Paul Pogba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pogba.
Paul Pogba
Singapore Selection vs Juventus, 2014, Paul Pogba.jpg
Pogba sous le maillot de la Juventus.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Italie Juventus Football Club
Numéro 10
Biographie
Nom Paul Labile Pogba
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (23 ans)
Lieu Lagny-sur-Marne (France)
Taille 1,91 m (6 3)[1]
Période pro. 2011 -
Poste Meneur de jeu
Parcours junior
Saisons Club
1999-2006 Drapeau : France US Roissy-en-Brie
2006-2007 Drapeau : France US Torcy
2007-2009 Drapeau : France Le Havre AC
2009-2011 Drapeau : Angleterre Manchester United
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2011-2012 Drapeau : Angleterre Manchester United 007 0(0)
2012- Drapeau : Italie Juventus Turin 175 (34)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2008-2009 Drapeau : France France -16 ans 017 0(1)
2009-2010 Drapeau : France France -17 ans 010 0(2)
2010-2011 Drapeau : France France -18 ans 006 0(1)
2011-2012 Drapeau : France France -19 ans 012 0(4)
2012-2013 Drapeau : France France -20 ans 013 0(4)
2013- Drapeau : France France 029 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 18 avril 2016

Paul Labile Pogba, né le 15 mars 1993 à Lagny-sur-Marne[2] en Seine-et-Marne, est un joueur de football international français évoluant au poste de milieu de terrain, qui joue depuis 2012 à la Juventus FC. Il est considéré comme l'un des plus grands espoirs du football français.

Sélectionné en équipe de France dans chaque catégorie d'âge depuis son adolescence, il est le capitaine de la formation des moins de 20 ans qui remporte le championnat du monde 2013, dont il est élu meilleur joueur. Il est titulaire en sélection A, dirigée par Didier Deschamps, lors de la Coupe du monde au Brésil en 2014, à l'issue de laquelle il est désigné meilleur jeune. Avec la Juventus, il remporte quatre fois consécutivement en 2013, 2014, 2015 et 2016 le championnat italien de Serie A.

Ses deux frères aînés, Florentin et Mathias, sont également footballeurs[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et formation[modifier | modifier le code]

Né de parents guinéens[3] d'ethnie kpelle, Paul Pogba grandit dans la cité de la Renardière[4],[5] à Roissy-en-Brie en Seine-et-Marne. Il est scolarisé au collège Eugène Delacroix où il apprécie particulièrement les cours d'éducation physique et sportive et de technologie.

Il commence à jouer au football à l'US Roissy-en-Brie puis à l'US Torcy.

Il intègre ensuite les équipes jeunes du Havre AC où il devient capitaine des moins de 16 ans, suscitant déjà les convoitises de Manchester United[6].
Durant l'été 2009 un conflit oppose le HAC à Manchester United lors d'un transfert controversé[7]. Le club normand indique que le joueur est sous accord de non-sollicitation et qu'il est contraint de signer un contrat avec les ciel et marine[8]. Une autorisation provisoire de la FIFA est délivrée et Pogba rejoint le centre de formation du club anglais. Un accord amiable est trouvé en 2010 entre les deux clubs[9].

Manchester United[modifier | modifier le code]

Saison 2011-2012[modifier | modifier le code]

Le , il prend part à son premier match en équipe première en entrant en début de seconde période à la place de Ryan Giggs lors de la rencontre de League Cup face à Leeds United (victoire 0-3)[10]. Utilisé à sept reprises toutes compétitions confondues par Alex Ferguson, Pogba se blesse à la cheville en avril 2012 lors d'un match avec la réserve des Red Devils. Cette blessure met fin prématurément à la saison du joueur français[11]. Le même mois, l'entraîneur écossais fait part de son envie de conserver le joueur, dont le contrat arrive à expiration en juin. Il déclare également que :

« Ce garçon a beaucoup de potentiel, et il est dans le bon club. »

— Alex Ferguson[12]

Auteur de seulement 7 matchs professionnels sur la saison, les rumeurs courent quant au transfert du joueur vers la Juventus FC dès la fin du printemps[13] et Alex Ferguson annonce début juillet que le Français quitte Manchester United à la suite de la non-prolongation de son contrat[14].

Juventus[modifier | modifier le code]

Débuts avec la Juventus (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Paul Pogba sous les couleurs de la Juventus lors de la saison 2012-2013.

Pogba s'engage officiellement pour quatre ans en faveur du club italien le [15]. Le 22 septembre suivant, il dispute son premier match sous le maillot de la Juve à l'occasion de la rencontre comptant pour la 4e journée de Serie A face au Chievo Vérone[16]. Le , il prend part à son premier match de Ligue des champions en entrant en fin de rencontre lors de la 2e journée de la phase de groupes face au Chakhtar Donetsk (1-1)[17].

Le , Pogba entre en jeu à la 75e minute du match de Serie A face à Naples et marque son premier but avec les Bianconeri sept minutes plus tard (victoire 2-0)[18].

Le , lors de la 35e journée, Pogba écope d'un carton rouge à la 83e minute de jeu pour avoir craché sur Salvatore Aronica qui l'avait bousculé. Malgré cela la Juve remporte le match contre Palerme 1-0 et est sacrée championne d'Italie. Paul Pogba quant à lui, voit sa saison se terminer puisqu'il écope de trois matchs de suspension[19].

Durant sa première saison turinoise, Pogba dispute 37 rencontres et inscrit 5 buts.

Révélation en Italie (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Le en Supercoupe d'Italie, il ouvre le score face à la Lazio rencontre qui se termine sur le score de 4-0 pour la Juve. Durant la rencontre, Pogba est victime d'insultes racistes provenant des supporters adverses.

Le , il offre une passe décisive à Carlos Tévez en ouverture de la première journée de Serie A. Depuis son entrée en jeu en Supercoupe, Pogba est titulaire et n'est pas remplacé durant 8 matchs consécutifs, ce qui fait de lui le joueur le plus utilisé par Antonio Conte en ce début de saison. Le 29 septembre, il inscrit le but de la victoire sur corner lors du Derby de Turin remporté 1 à 0 par la Juventus au Stade olympique de Turin. Lors de la 12e journée de Série A, il s'offre le luxe d'inscrire le but du week-end. Servi aux 25 mètres par Arturo Vidal, Pogba soulève directement le cuir avant d'expédier une volée du droit qui frappe le poteau gauche de Pepe Reina avant de rentrer pour une victoire sans appel, 3-0. Ce but lui permet d'égaler son meilleur total de buts sur une saison (5 buts) datant de la saison précédente[20].

Le , Pogba est élu Golden Boy 2013, titre récompensant le meilleur jeune de moins de 21 ans évoluant en Europe[21]. Une semaine plus tard, Pogba et les siens jouent leur billet pour la phase finale de Ligue des Champions à Galatasaray après une première partie de match arrêtée à cause de la neige. Les conditions du deuxième match sont bonnes et la Juve s'incline 0-1 en Turquie, finissant 3e de leur groupe et reversé en Ligue Europa. En ballotage favorable avec Claudio Marchisio dans le onze de départ d'Antonio Conte, Paul Pogba devient titulaire indiscutable de la Juve et forme avec Arturo Vidal et Andrea Pirlo, alors un des meilleurs milieux de terrain d'Europe. Opposé à Trabzonspor en 16e de finale de C3, Pogba s'offre son premier but dans la compétition pour s'imposer 0-2[22]. Dimanche 4 mai 2014, Paul Pogba et la Juventus sont Champions d'Italie, à la suite de la défaite de l'AS Roma face à Catane[23].

Au total, Paul Pogba dispute 51 rencontres pour 9 buts, sa saison la plus prolifique chez les professionnels.

Saison 2014-2015[modifier | modifier le code]

Le jeune Turinois prend de plus en plus d'ampleur au sein du onze titulaire de Massimiliano Allegri, son nouveau coach qui en fait un pion essentiel. Lors de la 7e journée de Serie A, la Vieille Dame se déplace sur le terrain de Sassuolo ; menée au score, Paul Pogba d'une frappe de l'entrée de la surface dans la lucarne permet aux siens de revenir au score, la Juve est néanmoins tenue en échec (1-1)[24]. Le 4 novembre, contre l'Olympiakos en Ligue des Champions, alors que son club est malmené, il inscrit son premier but en Coupe d'Europe pour donner la victoire aux siens (3-2). Le 23 novembre, sur le terrain de la Lazio, Paul Pogba illumine la rencontre en inscrivant son deuxième doublé en Série A de sa carrière, offrant ainsi une victoire facile aux siens (0-3)[25]. Au cours du mois de janvier, Paul Pogba est décisif à de nombreuses reprises. Tout d'abord, il ouvre le score face au SSC Naples d'un volée du droit lors de la 18e journée de Serie A, pour une victoire finale de la Juve sur la pelouse napolitaine (3-1)[26]. Quelques jours plus tard, il participe au festival de la vieille dame en inscrivant un but lors du large succès face au Hellas Vérone en Coupe d'Italie (6-1)[27]. Face à cette même équipe, il ouvre le score dès la 3e minute lors du match comptant pour la 19e journée de championnat, pour un succès turinois (4-0)[28]. La journée suivante, contre le Chievo Vérone, il inscrit un nouveau but avant de butter sur le gardien et de voir Stephan Lichtsteiner doubler la mise (2-0)[29]. Lors de la 26e journée, Pogba sauve son équipe en inscrivant le but du match d'une demi-volée face à Sassuolo en fin de partie, égalant ainsi son record de but en Championnat (1-0)[30].

Le 18 mars 2015, lors du huitième de finale retour de Ligue des Champions face au Borussia Dortmund, Paul Pogba se blesse à la cuisse droite à la suite d'un choc avec le défenseur Sokrátis Papastathópoulos[31]. Victime d'une déchirure, son absence est alors estimée à « 50 jours »[32]. Il manque ainsi plusieurs rencontres du championnat de Série A, ainsi qu'en Ligue des champions, le quart de finale remporté face à Monaco, et le match aller contre le Real Madrid le 5 mai. Il se déclare prêt pour disputer la demi-finale retour à Madrid, le 13 mai[33]. Alors que son équipe est championne d'Italie depuis la semaine précédente, Pogba fait son retour sur les terrains face à Cagliari, le 9 mai pour la 35e journée et trouve le chemin des filets d'une frappe tendue depuis l'entrée de la surface (1-1)[34]. Il se qualifie avec son équipe pour la finale de la Ligue de Champions en éliminant le Real Madrid (2-1 à l'aller, 1-1 au retour). La Juventus affronte le FC Barcelone pour le titre, le 6 juin à Berlin et s'incline 3-1.

La saison de Paul Pogba se solde par 42 rencontres disputées pour 10 buts dont 8 en Série A et 6 passes décisives pour ce qui est sa saison professionnelle la plus aboutie jusque là.

Saison 2015-2016[modifier | modifier le code]

Avec le départ de Carlos Tevez, Paul Pogba délaisse le no 6 pour le no 10 porté autrefois par une légende française du club : Michel Platini[35]. Pour cette saison, son coach, Massimiliano Allegri, a choisi de faire jouer Pogba un cran plus haut pour évoluer en meneur de jeu. La saison de Pogba commence par la meilleure des manières puisque la Juve remporte la Supercoupe d'Italie aux dépens de la Lazio avec une passe décisive du français pour le second but inscrit par la recrue Paulo Dybala[36]. Si la Juve et Paul Pogba sont assez critiqués en ce début de saison catastrophique avec deux défaites et un nul en trois matchs[37], le Français retrouve toute sa vista lors du premier match de Ligue des Champions à Manchester City où il permet à Mario Mandzukic d'égaliser avant de s'imposer 1-2. Cette victoire lance enfin la saison des Bianconeri emmenés par un Paul Pogba étincelant face au Genoa où sa reprise sur la barre rebondit sur le gardien avant d'entrer dans le but puis en transformant un penalty plein de sang froid, son premier but de la saison, pour la première victoire de son club en Serie A cette saison (0-2)[38]. Pour autant, la Juventus de Turin replonge dans ses travers dès le mois suivants et un nul à domicile contre le promu lanterne rouge de Frosinone (1-1) et il faut attendre la 11e journée de Championnat et le Derby de Turin face au Torino lors duquel Pogba ouvre le score d'une lourde frappe pour réellement lancer la saison des Bianconneri (2-1)[39]. Cette victoire est le point de départ d'une incroyable remontée vers le podium, entrecoupée d'une qualification chaotique pour les 8e de finale de Ligue des Champions à la suite d'une défaite face au FC Séville (1-0) et d'une qualification pour les demi-finales de Coupe d'Italie où Pogba et la Juve s'offrent une nouvelle fois le scalp du Torino en inscrivant un nouveau but (4-0)[40]. En Série A, Pogba et les siens sont auteur d'une incroyable série de 9 victoires consécutives qui permet à la Juve de terminer la première partie de saison à la 2e place, chose impensable aux vues du début de saison des siens[41]. Après l'élimination en Huitièmes de finale de la Ligue des Champions par le Bayern Munich, la Juventus Turin se remet en scelle lors du Derby de Turin signant au passage le 20e match consécutif sans défaite en Série A (19 victoires et 1 nul)[42]. Le club remporte son 5e titre consécutif, le 4e à titre personnel pour Pogba.

En sélection[modifier | modifier le code]

Avec les jeunes[modifier | modifier le code]

Sélectionné en équipe de France depuis les moins de 16 ans, Paul Pogba est capitaine de la sélection française durant l'Euro des moins de 19 ans en 2012. Les Bleuets s'inclinent en demi-finale face à l'Espagne (3-3 après prolongation, 2-4 aux tirs au but)[43].

Capitaine des siens, il devient Champion du Monde des moins de 20 ans avec les Bleuets le et est élu meilleur joueur de la compétition après avoir notamment inscrit le premier tir au but de la finale victorieuse (0-0, 4-1 tab).

Avec les Bleus[modifier | modifier le code]

Pogba lors de sa première sélection en A le face à la Géorgie.

Le , Didier Deschamps l'appelle pour la première fois en équipe de France dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2014[44]. Il honore sa première sélection avec les Bleus face à la Géorgie pour une victoire (3-1)[45]. Pogba est le joueur ayant touché le plus de ballons durant la rencontre[46]. Quatre jours plus tard, il est aligné d'entrée lors du match au sommet face à l'Espagne (0-1)[47]. Auteur d'une prestation convaincante, le jeune Français écope en l'espace de trois minutes de deux cartons jaunes qui entraînent son expulsion. Il est suspendu pour le rendez-vous face à la Géorgie[48]. Après avoir manqué le (décevant) 0-0 contre les Géorgiens pour cause de suspension, Paul Pogba retrouve sa place de titulaire face à la Biélorussie où, après avoir été mené deux fois au score, le milieu turinois inscrit son premier but en Bleus pour une victoire (4-2)[49].

Désormais régulièrement titulaire de l'entrejeu tricolore, Pogba se montre encore une fois à son avantage lors du dernier match des éliminatoires face à la Finlande où la France s'impose (3-0)[50]. Ce résultat ne changera rien à l'avenir de son équipe, qui doit passer par les barrages et affronter l'équipe d'Ukraine pour rejoindre le Mondial brésilien. Malgré une très bonne prestation de la part de Paul Pogba qui a été de loin le meilleur français, les Bleus s'inclineront (0-2) face à l'Ukraine au match aller des barrages de la Coupe du monde 2014, au Brésil[51]. La France gagnera finalement son match retour par 3 buts à 0[52]. Pour le dernier match des Bleus avant la liste des joueurs retenus pour le Mondial, Pogba est titularisé pour la rencontre de gala face aux Pays-Bas où les siens s'imposent logiquement (2-0)[53].

Coupe du monde 2014[modifier | modifier le code]

Déjà incontournable dans l'équipe-type de Didier Deschamps, Pogba est donc logiquement dans la liste des 23 pour le Mondial au Brésil. Avant cela, il prend part au premier match de préparation contre la Norvège où il dispute la première mi-temps, suffisant pour qu'il ouvre le score de la tête à la réception d'un centre de Mathieu Valbuena pour une large victoire (4-0)[54]. Il joue l'intégralité de la rencontre face au Paraguay où le combat physique est rude, Pogba sera même averti en fin de rencontre qui se soldera par un nul (1-1)[55]. Pour le dernier match de préparation, Paul Pogba joue les vingt dernières minutes de la correction infligée à la Jamaïque, en remplaçant Blaise Matuidi[56]. Pour son entrée en Coupe du monde face au Honduras, Pogba est évidemment titulaire. Enervé par les coups reçus par Wilson Palacios depuis le début de la partie, Pogba se rend coupable d'un geste d'humeur sur ce dernier qui leur vaut un carton jaune qui aurait pu être rouge pour le Turinois. Le jeune milieu se rattrape et obtiendra le penalty de l'ouverture du score pour une faute de ce même Palacios qui sera expulsé. La France s'impose (3-0)[57]. Son coup de sang lors du premier match lui vaut d'être écarté par Didier Deschamps face à la Suisse où il entre en jeu peu après l'heure de jeu et délivre une somptueuse passe décisive de l'extérieur du pied pour Karim Benzema lors d'une victoire retentissante (2-5)[58]. Il retrouve sa place lors du dernier match de poule face à l'Equateur, mais les siens font match nul, ce qui suffit à les assurer de la première place du groupe (0-0)[59]. Lors du Huitième de finale contre le Nigeria, il ouvre le score de la tête sur un corner mal senti par le gardien Vincent Enyeama et est élu Homme du Match d'une qualification pour les Quarts (2-0)[60]. Les Bleus retrouvent l'Allemagne en Quart de finale d'une Coupe du monde 32 ans après la malheureusement célèbre Nuit de Séville, défaite (0-1)[61]. À l'issue de cette compétition, il en est désigné « meilleur jeune joueur », devançant les deux autres « finalistes » dans la catégorie, son compatriote Raphaël Varane et le Néerlandais Memphis Depay.

Profil du joueur[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Paul Pogba est capable d'évoluer à tous les postes du milieu de terrain, aussi bien devant la défense, qu'en meneur de jeu. Il est le plus souvent utilisé en tant que milieu relayeur, plus exactement dans un rôle de piston. Son profil se rapproche de celui de joueurs comme Yaya Touré ou Patrick Viera.

Doté de qualités techniques supérieures à la moyenne, il est capable d'éliminer plusieurs adversaires par le dribble, comme par la passe. Il excelle notamment dans le jeu long et possède une frappe lourde et précise qui en fait un joueur dangereux pour l'adversaire à mi-distance.

Ses capacités athlétiques sont également très développées. Ainsi, son volume de jeu lui confère un gros abattage (replis défensif, projection offensive), sa puissance et sa détente le rendent très efficace dans les duels, au sol comme dans les airs.

Pogba est donc un joueur déjà très complet malgré son jeune âge, comme le démontre sa capacité à s'imposer en tant que titulaire à la Juventus ou en Équipe de France.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Paul Pogba au 17 avril 2016[62],[63]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Manchester United Premier League 3 0 0 0 0 0 3 0 0 - - - C3 1 0 0 - - - 7 0 0
Sous-total 3 0 0 0 0 0 3 0 0 - - - - 1 0 0 - - - 7 0 0
2012-2013 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 27 5 0 2 0 0 - - - - - - C1 8 0 0 2 0 0 39 5 0
2013-2014 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 36 7 7 0 0 0 - - - 1 1 1 C1+C3 6+8 0+1 1+0 14 3 0 65 12 9
2014-2015 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 26 8 3 4 1 0 - - - 1 0 1 C1 10 1 2 7 2 1 48 12 7
2015-2016 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 32 8 10 4 1 0 - - - 1 0 1 C1 8 1 2 6 0 0 51 10 13
Sous-total 117 26 17 10 2 0 - - - 3 1 3 - 40 3 5 29 5 1 199 37 26
Total sur la carrière 120 26 17 10 2 0 3 0 0 3 1 3 - 41 3 5 29 5 1 206 37 26

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Paul Pogba totalise vingt-neuf sélections et cinq buts avec l'équipe de France.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Pogba avec la Juventus à la lutte avec Willian du Chakhtar Donetsk en 2012.

En club[modifier | modifier le code]

Avec la Juventus ensuite, il est champion d'Italie à quatre reprises consécutives en 2013, 2014, 2015 et 2016 et remporte la Coupe d'Italie en 2015. Il est finaliste de la Supercoupe d'Italie à trois reprises, remportant le titre en 2013 et 2015 mais pas en 2014. Il est également finaliste de la Ligue des champions en 2015, mais battu par le FC Barcelone.

En sélection[modifier | modifier le code]

Avec l'équipe de France des moins de 20 ans, il remporte la Coupe du monde en 2013.

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

En 2013, il est élu meilleur joueur de la Coupe du monde -20 ans avant d'être élu Golden Boy.

En 2014, il reçoit la distinction de meilleur jeune joueur de la Coupe du monde 2014. Il est nommé pour le Ballon d'or 2014 pour la première fois de sa carrière et reçoit le Trophée Bravo.

L'année suivante, il est membre du Onze d'argent[64], membre de l'équipe de l'année UEFA et membre du FIFA/FIFPro World XI en 2015. Il termine à la 15e place du Ballon d'Or 2015.

Salaire[modifier | modifier le code]

  • Salaire 2013 : 1,5 million d'euros par an.
  • Salaire 2015 : 4,5 millions d'euros par an jusqu'en 2019[65].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.fifa.com/worldcup/players/player=367388/index.html
  2. « Pogba : « Mes racines sont ici » » (consulté le 3 avril 2015)
  3. a et b Paul Pogba, les origines d'une future star sur Le Parisien, 5 décembre 2012
  4. Le message de Pogba à sa ville d’enfance — Leparisien.fr, 21 janvier 2014
  5. (it) Juve, la dedica di Pogba per il suo vecchio quartiere — Tuttosport.com, 18 janvier 2014
  6. Le HAC dément pour Pogba, lefigaro.fr, 16 mai 2009
  7. Paul Pogba volé par Manchester United, espoirsdufootball.com, 31 juillet 2009.
  8. L'appel de Pogba rejeté, lequipe.fr, 13 octobre 2009
  9. Pogba est bien mancunien, lequipe.fr, 18 août 2010
  10. (en) Leeds United 0-3 Manchester United, bbc.co.uk, 20 septembre 2011.
  11. Saison terminée pour Pogba et Anderson, francefootball.fr, 20 avril 2012.
  12. MU veut garder Pogba, francebootball.fr, 22 avril 2012.
  13. La Juventus voit triple, francefootball.fr, 6 juin 2012.
  14. (en) Boss confirms Pogba exit, manutd.com, 3 juillet 2012.
  15. Pogba à la Juventus (officiel), francefootball.fr, 3 août 2012.
  16. Pogba titulaire avec la Juve, francefootball.fr, 22 septembre 2012.
  17. Juventus 1-1 Shakhtar Donetsk, lequipe.fr, 2 octobre 2012.
  18. Pogba sur un nuage, francefootball.fr, 20 octobre 2012.
  19. Pogba suspendu trois matchs, francefootball.fr, 6 mai 2013.
  20. Uggo Bocchi, « La Juve blesse, contrôle et abat le Napoli », So Foot,‎ (lire en ligne)
  21. Pogba (Juventus) élu Golden Boy 2013 en Europe, Varane (Real Madrid) quatrième sur eurosport.fr, le 4 décembre 2013
  22. Pogba met la Juve à l'abri sur l'équipe.fr, le 20 février 2014.
  23. http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/La-juve-championne/462262
  24. La Juventus n'a pas gagné sur lefigaro.fr, le 23 novembre 2014
  25. Un Pogba de gala sur lefigaro.fr, le 23 novembre 2014
  26. La Juve reprend de la marge sur lequipe.fr, le 22 janvier 2015
  27. La Juve s'amuse face au Hellas Vérone sur lequipe.fr, le 22 janvier 2015
  28. La Juve creuse l'écart sur lequipe.fr, le 22 janvier 2015
  29. La Juve et Pogba sont à fond sur lequipe.fr, le 25 janvier 2015
  30. Pogba sauve la Juve sur lequipe.fr, le 9 mars 2015
  31. « Paul Pogba sort sur blessure contre Dortmund » (consulté le 25 mars 2015)
  32. Frédéric Frangeul avec AF¨P, « Paul Pogba, blessé à la cuisse, absent 50 jours », sur Europe 1,‎ (consulté le 7 mai 2015)
  33. AFP, « Juventus-Real Madrid: Paul Pogba espère jouer le retour », sur Eurosport,‎ (consulté le 7 mai 2015)
  34. Paul Pogba revient et marque, juste avant le match décisif contre le Real sur lequipe.fr, le 9 mai 2015
  35. Paul Pogba va porter le numéro 10 à la Juventus L'Équipe, 6 août 2015
  36. La Juve remporte la Supercoupe d'Italie contre la Lazio L'Équipe, 9 août 2015
  37. Mais bon sang, qu'arrive-t-il à Paul Pogba ? sur sofoot.com, le 15 septembre 2015
  38. La Juventus gagne son premier match de la saison en Serie A grâce à Paul Pogba sur lequipe.fr, le 20 septembre 2015
  39. L'incroyable but de Paul Pogba dans le derby face au Torino sur metronews.fr, le 31 octobre 2015
  40. La Juve écrase le Torino, Pogba brille sur lequipe.fr, le 16 décembre 2015
  41. Juventus : le beau but de Pogba contre la Sampdoria sur lequipe.fr, le 10 janvier 2016
  42. La Juventus Turin et Pogba impressionnent face au Torino sur lequipe.fr, le 20 mars 2016
  43. « Pas de finale pour les Bleuets », francefootball.fr, 12 juillet 2012.
  44. « Bleus : Deschamps a fait appel à Paul Pogba (Juventus), Loïc Rémy (QPR) et Raphaël Varane (Real) », sur eurosport.fr (consulté le 14 mars 2013)
  45. La France prend les devants (Feuille de match France-Géorgie)
  46. Jérome Carrère, « Les Bleus passés au crible », France Télévisions,‎
  47. L'Espagne reprend les devants (Feuille de match France-Espagne)
  48. Cédric Callier, « Pogba, l'expérience qui rentre », Le Figaro,‎
  49. Les Bleus retrouvent les buts et la victoire (Feuille de match Biélorussie-France)
  50. La France se rassure encore (Feuille de match France-Finlande)
  51. L'Ukraine défait enfin les Bleus (Feuille de match Ukraine-France)
  52. La remontée fantastique des Bleus (Feuille de match France-Ukraine)
  53. Les Bleus passent le test orange (Feuille de match France-Pays-Bas)
  54. La France se donne confiance (Feuille de match France-Norvège)
  55. La France bute sur le Paraguay (Feuille de match France-Paraguay)
  56. Les Bleus sont prêts (Feuille de match France-Jamaïque)
  57. Les Bleus à l'heure H (Feuille de match France-Honduras)
  58. La France fait sauter la banque (Feuille de match Suisse-France)
  59. Les Bleus restent en tête (Feuille de match Equateur-France)
  60. Pogba troue la muraille Enyeama (Feuille de match France-Nigeria)
  61. La France tombe sur un mur (Feuille de match France-Allemagne)
  62. Fiche de Paul Pogba
  63. « Statistiques de Paul Pogba », sur footballdatabase.eu
  64. Onze d’Or 2015 : Antoine Griezmann, meilleur joueur français, mensquare.com, 29 mai 2015.
  65. « Pour garder Paul Pogba, la Juventus va tripler son salaire », sur metronews.fr,‎