Ballon d'or

Cette page est en semi-protection longue.
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ballon d'or France Football
Image associée à la récompense
Le Ballon d'or 2000 de Luís Figo.

Ballon d'or 2023
Nom original Ballon d'or France Football
Prix remis Ballon d'or
Description Distinction individuelle
Organisateur France Football (1956-2010 ; 2016-)
FIFA (2010-2016)
Date de création 1956
Dernier récipiendaire Lionel Messi
Site officiel France Football

Le Ballon d'or est une récompense attribuée au meilleur footballeur de l'année.

Créé en 1956 par le magazine France Football, ce titre est, à l'origine, attribué au meilleur joueur disposant d'une nationalité européenne évoluant dans un championnat européen. De 1995 à 2006, le « Ballon d'or » est attribué au meilleur joueur évoluant dans un championnat européen sans distinction de nationalité. Depuis 2007, il récompense le meilleur joueur au monde, c'est-à-dire sans distinction de championnat ni de nationalité.

Appelé « Ballon d'or France Football » à sa création, le trophée est alors attribué par un jury international composé de journalistes spécialisés. En , il fusionne avec le titre de Meilleur footballeur de l'année FIFA pour devenir le « FIFA Ballon d'or », attribué par des capitaines de sélections nationales, des sélectionneurs et des journalistes. En , France Football et la Fédération internationale de football association (FIFA) décident d'arrêter leur partenariat pour l'attribution du Ballon d'or, celui-ci revient donc à son créateur historique. Les votes ne seront attribués que par des journalistes internationaux. À partir de la saison 2021-2022, le Ballon d'or est attribué à la fin de chaque saison, et non plus en fin d’année civile, comme c’était le cas précédemment.

Lionel Messi est le joueur le plus titré depuis la création du Ballon d'or (8 trophées).

Historique

Cette récompense est créée en 1956 par le magazine France Football, sous l'impulsion de ses journalistes Gabriel Hanot, Jacques Ferran, Jacques Goddet et Jacques de Ryswick[1].

À l'origine, le prix est réservé aux joueurs européens. En 1995, le mode d'éligibilité est modifié, permettant à tout footballeur jouant dans un club européen d'obtenir ce trophée tant convoité, à l'image du Libérien George Weah devenu Ballon d'or la même année. En 2007, l'ouverture devient totale : à partir de cette date, le Ballon d'or récompense le meilleur joueur du monde, quelle que soit sa nationalité et quel que soit le club au sein duquel il évolue. En 2018, France Football crée un équivalent pour les footballeuses : le Ballon d'or féminin.

Attribution

« Ballon d'or » est une marque déposée de France Football[2].

Jusqu'en 2009 le classement est établi en fonction du vote d'un panel international de journalistes mais en 2010, à la suite d'un accord signé entre Amaury Sport Organisation et la Fédération internationale de football association (FIFA), le nouveau système de notation prévoit un classement établi en fonction du vote des 208 sélectionneurs des pays membres de la FIFA, des 208 capitaines des sélections ainsi que d'un panel de 208 journalistes représentant les pays qui composent la FIFA[3]. Ces membres du jury nomment trois joueurs (parmi une liste de vingt-trois prédéfinie) par ordre décroissant ; le premier reçoit 5 points, le deuxième 3 points et le troisième 1 point. Le trophée est attribué au joueur ayant recueilli le plus de points.

Depuis 2022, seuls les représentants des cent premiers pays au classement mondial de la FIFA sont "qualifiés" pour voter. Un resserrement qui limite les votes fantaisistes[4],[5].

Le règlement du Ballon d'Or est composé des 9 articles suivants :

  • Article 1. Le trophée annuel du Ballon d'Or est organisé par le magazine mensuel France Football.
  • Article 2. Le Ballon d'Or récompense le meilleur joueur sans distinction de Championnat ni de nationalité.
  • Article 3. La période de référence est comprise entre le mois d'août et le mois de juillet suivant afin d'intégrer la totalité de la saison, compétitions internationales incluses.
  • Article 4. Le Ballon d'Or est attribué en fonction de trois critères principaux. 1. Performances individuelles et caractère décisif et impressionnant. 2. Performances collectives et palmarès. 3. Classe et fair-play.
  • Article 5. Le Ballon d'Or est attribué par un jury international de journalistes spécialisés, à raison d'un représentant par pays. les 100 premiers au dernier classement FIFA (avant parution des listes).
  • Article 6. Chaque juré désigne cinq joueurs par ordre décroissant de mérite à partir d'une liste (30 joueurs) préalablement établie par la rédaction de France Football, des membres de la rédaction de L'Equipe, le meilleur juré de l'édition précédente ainsi que l'ambassadeur du Ballon d'Or : Didier Drogba.
  • Article 7. Les cinq cités se voient respectivement attribuer 6, 4, 3, 2 et 1 points. Le Ballon d'Or est attribué au joueur totalisant le plus grand nombre de points.
  • Article 8. En cas d'égalité, les joueurs sont départagés par le nombre de citations à la première place. Si légalité demeure, par le nombre de citations à la deuxième place, puis par le nombre de citations à la troisième place. Si l'égalité persiste, un nouveau tour de scrutin est organisé entre les ex aequo.
  • Article 9. Tout litige né du scrutin est tranché par le directeur de la rédaction de France Football en tant qu'organisateur et président du jury.

Cérémonie

La cérémonie de remise de prix se déroule historiquement à Paris et rassemble, au fils des années, de plus en plus de stars du monde du football.

Avant la remise du Ballon d'or, sont d'abord remis le trophée Kopa du meilleur jeune joueur de l'année, le prix Sócrates qui met à l'honneur l'engagement social d'un footballeur professionnel, le trophée Yachine du meilleur gardien de but de l'année, le trophée Gerd Müller du meilleur buteur de l'année en club et en sélection et enfin le Ballon d'or féminin. Le club féminin et le club masculin ayant le plus de nommés au Ballon d'or dans leur catégorie respective sont également désignés « club de l'année ».

Le Ballon d'or 2012.

Trophée

Le trophée du Ballon d'or est conçu à Paris par le bijoutier français Mellerio dits Meller. Sa fabrication prend six mois et nécessite 100 heures de travail pour cinq artisans[6]. Le trophée, dont la valeur est estimée à 13 000 [7], pèse 15 kg et représente un ballon réalisé en laiton, enchâssé dans un bloc de pyrite qui rend chaque trophée unique[6].

Depuis 1956, le Ballon d'or n'a connu que deux designs. Le trophée d'origine était gravé par deux petites lignes sur chaque hexagone du ballon mais Adidas voulut intenter un procès à France Football pour plagiat. En 2003, le magazine fut dans l'obligation de redessiner le trophée sans ces petites lignes[7].

Palmarès

Depuis 1956, 45 joueurs différents ont été récompensés par le Ballon d'or :

Édition Rang Joueur Poste Club(s) Pourcentage des points
Ballon d'or (meilleur joueur européen)
1956
1er Stanley Matthews milieu Blackpool FC 19,58%
2e Alfredo Di Stéfano attaquant Real Madrid 18,33%
3e Raymond Kopa milieu Real Madrid 13,75%
1957
1er Alfredo Di Stéfano attaquant Real Madrid 29,88%
2e Billy Wright défenseur Wolverhampton WFC 07,88%
3e Duncan Edwards milieu Manchester United 06,64%
Raymond Kopa milieu Real Madrid
1958
1er Raymond Kopa milieu Real Madrid 29,58%
2e Helmut Rahn attaquant Rot-Weiss Essen 16,67%
3e Just Fontaine attaquant Stade de Reims 09,58%
1959
1er Alfredo Di Stéfano (2) attaquant Real Madrid 26,58%
2e Raymond Kopa milieu Stade de Reims 13,95%
3e John Charles attaquant Juventus 07,97%
1960
1er Luis Suárez milieu FC Barcelone 18,75%
2e Ferenc Puskás attaquant Real Madrid 12,85%
3e Uwe Seeler attaquant Hambourg SV 11,46%
1961
1er Omar Sívori attaquant Juventus 16,25%
2e Luis Suárez milieu FC Barcelone et Inter Milan 14,13%
3e Johnny Haynes milieu Fulham FC 07,77%
1962
1er Josef Masopust milieu Dukla Prague 22,72%
2e Eusébio attaquant Benfica Lisbonne 18,53%
3e Karl-Heinz Schnellinger défenseur FC Cologne 11,54%
1963
1er Lev Yachine gardien Dynamo Moscou 23,17%
2e Gianni Rivera attaquant AC Milan 17,46%
3e Jimmy Greaves attaquant Tottenham Hotspur 15,87%
1964
1er Denis Law attaquant Manchester United 19,30%
2e Luis Suárez milieu Inter Milan 13,61%
3e Amancio Amaro attaquant Real Madrid 12,03%
1965
1er Eusébio attaquant Benfica Lisbonne 21,27%
2e Giacinto Facchetti défenseur Inter Milan 18,73%
3e Luis Suárez milieu Inter Milan 14,29%
1966
1er Bobby Charlton milieu Manchester United 24,47%
2e Eusébio attaquant Benfica Lisbonne 24,17%
3e Franz Beckenbauer défenseur Bayern Munich 17,82%
1967
1er Flórián Albert attaquant Ferencváros TC 18,89%
2e Bobby Charlton milieu Manchester United 11,11%
3e Jimmy Johnstone milieu Celtic Glasgow 10,83%
1968
1er George Best attaquant Manchester United 16,18%
2e Bobby Charlton milieu Manchester United 14,06%
3e Dragan Džajić attaquant Étoile rouge de Belgrade 12,20%
1969
1er Gianni Rivera attaquant AC Milan 21,34%
2e Luigi Riva attaquant Cagliari Calcio 20,31%
3e Gerd Müller attaquant Bayern Munich 09,77%
1970
1er Gerd Müller attaquant Bayern Munich 19,69%
2e Bobby Moore défenseur West Ham United 17,90%
3e Luigi Riva attaquant Cagliari Calcio 16,62%
1971
1er Johan Cruyff attaquant Ajax Amsterdam 29,74%
2e Sandro Mazzola attaquant Inter Milan 14,62%
3e George Best attaquant Manchester United 14,36%
1972
1er Franz Beckenbauer défenseur Bayern Munich 21,54%
2e Gerd Müller attaquant Bayern Munich 21,01%
Günter Netzer milieu Borussia Mönchengladbach
1973
1er Johan Cruyff (2) attaquant Ajax Amsterdam et FC Barcelone 26,67%
2e Dino Zoff gardien Juventus 13,06%
3e Gerd Müller attaquant Bayern Munich 12,22%
1974
1er Johan Cruyff (3) attaquant FC Barcelone 29,59%
2e Franz Beckenbauer défenseur Bayern Munich 26,79%
3e Kazimierz Deyna milieu Legia Varsovie 08,93%
1975
1er Oleg Blokhine attaquant Dynamo Kiev 31,36%
2e Franz Beckenbauer défenseur Bayern Munich 10,80%
3e Johan Cruyff attaquant FC Barcelone 06,94%
1976
1er Franz Beckenbauer (2) défenseur Bayern Munich 23,33%
2e Rob Rensenbrink attaquant RSC Anderlecht 19,23%
3e Ivo Viktor gardien Dukla Prague 13,33%
1977
1er Allan Simonsen attaquant Borussia Mönchengladbach 19,02%
2e Kevin Keegan attaquant Hambourg SV 18,25%
3e Michel Platini milieu AS Nancy-Lorraine 17,99%
1978
1er Kevin Keegan attaquant Hambourg SV 30,26%
2e Hans Krankl attaquant FC Barcelone 20,77%
3e Rob Rensenbrink attaquant RSC Anderlecht 12,82%
1979
1er Kevin Keegan (2) attaquant Hambourg SV 30,33%
2e Karl-Heinz Rummenigge attaquant Bayern Munich 13,37%
3e Ruud Krol défenseur Ajax Amsterdam 10,54%
1980
1er Karl-Heinz Rummenigge attaquant Bayern Munich 32,53%
2e Bernd Schuster milieu FC Barcelone 09,07%
3e Michel Platini milieu AS Saint-Étienne 08,80%
1981
1er Karl-Heinz Rummenigge (2) attaquant Bayern Munich 27,32%
2e Paul Breitner milieu Bayern Munich 16,49%
3e Bernd Schuster milieu FC Barcelone 10,05%
1982
1er Paolo Rossi attaquant Juventus 29,49%
2e Alain Giresse milieu Girondins de Bordeaux 16,41%
3e Zbigniew Boniek attaquant Juventus 13,59%
1983
1er Michel Platini milieu Juventus 28,50%
2e Kenny Dalglish attaquant Liverpool FC 06,74%
3e Allan Simonsen attaquant Vejle BK 06,47%
1984
1er Michel Platini (2) milieu Juventus 32,82%
2e Jean Tigana milieu Girondins de Bordeaux 14,62%
3e Preben Elkjær Larsen attaquant Hellas Vérone 12,31%
1985
1er Michel Platini (3) milieu Juventus 32,73%
2e Preben Elkjær Larsen attaquant Hellas Vérone 18,30%
3e Bernd Schuster milieu FC Barcelone 11,86%
1986
1er Igor Belanov attaquant Dynamo Kiev 21,59%
2e Gary Lineker attaquant FC Barcelone 15,94%
3e Emilio Butragueño attaquant Real Madrid 15,17%
1987
1er Ruud Gullit milieu PSV Eindhoven et AC Milan 26,30%
2e Paulo Futre attaquant Atlético de Madrid 22,58%
3e Emilio Butragueño attaquant Real Madrid 15,14%
1988
1er Marco van Basten attaquant AC Milan 31,85%
2e Ruud Gullit milieu AC Milan 21,73%
3e Frank Rijkaard milieu AC Milan 11,11%
1989
1er Marco van Basten (2) attaquant AC Milan 31,93%
2e Franco Baresi défenseur AC Milan 19,80%
3e Frank Rijkaard milieu AC Milan 10,64%
1990
1er Lothar Matthäus milieu Inter Milan 31,49%
2e Salvatore Schillaci attaquant Juventus 19,31%
3e Andreas Brehme défenseur Inter Milan 15,63%
1991
1er Jean-Pierre Papin attaquant Olympique de Marseille 32,49%
2e Dejan Savićević attaquant Étoile rouge de Belgrade 09,68%
Darko Pančev attaquant Étoile rouge de Belgrade
Lothar Matthäus milieu Inter Milan
1992
1er Marco van Basten (3) attaquant AC Milan 22,53%
2e Hristo Stoitchkov milieu FC Barcelone 18,39%
3e Dennis Bergkamp attaquant Ajax Amsterdam 12,18%
1993
1er Roberto Baggio attaquant Juventus 31,63%
2e Dennis Bergkamp attaquant Inter Milan 18,49%
3e Éric Cantona attaquant Manchester United 07,57%
1994
1er Hristo Stoitchkov milieu FC Barcelone 28,61%
2e Roberto Baggio attaquant Juventus 18,53%
3e Paolo Maldini défenseur AC Milan 14,85%
Ballon d'or (meilleur joueur évoluant dans un club européen)
1995
1er George Weah attaquant Paris SG et AC Milan 19,59%
2e Jürgen Klinsmann attaquant Tottenham et Bayern Munich 14,69%
3e Jari Litmanen milieu Ajax Amsterdam 09,12%
1996
1er Matthias Sammer défenseur Borussia Dortmund 18,82%
2e Ronaldo attaquant FC Barcelone 18,69%
3e Alan Shearer attaquant Newcastle United 13,99%
1997
1er Ronaldo attaquant FC Barcelone et Inter Milan 29,02%
2e Predrag Mijatović attaquant Real Madrid 08,89%
3e Zinédine Zidane milieu Juventus 08,24%
1998
1er Zinédine Zidane milieu Juventus 31,90%
2e Davor Šuker attaquant Real Madrid 08,89%
3e Ronaldo attaquant Inter Milan 08,63%
1999
1er Rivaldo milieu FC Barcelone 28,63%
2e David Beckham milieu Manchester United 20,13%
3e Andriy Chevtchenko attaquant AC Milan 08,37%
2000
1er Luís Figo milieu FC Barcelone et Real Madrid 25,75%
2e Zinédine Zidane milieu Juventus 23,66%
3e Andriy Chevtchenko attaquant AC Milan 11,11%
2001
1er Michael Owen attaquant Liverpool FC 23,00%
2e Raúl attaquant Real Madrid 18,30%
3e Oliver Kahn gardien Bayern Munich 14,90%
2002
1er Ronaldo (2) attaquant Inter Milan et Real Madrid 21,67%
2e Roberto Carlos défenseur Real Madrid 18,59%
3e Oliver Kahn gardien Bayern Munich 14,10%
2003
1er Pavel Nedvěd milieu Juventus 24,36%
2e Thierry Henry attaquant Arsenal FC 16,41%
3e Paolo Maldini défenseur AC Milan 15,77%
2004
1er Andriy Chevtchenko attaquant AC Milan 22,44%
2e Deco milieu FC Barcelone 17,82%
3e Ronaldinho milieu FC Barcelone 17,05%
2005
1er Ronaldinho milieu FC Barcelone 28,85%
2e Frank Lampard milieu Chelsea FC 18,98%
3e Steven Gerrard milieu Liverpool FC 18,21%
2006
1er Fabio Cannavaro défenseur Juventus et Real Madrid 22,18%
2e Gianluigi Buffon gardien Juventus 15,90%
3e Thierry Henry attaquant Arsenal FC 15,51%
Ballon d'or (meilleur joueur du monde)
2007
1er Kaká milieu AC Milan 30,83%
2e Cristiano Ronaldo milieu Manchester United 19,24%
3e Lionel Messi attaquant FC Barcelone 17,71%
2008
1er Cristiano Ronaldo milieu Manchester United 30,97%
2e Lionel Messi attaquant FC Barcelone 19,51%
3e Fernando Torres attaquant Liverpool FC 12,43%
2009
1er Lionel Messi attaquant FC Barcelone 32,85%
2e Cristiano Ronaldo attaquant Manchester United et Real Madrid 16,18%
3e Xavi milieu FC Barcelone 11,81%
FIFA Ballon d'or
2010
1er Lionel Messi (2) attaquant FC Barcelone 22,65%
2e Andrés Iniesta milieu FC Barcelone 17,36%
3e Xavi milieu FC Barcelone 16,48%
2011
1er Lionel Messi (3) attaquant FC Barcelone 47,88%
2e Cristiano Ronaldo attaquant Real Madrid 21,60%
3e Xavi milieu FC Barcelone 9,23%
2012
1er Lionel Messi (4) attaquant FC Barcelone 41,60%
2e Cristiano Ronaldo attaquant Real Madrid 23,68%
3e Andrés Iniesta milieu FC Barcelone 10,91%
2013
1er Cristiano Ronaldo (2) attaquant Real Madrid 27,99%
2e Lionel Messi attaquant FC Barcelone 24,72%
3e Franck Ribéry milieu Bayern Munich 23,36%
2014
1er Cristiano Ronaldo (3) attaquant Real Madrid 37,66%
2e Lionel Messi attaquant FC Barcelone 15,76%
3e Manuel Neuer gardien Bayern Munich 15,72%
2015
1er Lionel Messi (5) attaquant FC Barcelone 41,33%
2e Cristiano Ronaldo attaquant Real Madrid 27,76%
3e Neymar attaquant FC Barcelone 7,86%
Ballon d'or
2016
1er Cristiano Ronaldo (4) attaquant Real Madrid 47,85%
2e Lionel Messi attaquant FC Barcelone 20,30%
3e Antoine Griezmann attaquant Atlético de Madrid 12,72%
2017
1er Cristiano Ronaldo (5) attaquant Real Madrid 33,76%
2e Lionel Messi attaquant FC Barcelone 23,91%
3e Neymar attaquant FC Barcelone et Paris SG 12,88%
2018
1er Luka Modrić milieu Real Madrid 26,14%
2e Cristiano Ronaldo attaquant Real Madrid et Juventus 16,52%
3e Antoine Griezmann attaquant Atlético de Madrid 14,37%
2019
1er Lionel Messi (6) attaquant FC Barcelone 24,36%
2e Virgil van Dijk défenseur Liverpool FC 24,11%
3e Cristiano Ronaldo attaquant Juventus 16,90%
2020 Non attribué (faute de conditions équitables suffisantes en raison de la pandémie de Covid-19)[8],[9]
2021
1er Lionel Messi (7) attaquant FC Barcelone et Paris SG 22,54%
2e Robert Lewandowski attaquant Bayern Munich 21,32%
3e Jorginho milieu Chelsea FC 16,91%
2022
1er Karim Benzema attaquant Real Madrid 36,90%
2e Sadio Mané attaquant Liverpool FC 12,97%
3e Kevin De Bruyne milieu Manchester City 11,76%
2023
1er Lionel Messi (8) attaquant Paris SG et Inter Miami CF[10] 31,39%
2e Erling Haaland attaquant Manchester City 24,25%
3e Kylian Mbappé attaquant Paris SG 18,34%

Palmarès par joueur

L'Argentin Lionel Messi compte huit ballon d'or dont 4 remportés successivement.

Palmarès par joueur
Rang Joueur Trophée(s) Deuxième Troisième
1 Lionel Messi 8 5 1
2 Cristiano Ronaldo 5 6 1
3 Michel Platini 3 0 2
4 Johan Cruyff 3 0 1
5 Marco van Basten 3 0 0
6 Franz Beckenbauer 2 2 1
7 Ronaldo 2 1 1
8 Alfredo Di Stéfano
Kevin Keegan
Karl-Heinz Rummenigge
2 1 0
11 Luis Suárez 1 2 1
12 Eusébio
Bobby Charlton
1 2 0
14 Raymond Kopa
Gerd Müller
1 1 2
16 Zinédine Zidane 1 1 1
17 Gianni Rivera
Ruud Gullit
Lothar Matthäus
Roberto Baggio
Hristo Stoitchkov
1 1 0
22 Andriy Chevtchenko 1 0 2
23 George Best
Allan Simonsen
Ronaldinho
1 0 1
26 Stanley Matthews
Omar Sívori
Josef Masopust
Lev Yachine
Denis Law
Flórián Albert
Oleg Blokhine
Paolo Rossi
Igor Belanov
Jean-Pierre Papin
George Weah
Matthias Sammer
Rivaldo
Luís Figo
Michael Owen
Pavel Nedvěd
Fabio Cannavaro
Kaká
Luka Modrić
Karim Benzema
1 0 0

Palmarès par clubs, par pays et par championnats

Classement des clubs, des pays et des championnats en fonction du nombre de trophées.

Clubs les plus représentés
Club[11] Trophée(s)
FC Barcelone 14
Juventus 9
Real Madrid 9
AC Milan 6
Bayern Munich 5
Manchester United 4
Ajax Amsterdam 2
Hambourg SV 2
Dynamo Kiev 2
Inter Milan 2
Paris Saint-Germain 2
Blackpool FC 1
Dukla Prague 1
Dynamo Moscou 1
Benfica Lisbonne 1
Ferencváros TC 1
Borussia Mönchengladbach 1
PSV Eindhoven 1
Olympique de Marseille 1
Borussia Dortmund 1
Liverpool FC 1
Pays les plus représentés
Pays Trophée(s)
Drapeau de l'Argentine Argentine 8
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 7
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 7
Drapeau du Portugal Portugal 7
Drapeau de la France France 7
Drapeau de l'Angleterre Angleterre 5
Drapeau de l'Italie Italie 5
Drapeau du Brésil Brésil 5
Drapeau de l'Espagne Espagne 3
Drapeau de l'URSS Union soviétique 3
Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie 2
Drapeau de l'Écosse Écosse 1
Drapeau de la Hongrie Hongrie 1
Drapeau de l'Irlande du Nord (drapeau du Royaume-Uni) Irlande du Nord 1
Drapeau du Danemark Danemark 1
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie 1
Drapeau du Libéria Liberia 1
Drapeau de l'Ukraine Ukraine 1
Drapeau de la Croatie Croatie 1
Championnats les plus représentés
Championnat[11] Trophée(s)
LaLiga 23
Serie A 17
Bundesliga 9
Premier League 6
Vyschaïa Liga 3
Eredivisie 3
Ligue 1 3
I. liga 1
Liga 1
Nemzeti Bajnokság I 1

Remarque : de 1954 à 1994, seul un joueur européen pouvait être élu et de 1995 à 2006, seul un joueur évoluant dans un club européen pouvait être élu.

Statistiques

  • Joueur avec le plus de titres consécutifs : Lionel Messi avec 4 Ballons d'or consécutifs.
  • Joueur avec le plus de podium consécutifs : Lionel Messi avec 11 podiums consécutifs (entre 2007 et 2017).
  • Joueur le plus nommé : Cristiano Ronaldo avec 18 nominations.
  • Le plus jeune élu : Ronaldo en 1997 et Michael Owen en 2001 à 21 ans.
  • Le plus vieil élu : Stanley Matthews en 1956 à 41 ans.
  • Le plus jeune joueur présent sur le podium : Eusébio en 1962, Ronaldo en 1996 et Lionel Messi en 2007 à 20 ans.
  • L'AC Milan (en 1988 et en 1989) et le FC Barcelone (en 2010) sont les seuls clubs à avoir placé trois de leurs joueurs sur le podium la même année.
  • L'Allemagne (en 1972 et 1981) et les Pays-Bas (en 1988) sont les seuls pays à avoir eu trois de leurs joueurs sur le podium la même année.
  • Le FC Barcelone est le seul club à avoir placé au moins un de ses joueurs sur le podium durant onze éditions consécutives (entre 2007 et 2017).

Autres prix

Plusieurs autres prix sont décernés durant la cérémonie :

Trophée Kopa

Depuis 2018, le trophée Kopa récompense le meilleur jeune joueur de l'année.

Trophée Yachine

Depuis 2019, le trophée Yachine récompense le meilleur gardien de but de l'année.

Trophée Gerd Müller

Depuis 2021, France Football récompense le meilleur buteur de l'année en club et en sélection. En 2022, le nom de Trophée Gerd Müller est officialisé.

Club de l'année

Depuis 2021, le club ayant le plus de nommés au Ballon d'or masculin et féminin est désigné comme « club de l'année ».

Club de l'année
Année Vainqueur Nombre de nommés
2021 Chelsea FC 5
2022 Manchester City 5
2023 Manchester City 7

Prix Sócrates

Depuis 2022, le prix Sócrates met à l'honneur l'engagement social d'un footballeur professionnel ayant réalisé des actions solidaires en faveur de l’inclusion et de l’égalité des chances et en lien avec les évolutions de la société.

Ballon d'Or d'honneur

En janvier 1995, un Ballon d'or d'honneur a été attribué à Diego Maradona[12] et, en 2014, Pelé en reçoit un à son tour ; eux qui n'avaient pas pu être honorés en leur temps[13].

Notes et références

  1. Vive les journalistes sportifs français, slate.fr, 10 juillet 2010.
  2. « http://inpi.doctrine.fr/M20080553.pdf »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  3. « Vive le FIFA Ballon d'or ! »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur francefootball.fr.
  4. « Ballon d'Or : quatre changements pour l'histoire », sur L'Équipe (consulté le )
  5. « Ballon d'Or : quatre changements pour l'histoire », sur L'Équipe (consulté le ).
  6. a et b Quentin Burban, « RÉCIT. Sept étapes, 100 heures de travail... voici comment est fabriqué le Ballon d’Or », sur Ouest-France, (consulté le ).
  7. a et b Maxime Joly, « Cinq choses que vous ignoriez sur le trophée du ballon d'or », sur lefigaro.fr, .
  8. Pascal Ferré, « Il n'y aura pas de Ballon d'Or France Football en 2020 », sur France Football, .
  9. « Le Ballon d'Or France Football ne sera pas décerné cette année », sur L'Équipe, .
  10. Bien que le règlement du Ballon d'or stipule que seule la saison 2022-2023 est prise en compte, la majorité des sources indiquent l'Inter Miami (en plus du PSG) comme club de Messi, lauréat 2023.
  11. a et b Seul le club où le joueur a le plus joué dans l'année est pris en compte
  12. « Un trophée parti en fumée. », France Football,‎
  13. Pelé: «Toujours très agréable».

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Ballon d'or.

Articles connexes

Liens externes