Francis Smerecki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francis Smerecki
U-19 EC-Qualifikation Austria vs. France 2013-06-10 (094).jpg
Biographie
Nom Francis Smerecki
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 25 juillet 1949 (1949-07-25) (64 ans)
Lieu Le Mans (Sarthe)
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
1961-1966 Drapeau : France CO Pontlieue
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1966-1968 Drapeau : France Le Mans UC - (-)
1968 Drapeau : France Bataillon de Joinville 11 (0)
1968-1974 Drapeau : France Le Mans UC 122 (13)
1974-1977 Drapeau : France Stade lavallois 112 (15)
1977-1979 Drapeau : France Paris FC 60 (8)
1979-1984 Drapeau : France Limoges FC 171 (11)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1984-1985 Drapeau : France Limoges FC
1985-1990 Drapeau : France USL Dunkerque
1991-1993 Drapeau : France US Valenciennes-Anzin
1993-1999 Drapeau : France EA Guingamp
1999-2000 Drapeau : France Le Havre AC
2000-2002 Drapeau : France AS Nancy-Lorraine
2003-2004 Drapeau : France Stade lavallois
2004-2006 Drapeau : France France U20
2006-2007 Drapeau : France France U16
2007-2008 Drapeau : France France U17
2008-2009 Drapeau : France France U18
2009-2010 Drapeau : France France U19
2010-2011 Drapeau : France France U20
2011-2012 Drapeau : France France U18
2012- Drapeau : France France U19
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Francis Smerecki est un footballeur puis entraîneur français, né le 25 juillet 1949, au Mans. Il évolue au poste de milieu de terrain de la fin des années 1960 au milieu des années 1980.

Formé au Mans UC, il joue ensuite notamment au Stade lavallois, au Paris FC et au Limoges FC.

Devenu entraîneur, il dirige principalement le Limoges FC, l'USL Dunkerque, l'US Valenciennes-Anzin, l'EA Guingamp et l'AS Nancy-Lorraine. Il rejoint en 2004 la Fédération française de football et devient sélectionneur-entraîneur national à la DTN. Il remporte en 2010 le Championnat d'Europe des moins de 19 ans. Il dirige actuellement l'équipe de France des moins de 19 ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joueur puis entraîneur[modifier | modifier le code]

International militaire, amateur et olympique, ce demi-offensif très dévoué évolue à Pontlieue, au Mans (six ans), au Bataillon de Joinville. Il est ouvrier à l'usine Renault quand il débute une seconde carrière en optant pour le football professionnel à Laval (trois ans)[1], dirigé par Michel Le Milinaire, et participe à la montée du club en D1.

Il joue ensuite au Paris Football Club (deux ans) et à Limoges (cinq ans, capitaine de l'équipe), club au sein duquel il effectue ses premiers pas d’entraîneur, succédant à Robert Dewilder, en 1984[2].

Francis Smerecki a disputé 450 matches de D1 et D2 en tant que joueur. Il a par ailleurs passé 639 matches sur le banc de touche d'une équipe professionnelle ou semi-professionnelle.

Il rejoint en 1985 l'USL Dunkerque. Très apprécié et écouté, il a réussi à stabiliser le club nordiste en milieu de tableau, et sous sa houlette, Dunkerque a parfois les moyens de jouer les trouble-fêtes. Mais après six années de bons et loyaux services, il est remplacé par Alex Dupont, en 1990. En 1991, il rejoint l’US Valenciennes. Pour sa première saison dans le nord, il ramène VA en D1 et connait ainsi sa troisième remontée (après Laval et Paris FC quand il jouait). Quelques mois délicats dans le nord, et Smerecki est remercié.

Après une période de réflexion, en juillet 1993, il prend les rênes de l’En Avant de Guingamp, alors en National 1. Sous son impulsion, le club breton monte en D1 deux ans plus tard, dispute l’Intertoto, qu'il remporte, en 1996 (1er entraîneur français vainqueur de cette compétition estivale), et gagne ainsi le droit de disputer la Coupe de l’UEFA (contre l’Inter de Milan, match nul à San Siro 1-1 le 24 septembre 1996). L’EAG joue une demi-finale de la coupe de la Ligue contre Metz le 13 février 1996, et une finale de Coupe de France contre Nice le 11 mai 1997. Du beau travail, et c’est l’occasion pour Francis Smerecki -élu au passage Meilleur entraîneur de D1 en 1995 par France Football- de mesurer tout le chemin parcouru.

