela n’est pas suffisant pour se qualifier pour les quarts.

À la Coupe du monde 1998, les Danois battent les Saoudiens (1-0, but de Marc Rieper), puis font match nul contre l’Afrique du Sud (1-1, but de Allan Nielsen) et perdent contre la France (1-2) malgré le penalty de Michael Laudrup. Ils terminent deuxièmes, affrontent en huitièmes le Nigeria et s’imposent 4-1 grâce à des buts de Peter Møller, de Brian Laudrup, de Ebbe Sand et de Thomas Helveg. Mais en quarts, le Brésil inflige une défaite honorable au Danemark au Stade de la Beaujoire à Nantes sur le score de 3-2 (buts de Martin Jørgensen et de Brian Laudrup). Cela constitue la meilleure performance du Danemark en Coupe du monde.

À l'Euro 2000, le Danemark ne confirma pas sa performance de 1998, avec trois défaites contre la France (0-3), les Pays-Bas (0-3), et la République tchèque (0-2) sans avoir marqué un seul but.

Le Danemark depuis 2000[modifier | modifier le code]

Après un Euro 2000 très décevant, le Danemark réussit à se qualifier pour la Coupe du monde 2002, en terminant premier de son groupe composé de la République tchèque, de la Bulgarie, de l’Islande, de l’Irlande du Nord et de Malte. Dans le groupe A, il bat l’Uruguay sur le score de 2-1 (doublé de Jon Dahl Tomasson), puis fait match nul contre le Sénégal (1-1, but de Jon Dahl Tomasson) et bat la France (2-0, but de Jon Dahl Tomasson et de Dennis Rommedahl). À la suite de l'Euro 1984, de l'Euro 1992, de la coupe du monde 1998 et de l'Euro 2000, on peut remarquer que lorsque le Danemark et la France s'affrontent lors des matchs de poules du premier tour, le vainqueur du match finit par remporter le tournoi. Cette tradition ne fut cependant pas respectée lors de la coupe du monde 2002 puisque les Danois furent éliminés en 1/8 de finale par l'Angleterre, sur le score de 3 buts à 0. Jon Dahl Tomasson est le meilleur buteur danois avec 4 buts, à égalité avec Preben Elkjær Larsen.

À l’Euro 2004, l’équipe du Danemark a réussi à se qualifier pour les quarts en faisant match nul contre l’Italie (0-0), battant la Bulgarie (2-0, but de Jon Dahl Tomasson et de Jesper Grønkjær) et faisant match nul contre la Suède (2-2, doublé de Jon Dahl Tomasson). La différence de buts favorise la Suède et le Danemark et élimine l’Italie. Mais en quarts la République tchèque ruine les espoirs d’un deuxième titre européen pour le Danemark sur le score de 3-0.

Troisièmes de leur groupe de qualification, derrière l’Ukraine et la Turquie, le Danemark ne se qualifie pas pour la Coupe du monde 2006.

Quatrièmes de leur groupe de qualification derrière l’Espagne, la Suède et l’Irlande du Nord, les Danois ne participent pas non plus à l’Euro 2008.

Il n'en est pas de même pour la Coupe du monde 2010. Premiers de leur groupe de qualification devant le Portugal et leur rival suédois qu'ils ont battu deux fois sur le score de 1-0, ils se qualifient directement pour la compétition où ils figurent dans le groupe E en compagnie des Pays-Bas, du Japon et du Cameroun. Malheureusement pour eux, cette quatrième Coupe du monde est assez désastreuse, avec une seule victoire contre le Cameroun, et deux défaites contre les Pays-Bas, et surtout contre un surprenant Japon au meilleur de sa forme. C'est la première fois que le Danemark échoue en phase de poules d'un Mondial.

Le Danemark réussit à finir leader de son groupe en éliminatoires pour l'euro 2012 devant le Portugal. Il fera un Euro 2012 exemplaire en battant les Pays-Bas (1-0), en remontant deux buts avant de s'incliner en fin de match face au Portugal (2-3) et en s'inclinant légèrement face à l'Allemagne (1-2).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

L’Équipe danoise s'est qualifiée à quatre reprises pour la phase finale de la Coupe du monde de football.

Phase finale Phase qualificative
Année Stade Position J G N D BP BC Pos J G N D BP BC
Drapeau : Uruguay 1930 Non inscrit Non inscrit
Flag of Italy (1861-1946).svg 1934
Drapeau : France 1938
Drapeau : Brésil 1950
Drapeau de la Suisse 1954
Drapeau : Suède 1958 Non qualifiée 3/3 4 0 0 4 4 13
Drapeau : Chili 1962
Drapeau : Angleterre 1966 4/4 6 1 1 4 7 18
Drapeau : Mexique 1970 3/4 6 2 1 3 6 10
Drapeau : Allemagne 1974 3/3 4 0 1 3 2 13
Drapeau : Argentine 1978 3/4 6 2 0 4 14 12
Drapeau : Espagne 1982 3/5 8 4 0 4 14 11
Drapeau : Mexique 1986 Huitième de finale 9e 4 3 0 1 10 6 1/5 8 5 1 2 17 6
Drapeau : Italie 1990 Non qualifiée 2/4 6 3 2 1 15 6
Drapeau : États-Unis 1994 3/7 12 7 4 1 15 2
Drapeau : France 1998 Quart de finale 5e 5 2 1 2 9 7 1/5 8 5 2 1 14 6
Drapeau : Corée du Sud Drapeau : Japon 2002 Huitième de finale 10e 4 2 1 1 5 5 1/6 10 6 4 0 22 6
Drapeau : Allemagne 2006 Non qualifiée 3/7 12 6 4 2 24 12
Drapeau : Afrique du Sud 2010 Phase de groupes 24e 3 1 0 2 3 6 1/6 10 6 3 1 16 5
Drapeau : Brésil 2014 Non qualifiée 2/6 10 4 4 2 17 12
Drapeau : Russie 2018 À déterminer
Drapeau : Qatar 2022
Total 4/19 16 8 2 6 27 24 110 51 27 32 187 132

Parcours en Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]

L’Équipe danoise s'est qualifiée à huit reprises pour la phase finale du championnat d'Europe de football.

Phase finale Phase qualificative
Année Stade Position J G N D BP BC Pos J G N D BP BC
Drapeau : France 1960 Non qualifiée 2/2 2 0 1 1 3 7
Drapeau : Espagne 1964 Quatrième place 4e 2 0 0 2 1 6 1/3 7 4 2 1 19 8
Drapeau : Italie 1968 Non qualifiée 4/4 6 1 2 3 6 16
Drapeau : Belgique 1972 4/4 6 1 0 5 2 11
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie 1976 4/4 6 0 1 5 3 14
Drapeau : Italie 1980 5/5 8 1 2 5 13 17
Drapeau : France 1984 Demi-finale 3e 4 2 1 1 9 4 1/5 8 6 1 1 17 5
Drapeau : République fédérale d'Allemagne 1988 Phase de groupes 7e 3 0 0 3 2 7 1/4 6 3 2 1 4 2
Drapeau : Suède 1992 Vainqueur 1er 5 2 2 1 6 4 2/4 8 6 1 1 18 7
Drapeau : Angleterre 1996 Phase de groupes 9e 3 1 1 1 4 4 2/6 10 6 3 1 19 9
Drapeau : Belgique Drapeau : Pays-Bas 2000 Phase de groupes 16e 3 0 0 3 0 8 2/5 10 6 2 2 19 8
Drapeau : Portugal 2004 Quart de finale 8e 4 1 2 1 4 5 1/5 8 4 3 1 15 9
Drapeau : Autriche Drapeau de la Suisse 2008 Non qualifiée 4/7 12 6 2 4 21 11
Drapeau : Pologne Drapeau : Ukraine 2012 Phase de groupes 3 1 0 2 4 5 1/5 8 6 1 1 15 6
Drapeau : France 2016 Non qualifiée
Total 8/14 30 13 9 8 38 31 105 50 23 32 174 130

Parcours à la Coupe des confédérations[modifier | modifier le code]

L’Équipe danoise a participé à une seule phase finale de Coupe des confédérations.

Phase finale
Année Stade Position J G N D BP BC
Drapeau : Arabie saoudite 1992 Non qualifiée
Drapeau : Arabie saoudite 1995 Vainqueur 1er 3 2 1 0 5 1
Drapeau : Arabie saoudite 1997 Non qualifiée
Drapeau : Mexique 1999
Drapeau : Corée du Sud Drapeau : Japon 2001
Drapeau : France 2003
Drapeau : Allemagne 2005
Drapeau : Afrique du Sud 2009
Drapeau : Brésil 2013
Drapeau : Russie 2017 À déterminer
Drapeau : Qatar 2021
Total 1/9 3 2 1 0 5 1

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Effectif et encadrement de l'équipe du Danemark au 29 mars 2016[2]
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
1 G Schmeichel, KasperKasper Schmeichel 11 034 11/5/1986 (30 ans) 20 0 Drapeau : Angleterre Leicester City 2013
16 G Lindegaard, AndersAnders Lindegaard 11 792 13/4/1984 (32 ans) 5 0 Drapeau : Angleterre Preston North End 2010
22 G Lössl, JonasJonas Lössl 10 037 1/2/1989 (27 ans) 1 0 Drapeau : France En Avant de Guingamp 2015
2 D Wass, DanielDaniel Wass 9 918 31/5/1989 (27 ans) 14 0 Drapeau : Espagne Celta 2011
3 D Kjær, SimonSimon Kjær 9 984 26/3/1989 (27 ans) 58 2 Drapeau : Turquie Fenerbahçe SK 2009
4 D Agger, DanielDaniel Agger Capitaine 11 549 12/12/1984 (31 ans) 75 12 Drapeau : Danemark Brøndby IF 2005
5 D Durmisi, RizaRiza Durmisi 8 235 8/1/1994 (22 ans) 9 0 Drapeau : Danemark Brøndby IF 2015
6 D Christensen, AndreasAndreas Christensen 7 412 10/4/1996 (20 ans) 4 0 Drapeau : Allemagne Borussia Mönchengladbach 2015
11 D Sviatchenko, ErikErik Sviatchenko 9 062 4/10/1991 (24 ans) 5 1 Drapeau : Écosse Celtic 2015
12 D Vestergaard, JannikJannik Vestergaard 8 758 3/8/1992 (23 ans) 6 1 Drapeau : Allemagne Werder Brême 2013
13 D Dalsgaard, HenrikHenrik Dalsgaard 9 861 27/7/1989 (26 ans) 2 0 Drapeau : Belgique SV Zulte Waregem 2016
15 D Okore, JoresJores Okore 8 750 11/8/1992 (23 ans) 8 0 Drapeau : Angleterre Aston Villa 2011
18 D Knudsen, JonasJonas Knudsen 8 714 16/9/1992 (23 ans) 2 0 Drapeau : Angleterre Ipswich Town 2014
7 M Kvist, WilliamWilliam Kvist 11 386 24/5/1985 (31 ans) 62 2 Drapeau : Danemark FC Copenhague 2007
9 M Thomsen, NicolajNicolaj Thomsen 8 480 8/5/1993 (23 ans) 1 0 Drapeau : Danemark AGF 2014
10 M Eriksen, ChristianChristian Eriksen 8 929 14/2/1992 (24 ans) 59 6 Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur 2010
14 M Schöne, LasseLasse Schöne 11 018 27/5/1986 (30 ans) 24 3 Drapeau : Pays-Bas Ajax 2009
17 M Delaney, ThomasThomas Delaney 9 093 3/9/1991 (24 ans) 7 0 Drapeau : Danemark FC Copenhague 2013
23 M Højbjerg, Pierre EmilePierre Emile Højbjerg 7 661 5/8/1995 (20 ans) 15 1 Drapeau : Allemagne FC Augsbourg 2014
8 A Braithwaite, MartinMartin Braithwaite 9 183 5/6/1991 (25 ans) 14 1 Drapeau : France Toulouse FC 2013
19 A Jørgensen, NicolaiNicolai Jørgensen 9 324 15/1/1991 (25 ans) 16 3 Drapeau : Danemark FC Copenhague 2011
20 A Poulsen, YussufYussuf Poulsen 8 077 15/6/1994 (22 ans) 13 2 Drapeau : Allemagne RB Leipzig 2014
21 A Vibe, LasseLasse Vibe 10 747 22/2/1987 (29 ans) 10 1 Drapeau : Angleterre Brentford 2014
Sélectionneur
Sélectionneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : Danemark Peter Bonde
  • Drapeau : Danemark Torben Storm
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : Danemark Jens Bangsbo
Entraîneur(s) des gardiens



Légende

modifier


Appelés récemment[modifier | modifier le code]

Les joueurs suivants ont aussi été appelés en équipe nationale par le sélectionneur pendant les 12 derniers mois et restent toujours sélectionnables.

Pos. Nom Date de naissance Sélec. Buts Club Dernier appel
GB Frederik Rønnow (23 ans) 0 0 Drapeau : Danemark Brøndby IF v. Drapeau : Écosse Écosse, 29 mars 2016
GB Stephan Andersen (31 ans) 30 0 Drapeau : Danemark FC Copenhague v. Drapeau : Suède Suède, 17 novembre 2015
DF Simon Poulsen (31 ans) 31 1 Drapeau : Pays-Bas PSV v. Drapeau : Suède Suède, 17 novembre 2015
DF Kian Hansen (27 ans) 2 0 Drapeau : Danemark FC Midtjylland v. Drapeau : Arménie Arménie, 7 septembre 2015
DF Andreas Bjelland Blessure (28 ans) 21 2 Drapeau : Angleterre Brentford v. Drapeau : Serbie Serbie, 13 juin 2015
DF Frederik Sørensen (24 ans) 0 0 Drapeau : Allemagne 1. FC Cologne v. Drapeau : Monténégro Monténégro, 8 juin 2015
DF Alexander Scholz (23 ans) 0 0 Drapeau : Belgique Standard de Liège v. Drapeau : Monténégro Monténégro, 8 juin 2015
DF Nicolai Boilesen (24 ans) 15 0 Drapeau : Pays-Bas Ajax v. Drapeau : France France, 27 mars 2015
DF Mathias Jørgensen (26 ans) 6 0 Drapeau : Danemark FC Copenhague v. Drapeau : France France, 27 mars 2015
ML Michael Krohn-Dehli (33 ans) 56 6 Drapeau : Espagne Séville FC v. Drapeau : Islande Islande, 24 mars 2016
ML Rasmus Falk (24 ans) 1 0 Drapeau : Danemark OB v. Drapeau : Suède Suède, 17 novembre 2015
ML Thomas Kahlenberg (33 ans) 47 5 Drapeau : Danemark Brøndby IF v. Drapeau : Suède Suède, 17 novembre 2015
ML Jakob Poulsen (33 ans) 35 2 Drapeau : Danemark FC Midtjylland v. Drapeau : Suède Suède, 17 novembre 2015
ML Leon Andreasen Blessure (33 ans) 20 3 Drapeau : Allemagne Hanovre 96 v. Drapeau : Suède Suède, 14 novembre 2015
ML Pione Sisto (21 ans) 2 0 Drapeau : Danemark FC Midtjylland v. Drapeau : Suède Suède, 14 novembre 2015
ML Lucas Andersen (21 ans) 2 0 Drapeau : Pays-Bas Willem II v. Drapeau : Monténégro Monténégro, 8 juin 2015
ML Lasse Vigen Christensen (21 ans) 0 0 Drapeau : Angleterre Fulham v. Drapeau : Monténégro Monténégro, 8 juin 2015
AT Nicklas Bendtner (28 ans) 74 29 Drapeau : Allemagne VfL Wolfsbourg (libéré de son contrat) v. Drapeau : Suède Suède, 17 novembre 2015
AT Viktor Fischer (22 ans) 8 1 Drapeau : Pays-Bas Ajax v. Drapeau : Suède Suède, 17 novembre 2015
AT Morten "Duncan" Rasmussen (31 ans) 11 3 Drapeau : Danemark AGF v. Drapeau : Suède Suède, 17 novembre 2015
AT Emil Berggreen (23 ans) 0 0 Drapeau : Allemagne FSV Mayence 05 v. Drapeau : Monténégro Monténégro, 8 juin 2015

Anciens joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Années 1900-1920 :

Années 1930-1940 :

Années 1950-1960 :

Années 1970 :

Années 1980 :

Années 1990 :

Sélectionneurs[modifier | modifier le code]

Avant 1956, c'est un comité de la fédération danoise qui sélectionne les joueurs.

Mise à jour le 20 novembre 2015.

Sélectionneur Période Matchs Gagnés Nuls Perdus Gagnés %
Drapeau : Angleterre Charlie Williams 1908-1910 4 3 0 1 75.0
DBU 1911-1912 5 3 0 2 60.0
Drapeau : Danemark Axel Andersen Byrval 1913-1915 7 7 0 0 100.0
DBU 1916 4 3 0 1 75.0
Drapeau : Danemark Axel Andersen Byrval 1917-1918 8 6 1 1 75.0
DBU 1918-1920 6 2 1 3 33.3
Drapeau : Angleterre John Carr 1920 1 0 0 1 0.0
DBU 1920-1938 77 35 13 29 45.4
Drapeau : Angleterre Ted Maghner 1939 2 2 0 0 100.0
DBU 1939 0 2 0 2 50.0
Drapeau : Danemark Sophus Nielsen 1940 2 0 2 0 0.0
DBU 1940-1945 12 4 2 6 33.3
Drapeau : Angleterre J.D. Butler 1946 2 1 0 1 50.0
DBU 1946-1947 10 6 2 2 60.0
Drapeau : Danemark Axel Bjerregaard
Drapeau : Danemark Ove Bøje
1948 3 2 0 1 66.7
Drapeau : Angleterre Robert Mountford 1948 4 3 0 1 75.0
DBU 1948-1952 21 7 2 12 33.3
Drapeau : Danemark Axel Bjerregaard 1952 3 2 0 1 66.7
DBU 1952-1956 24 8 5 11 33.3
Drapeau : Angleterre Alf Young 1956 1 0 0 1 0.0
Drapeau : Hongrie Lajos Szendrődi 1956 1 0 1 0 0.0
Drapeau : Danemark Arne Sørensen 1956-1961 41 20 8 13 48.8
Drapeau : Danemark Poul Petersen 1962-1966 47 17 8 22 36.2
DBU 1967-1969 28 13 4 11 46.4
Drapeau : Autriche Rudi Strittich 1970-1975 61 20 11 30 32.8
Drapeau : Danemark Kurt "Nikkelaj" Nielsen 1976-1979 31 13 6 12 41.9
Drapeau : Allemagne Sepp Piontek 1979-1987 88 41 16 31 46.6
Drapeau : Danemark Richard Møller Nielsen[3] 1987-1988 8 6 1 1 75.0
Drapeau : Allemagne Sepp Piontek 1988-1990 27 11 8 8 40.7
Drapeau : Danemark Richard Møller Nielsen 1990-1996 65 34 17 14 52.3
Drapeau : Suède Bo Johansson 1996-2000 40 17 9 14 42.5
Drapeau : Danemark Morten Olsen 2000-nov. 2015[4] 143 71 36 36 49.6
Drapeau : Norvège Åge Hareide dec.2015-[5]

Records[modifier | modifier le code]

Mis à jour le 24 février 2016. Les joueurs en gras sont encore en activité.

Record de sélection
Sélections Joueur Période Buts
129 Peter Schmeichel 1987–2001 1
126 Dennis Rommedahl 2000–2013 21
112 Jon Dahl Tomasson 1997–2010 52
108 Thomas Helveg 1994–2007 2
104 Michael Laudrup 1982–1998 37
102 Martin Jørgensen 1998–2010 12
102 Morten Olsen 1970–1989 4
101 Thomas Sørensen 1999–2012 0
92 Christian Poulsen 2001-2012 6
87 John Sivebæk 1982–1992 1
86 Jan Heintze 1987–2002 4
Meilleurs buteurs
Buts Joueur Période Sélections
52 Poul Nielsen 1910–1925 38
52 Jon Dahl Tomasson 1997–2010 112
44 Pauli Jørgensen 1925–1939 47
42 Ole Madsen 1958–1969 50
38 Preben Elkjær Larsen 1977–1988 69
37 Michael Laudrup 1982–1998 104
29 Henning Enoksen 1958–1966 54
29 Nicklas Bendtner 2006- 74
22 Michael Rohde 1915–1931 40
22 Ebbe Sand 1998–2004 66
21 Brian Laudrup 1987–1998 82
21 Dennis Rommedahl 2000-2013 122


Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]

(da) Site officiel