Paul Nardi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paul Nardi
Image illustrative de l’article Paul Nardi
Paul Nardi en juillet 2016
Situation actuelle
Équipe KAA La Gantoise
Numéro 1
Biographie
Nationalité Française
Naissance (29 ans)
Vesoul (France)
Taille 1,88 m (6 2)
Période pro. Depuis 2013
Poste Gardien de but
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2000-2003 AS de Vaivre-et-Montoille
2003-2006 Vesoul HSF
2006-2013 AS Nancy-Lorraine
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2013-2014 AS Nancy-Lorraine 037 0(0)
2015-2019 AS Monaco 006 0(0)
2014-2015 AS Nancy-Lorraine 029 0(0)
2016 Stade rennais FC 001 0(0)
2017-2019 Cercle Bruges KSV 082 0(0)
2019-2022 FC Lorient 077 0(0)
2022- KAA La Gantoise 050 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011 France -17 ans 001 0(0)
2011 France -18 ans 001 0(0)
2012 France -19 ans 001 0(0)
2013-2014 France -20 ans 005 0(0)
2014-2016 France espoirs 003 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Paul Nardi, né le à Vesoul en France, est un footballeur français qui joue au poste de gardien de but à La Gantoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts professionnels[modifier | modifier le code]

Paul Nardi commence le football en 2000 dans le club de la ville où il grandit, l'AS de Vaivre-et-Montoille, situé à l'ouest de Vesoul. Il rejoint par la suite le Vesoul HSF, club principal de la préfecture de la Haute-Saône.

Il intègre le centre de formation de l'Association sportive Nancy-Lorraine en 2006, à l'âge de 12 ans. Il dispute son premier match professionnel le contre l'AC Arles Avignon lors d'un match de Coupe de la Ligue (victoire 1-0). Le 13 septembre, il est titularisé pour son premier match de Ligue 2 contre l'Union sportive Créteil-Lusitanos à la place de Damien Grégorini, diminué[1]. Il enchaîne les titularisations à la suite de ses bonnes performances, concluant la saison avec 33 titularisations en championnat lors de la saison 2013-2014. Au terme de celle-ci, il est nommé lors des Trophées UNFP pour le titre de meilleur gardien, remporté finalement par Alphonse Areola.

AS Monaco[modifier | modifier le code]

Le , il s'engage pour cinq saisons avec l'AS Monaco mais est prêté dans la foulée à Nancy[2]. Il débute alors 29 rencontres de Ligue 2.

Il revient en Principauté pour la saison 2015-2016 pour y être la doublure de Danijel Subašić. À la suite d'une blessure au mollet du croate, Paul Nardi joue son premier match officiel sous les couleurs de l'AS Monaco contre l'AS Saint-Étienne le (18e journée, victoire 1-0). Il est titularisé trois jours plus tard contre les Girondins de Bordeaux en Coupe de la Ligue (défaite 3-0).

Prêt au Stade rennais[modifier | modifier le code]

Le , il est prêté pour la saison 2016-2017 au Stade rennais FC, sans option d'achat[3]. Barré par Benoît Costil, il ne porte qu'à une seule reprise le maillot breton sur la phase aller, lors des huitièmes de finale de Coupe de la Ligue face à l'AS Monaco (défaite 7-0).

Prêt au Cercle de Bruges[modifier | modifier le code]

En manque de temps de jeu, il quitte le club breton le pour être prêté en Belgique au Cercle Bruges, club satellite de l'ASM, qui évolue en deuxième division[4]. Auteur d'une bonne demi-saison, il voit son prêt dans le club belge être prolongé d'une saison l'été suivant[5]. Auteur d'une belle saison pour la remontée du club dans l'élite du football belge, son prêt est à nouveau prolongé d'une saison en 2018[6].

FC Lorient[modifier | modifier le code]

Échouant à s'imposer sur le Rocher, il rejoint le FC Lorient le 23 juillet 2019 pour quatre saisons[7]. Désigné gardien numéro un, il connaît des débuts heureux chez les Merlus, l'équipe ne connaissant pas la défaite lors des cinq premières journées, son influence n'y étant pas étrangère[8]. Il dispute l'intégralité des 28 journées de championnat avant que celui-ci ne soit arrêté à cause de la pandémie de Covid-19, et devient champion de la division.

Sa deuxième saison s'avère plus compliquée. Il se montre plus fébrile et moins décisif sur la première partie de saison, l'équipe encaissant 36 buts en 18 rencontres. Pour la réception de Bordeaux (19e journée, défaite 2-1), Dreyer lui est préféré avant que Nardi ne contracte la Covid et ne soit éloigné des terrains[9]. Christophe Pélissier lui accorde de nouveau sa confiance dans le sprint final, le titularisant lors des cinq dernières rencontres de championnat.

Pour la première journée du championnat 2022-2023, il prend place sur le banc, la recrue Yvon Mvogo étant titularisée.

La Gantoise[modifier | modifier le code]

Le 1er septembre 2022, il revient dans le championnat belge en étant transféré à La Gantoise où il devient titulaire dès le 9 octobre contre le KAS Eupen (victoire 0-4).

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Paul Nardi dispute son premier match en équipe de France des moins de 17 ans le premier au Stade de l'Abbé-Deschamps à Auxerre contre le Congo. Il y joue une mi-temps et ne prendra aucun but. Le score final sera nul (2 buts partout). Il prend ensuite part à la Coupe du monde des moins de 17 ans au Mexique.

Depuis, il compte une sélection en équipe de France des moins de 18 ans, une en équipe de France des moins de 19 ans et cinq sélections en équipe de France des moins de 20 ans. Avec cette dernière, il a notamment participé au Tournoi de Toulon 2014 où il a atteint la finale - perdue 5-2 face au Brésil - et été élu meilleur gardien de la compétition.

Nardi est appelé pour la première fois en équipe de France espoirs en septembre 2014 mais il est contraint de céder sa place à Maxime Dupé sur blessure[10]. Il est à nouveau convoqué en tant que troisième gardien à l'occasion des barrages de l'Euro 2015, perdus face à l'équipe de Suède[11]. Il est alors le troisième gardien de but dans la hiérarchie, derrière Alphonse Areola et Zacharie Boucher. Il fête sa première cape lors d'une victoire 4-1 contre les Pays-Bas[12].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Paul Nardi au [13],[14],[15]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d.
2013-2014 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine Ligue 2 33 0 0 2 0 0 2 0 0 - - - - 37 0 0
2014-2015 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 - - - - - - - - - C1 - - - 0 0 0
2015-2016 Ligue 1 2 0 0 3 0 0 1 0 0 C1+C3 - - - 6 0 0
Sous-total 2 0 0 3 0 0 1 0 0 - 0 0 0 6 0 0
2014-2015 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine (prêt) Ligue 2 29 0 0 - - - - - - - - - - 29 0 0
2016-2017 Drapeau de la France Stade rennais FC (prêt) Ligue 1 - - - - - - 1 0 0 - - - - 1 0 0
2016-2017 Drapeau de la Belgique Cercle Bruges KSV (prêt) Division 1B 14 0 0 - - - - - - - - - - 14 0 0
2017-2018 Division 1B 29 0 0 1 0 0 - - - - - - - 30 0 0
2018-2019 Division 1A 38 0 1 - - - - - - - - - - 38 0 1
Sous-total 81 0 1 1 0 0 0 0 0 - 0 0 0 82 0 1
2019-2020 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 2 28 0 0 3 0 0 - - - - - - - 31 0 0
2020-2021 Ligue 1 23 0 0 1 0 0 - - - - - - - 24 0 0
2021-2022 Ligue 1 22 0 0 - - - - - - - - - - 22 0 0
Sous-total 73 0 0 4 0 0 0 0 0 - 0 0 0 77 0 0
2022-2023 Drapeau de la Belgique KAA La Gantoise Division 1A 30 0 0 2 0 0 - - - C3+C4 0+5 0+0 0+0 37 0 0
2023-2024 Division 1A 10 0 0 - - - - - - C4 3 0 0 13 0 0
Sous-total 40 0 0 2 0 0 0 0 0 - 8 0 0 50 0 0
Total sur la carrière 258 0 1 12 0 0 4 0 0 - 8 0 0 282 0 1

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Il est élu meilleur joueur de Ligue 2 de l'année 2014 par France Football[16],[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Informations joueur sur francefootball
  2. « Paul Nardi signe cinq ans », sur asm-fc.com,
  3. « Paul Nardi, nouveau gardien rennais », sur staderennais.com, (consulté le )
  4. « Nardi, Chérif et Beneddine prêtés », sur asmonaco.com, (consulté le )
  5. « Paul Nardi prêté au Cercle de Bruges », sur asmonaco.com, (consulté le )
  6. « Paul Nardi prêté au Cercle Bruges », sur asmonaco.com, (consulté le )
  7. « Paul Nardi, quatre ans chez les Merlus », sur fclweb.fr, (consulté le )
  8. Côme Tessier, « FC Lorient. Nardi, un gardien qui compte déjà », sur letelegramme.fr, (consulté le )
  9. Baptiste COGNÉ, « FC Lorient. Paul Nardi, enfin le bout du tunnel ? », sur ouest-france.fr,
  10. « Nardi forfait, Dupé appelé », sur fff.fr,
  11. « Espoirs : La liste pour la Suède », sur lesechos.fr,
  12. « Nouveau festival offensif des Bleuets (4-1) », sur fff.fr,
  13. « Paul Nardi : statistiques et fiche de ce joueur », sur matchendirect.fr
  14. « Fiche de Paul Nardi », sur footballdatabase.eu
  15. « Paul NARDI (FC LORIENT) », sur ligue1.fr
  16. Paul Nardi élu joueur de l'année en L2, www.asmonaco.com, 16 décembre 2014.
  17. Paul Nardi meilleur joueur de l'année en Ligue 2, www.planete-asm.fr, 17 décembre 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]