Le 15 février 1999, il quitte l’équipe bretonne pour rejoindre Le Havre AC, l’équipe du Président Hureau. En 2000, après la relégation du Havre Athletic Club en D2[3], il s’engage avec l’AS Nancy-Lorraine. Parti sans être parvenu à satisfaire les envies de montée du club lorrain, Smerecki rejoint en 2003 Laval, son ancien club.

Sélectionneur à la DTN[modifier | modifier le code]

C'est en septembre 2004 que Francis Smerecki a rejoint la Direction Technique Nationale[4]. Après avoir dirigé les 20 ans lors de la 5e édition des Jeux de la Francophonie au Niger, il prend les rênes en 2005-2006 des moins de 16 ans.

Il dirige ensuite les moins de 17 ans avec qui il se qualifie pour la phase finale organisée à Antalya, en Turquie, du 4 au 16 mai 2008. Dans le groupe B, la France retrouve la République d'Irlande, l'Espagne et la Suisse. Comme Philippe Bergeroo en 2004, Francis Smerecki a gagné le droit de disputer la finale de l’Euro 2008, face au même adversaire espagnol. À Mardan, les joueurs de Francis Smerecki se sont en effet imposés face à l'équipe du pays hôte, en demi-finale, (1-1, 4 t.a.b. à 3).

Pour la saison 2008-2009, il est sélectionneur de l'Équipe de France de football des moins de 18 ans. Après avoir atteint la finale du Championnat d'Europe des moins de 17 ans l'an passé, les joueurs de Francis Smerecki disputent une saison 2008-2009 de transition. Pour le sélectionneur tricolore, le premier semestre 2009 est l'occasion de tester son équipe face aux meilleures nations européennes, en vue de l'Euro 2010 des moins de 19 ans en France, mais également de la coupe du monde FIFA U20 2011 en Colombie.

Pour la saison 2009-2010, l'équipe de France des moins de 19 ans est emmenée par Francis Smerecki, avec en ligne de mire l'Euro de la catégorie, organisée en Ligue de Basse-Normandie. Après une victoire contre les Pays-Bas (4-1) puis l'Autriche (5-0), et un match nul contre l'Angleterre (1-1), les Bleuets de Francis Smerecki atteignent le dernier carré de la compétition. Au stade Michel-d'Ornano de Caen, les jeunes tricolores triomphent de la Croatie sur le score de 2-1 puis de l'Espagne sur le même score en finale de l'épreuve. Lui aussi présent le 8 novembre 2010 lors de la fameuse réunion de la Fédération française de football, Francis Smerecki s'est opposé aux quotas ethniques, a trouvé l'idée "discriminatoire" et n'a pas voulu entrer dans la polémique.

Pour la saison 2010-2011, l'équipe de France des moins de 20 ans conduite par Francis Smerecki dispute du 29 juillet au 20 août 2011 la coupe du monde de la catégorie en Colombie. La quatrième place obtenue est alors la meilleure atteinte par une équipe de France dans cette compétition, les Bleuets ayant jusqu'alors toujours échoué au mieux en quart de finale (1997,2001). Francis Smerecki avec Philippe Bergeroo encadrent la nouvelle session du diplôme d'entraîneur professionnel de football (DEPF) pour les saisons 2010-2012.

Pour la saison 2012-2013, c'est avec la génération 1994 que Francis Smerecki dispute son troisième tournoi final européen. En effet, la sélection U19 prend part du 20 juillet au 1er août 2013, en Lituanie à la phase finale de l'Euro 2013 et est opposée dans la poule B, à la Géorgie, à la Turquie et à la Serbie. Les hommes de Francis Smerecki, déjà couronné dans cette catégorie d'âge en 2010, se qualifient pour la finale de l'Euro 2013 en s'imposant contre l'Espagne (2-1). Ils retrouvent en finale la Serbie où ils s'inclinent un but à zéro. Après la fin de la compétition, il continue à diriger cette sélection pour la saison suivante.

Palmarès d'entraîneur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :