Daniel Leclercq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leclercq.
Daniel Leclercq
Image illustrative de l'article Daniel Leclercq
Daniel Leclercq en 2016.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (68 ans)
Lieu Trith-Saint-Léger (Nord)
Taille 1,85 m (6 1)
Poste Défenseur ou Libéro
Parcours junior
Saisons Club
1961-1967 Drapeau de la France US Valenciennes Anzin
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
1967-1970 Drapeau de la France US Valenciennes Anzin 38 (4)
1970-1971 Drapeau de la France Olympique de Marseille 24 (2)
1971-1972 Drapeau de la France AS Angoulême 15 (5)
1972-1974 Drapeau de la France Olympique de Marseille 67 (4)
1974-1983 Drapeau de la France RC Lens 367 (33)
1983-1984 Drapeau de la France US Valenciennes Anzin 36 (3)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
Drapeau de la France Bauvin
1986-1987 Drapeau de la France US Valenciennes Anzin
Drapeau de la France Bavay
1990-1992 Drapeau de la France SC Guesnain
Drapeau de la France Billy-Berclau
1997-1999 Drapeau de la France RC Lens
2001-2001 Drapeau de la Belgique RAA Louviéroise
2003-2005 Drapeau de la France Valenciennes FC
2009-2016 Drapeau de la France Arleux-Fechain
2017 Drapeau de la France SC Douai
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Daniel Leclercq est un footballeur et entraîneur français, né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le à Trith-Saint-Léger (Nord), il est formé à Valenciennes de 1961 à 1970. Il joue son premier match en première division le avec Valenciennes contre Rouen, et son dernier match le avec Lens contre Lyon. Il compte 357 matchs en D1 pour 22 buts.

Après sa retraite sportive, il entraîne l'US Valenciennes de décembre 1986 à octobre 1987. Sans club professionnel, il dirige le SC Guesnain de 1990 à 1992. Il rejoint alors l'encadrement du RC Lens, dont il devient l'entraîneur en 1997. Il mène le club à son seul titre de champion de France de première division en 1998 et à la victoire en Coupe de la Ligue l'année suivante. Il est alors surnommé Le Druide dans le milieu du football. Il quitte le club au bout d'un peu plus de deux saisons, mais demeure proche de son président, Gervais Martel.

En 2003, il est nommé à la tête de l'équipe première de Valenciennes qui évolue dans le championnat national. Au terme de la saison 2004-2005, il est champion de national avec les Rouge et Blanc, mais il est remplacé par Antoine Kombouaré lors de l'intersaison 2005.

Le , Daniel Leclercq revient au RC Lens en tant que directeur technique pour soutenir l'entraîneur en place, Jean-Pierre Papin, sans expérience en Ligue 1, et tenter de maintenir le club dans l'élite après une première partie de saison très difficile[1]. Il ne réussira pas sa tâche et Lens descend en Ligue 2 après un nul face à Bordeaux (2-2) lors de la dernière journée. Il prend sa retraite au mois de mai 2011, à la suite d'une nouvelle descente en Ligue 2 du club artésien.

Il revient ensuite dans le monde amateur. Bien que parfois annoncé pour reprendre un club pro[2], il s'occupe de l'Olympique Senséen jusqu'en 2016 en tant que directeur technique[3].

En janvier 2016, il est contacté par le VAFC pour remplacer David Le Frapper au poste d'entraîneur. Il accepte mais ne se met pas d'accord sur les conditions de son arrivée avec le président Eddy Zdziech[4].

Le 23 novembre 2017, il remet sa démission au président du SC Douai.

Carrière[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

En tant que directeur technique[modifier | modifier le code]

  • RC Lens (9 janvier 2008-mai 2011)
  • Olympique Senséen Arleux - Féchain (mars 2012-juin 2016)[5]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

En tant qu'entraîneur avec le RC Lens[modifier | modifier le code]

En tant qu'entraîneur avec VAFC[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :