Équipe de Mauritanie de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Drapeau : Mauritanie Équipe de Mauritanie

Écusson de l' Équipe de Mauritanie
Généralités
Confédération CAF
Emblème République Islamique de Mauritanie
Couleurs vert et jaune
Surnom Les Mourabitounes
Stade principal Stade olympique de Nouakchott
Classement FIFA en augmentation 137e (5 juin 2014)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : France Patrice Neveu
Capitaine dominique da sylva
Plus sélectionné Mohamed Harouna (79)
Meilleur buteur Omar Hassan (39)

Rencontres officielles historiques

Premier match Congo-Léopoldville Flag of the Democratic Republic of the Congo (2003-2006).svg 6 - 0
Drapeau : Mauritanie Mauritanie
(11 avril 1963)
Plus large victoire Mauritanie Drapeau : Mauritanie 8 - 2 Drapeau : Somalie Somalie
(27 décembre 2006)
Plus large défaite Guinée Drapeau : Guinée 11 - 0 Drapeau : Mauritanie Mauritanie
(1er janvier 1972)

Palmarès

Coupe du monde Phases finales : 0
Coupe d'Afrique des nations Phases finales : 0
Championnat d'Afrique des nations Phases finales : 1
1er tour en 2014

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la compétition en cours, voir :
qualification can 2015

L'équipe de Mauritanie de football surnommée les Mourabitounes en référence à l'ancienne dynastie des Almoravides qui était originaire du pays, est constituée d'une sélection des meilleurs joueurs mauritaniens sous l'égide de la Fédération de Mauritanie de football.

Le tout premier match de l'équipe a lieu le 11 avril 1963 contre l'équipe du Congo-Léopoldville, et se termine sur une large défaite 6-0 de la Mauritanie. La plus grosse victoire de l'équipe de Mauritanie depuis sa création date du 27 décembre 2006 lors du match face à la Somalie se terminant par 8-2 tandis sa plus large défaite a été enregistrée le 1er janvier 1972 face à la Guinée sur le score de 14-0. Elle fait partie des équipes africaines à n'avoir jamais participé à une Coupe d'Afrique ainsi qu'à une Coupe du Monde.

Histoire[modifier | modifier le code]

Indépendance et débuts de l'équipe de Mauritanie (1963-1974)[modifier | modifier le code]

Après l'indépendance de la Mauritanie en 1960 suite au référendum de 1958, la fédération de football de la République islamique de Mauritanie est fondée en 1961 et prend en main le football en Mauritanie. L'équipe nationale de Mauritanie effectue sa première tournée africaine dans le cadre du Tournoi de l'Amitié en avril 1963 au Sénégal durant laquelle la Mauritanie dispute son premier match en tant que pays indépendant face au Congo-Léopoldville le 11 avril 1963 qui se termine par une grosse défaite mauritanienne sur le score de six buts à zéro[2],[3]. Les Mourabitounes enchainent ensuite trois autres défaites lors de cette tournée le 13, 15 et 17 avril 1963 respectivement face à la Côte d'Ivoire, la Tunisie puis contre le Congo[3].

En 1964, la fédération de football de la République islamique de Mauritanie s'affilie définitivement à la FIFA. L'équipe de Mauritanie ne dispute plus ensuite de matchs entre 1964 et 1966 avant d'affronter la Tanzanie lors d'une rencontre disputée en Mauritanie se terminant par 1-1 en 1967[4]. Un an plus tard en 1964, la FFRIM s'affilie à la confédération africaine de football. En 1972, la Mauritanie affronte à deux reprises la Guinée et enregistre lors de la seconde rencontre sa plus large défaite historique sur le score fleuve de 14-0[5],[6]. Deux ans plus tard en 1974, les Mourabitounes se déplacent en Tunisie et affrontent l'équipe d'Algérie, cette rencontre se termine encore par un revers mauritanien puisque les algériens remportent le match par un score de 9-1[7]. Durant ces débuts, l'équipe mauritanienne entre 1963 et 1974, dispute au total sept matchs dont six d'entre eux se sont terminés par des défaites et un autre face à la Tanzanie s'est terminé par un nul ce qui fait que la Mauritanie n'a pas encore remporté un moindre match[8].

Premières compétitions (1975-1982)[modifier | modifier le code]

En 1975, la Mauritanie participe pour la toute première fois aux éliminatoires des Jeux Olympiques de 1976 de Montréal. Malheureusement pour cette première participation, la Mauritanie est directement éliminée dès le 1er tour face au Mali suite à une défaite au match aller à Bamako sur le score de 6-0 suivi d'une autre défaite au cours du match retour en Mauritanie cette fois-ci sur le score d'un but à zéro[9],[10],[11]. Lors de la même année, la Mauritanie est de nouveau écrasée par l'Algérie sur le score de 8-0. En 1976, l'équipe de Mauritanie dispute les éliminatoires de la Coupe du Monde de 1978 lors des tours préliminaires mais elle est stoppée par le Burkina-Faso qui portait alors comme nom la Haute-Volta suite à un aller-retour se terminant en faveur des burkinabé. Les Mourabitounes participent également la même année aux Jeux panarabes de 1976 se disputant à Damas en Syrie. Lors de ces jeux, l'équipe mauritanienne perd tous ces matchs notamment face à la Palestine sur le score d'un but à zéro. Ainsi la Mauritanie est classée dernière de ces jeux suite à ses multiples défaites.

L'année suivante en 1978, la Mauritanie ne participe à aucune rencontre mais en 1979, l'équipe prend part à la première édition de la Coupe Amílcar Cabral qui a lieu en Guinée-Bissau. Pour cette première édition et participation, la Mauritanie perd tous ces matchs lors de la 1re phase de cette compétition. Malgré avoir perdu tous ses matchs, la Mauritanie participe à la seconde phase de la compétition et remporte son premier match depuis sa création face au Mali par 1-0, puis cède cependant une défaite face au Sénégal sur le score de deux buts à zéro mais sa victoire face au Mali, lui a permis la qualification pour les demi-finales. Mais le parcours de la Mauritanie s'arrête finalement au cours des demi-finales face à la Gambie qui élimine les Mourabitounes aux tirs au but. Les mauritaniens frôleront également l'espoir d'une qualification au second tour des éliminatoires de la CAN 1980 puisque après un match aller face au Maroc à domicile, les Mourabitounes ont réussi à tenir en échec les marocains par 2-2 avant que ceux-ci ne réduisent en cendres l'espoir mauritanien lors du match retour se terminant par une écrasante victoire des lions de l'Atlas sur le score de 4-1.

En 1981, les mauritaniens participent à la 3e édition de la Coupe Amílcar Cabral dans lequel ils ne dépasseront pas la 1re phase et se classeront 6e dans la compétition. L'année suivante tout comme en 1981, la Mauritanie dispute cette fois-ci la 4e édition de la Coupe Amílcar Cabral mais ne réussit pas le passage à la 2e phase malgré une victoire face au Cap-Vert par deux buts à un.

Intensification des matchs de la Mauritanie (1983-1991)[modifier | modifier le code]

Au cours de l'année 1983, les Mourabitounes prennent part pour la toute première fois aux qualifications pour la Coupe CEDEAO mais ne réussissent finalement pas la qualification. Ensuite, la Mauritanie organise 5e édition de la Coupe Amílcar Cabral au cours duquel, l'équipe atteint les demi-finales après un bon parcours mais sa défaite face à la Guinée-Bissau l'élimine de la compétition. La Mauritanie participe à la petite finale contre le Mali durant laquelle les maliens infligent à la Mauritanie une défaite sur le score de deux buts à zéro et remportent donc la troisième place laissant à la Mauritanie, la quatrième place. En 1984, Les Mourabitounes participent à la 6e édition de la Coupe Amílcar Cabral dans lequel la Mauritanie perd tous ces matchs dont notamment face au champion d l'édition, le Sénégal par 6-0. Toutefois alors que la Mauritanie fut éliminer en perdant tous les matchs, elle réussit cependant à passer les tours préliminaires aux éliminatoires de la Coupe d'Afrique 1986 en battant le Liberia en aller-retour malgré une défaite 3-1 à l'extérieur et grâce à une victoire par 3-0 au retour, la Mauritanie accèdent donc au 1er tour des éliminatoires pour la première fois de son histoire. Lors de sa première participation aux éliminatoires de la CAN, l'équipe mauritanienne n'avait pas réussi à accéder au 1er tour. Mais son parcours se termine ainsi face à l'équipe d'Algérie de football qui écrase la Mauritanie sur le score de 4-0 lors du match aller, puis 1-1 au cours du match retour en Mauritanie.

Première finale (1992-1995)[modifier | modifier le code]

Époque contemporaine (1995-2012)[modifier | modifier le code]

Renouveau (2012-)[modifier | modifier le code]

Tenues, emblème et symboles de l'équipe du Mauritanie[modifier | modifier le code]

Équipementier[modifier | modifier le code]

L'équipementier des mourabitounes est ADIDAS depuis le CHAN.

Tenues[modifier | modifier le code]

Emblème[modifier | modifier le code]

Composition de l'équipe de Mauritanie[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

Provenance des joueurs

En raison du faible niveau de football dans ce pays, très peu de joueurs mauritaniens évoluent à l'étranger puisque la plupart d'entre eux sont présents dans le championnat local notamment pour la plupart au sein du FC Tevragh Zeïna qui actuellement fournit à l'équipe nationale le plus de joueurs. Sur les quatre joueurs évoluant à l'étranger, seul un d'entre eux évoluent en Europe précisément dans le club français de La Berrichonne de Châteauroux pour Abdelaziz Kamara qui lui-même n'étant pas titulaire évolue dans l'équipe réserve de ce club en CFA 2. Il faut également noter que deux joueurs, Abdelaziz Kamara et Pascal Gourville ne sont pas nés en Mauritanie puisqu'il viennent tous deux de la région d'Île-de-France. Ba Mohamed Yacoub est né pour sa part au Sénégal. Les trois autres joueurs que sont Dominique Da Silva, Bilal Sidibé et Dahmed Ould Teguedi évoluent dans des clubs nord-africains respectivement en Égypte, en Tunisie et au Maroc.

Au total, plus de neuf joueurs évoluant en équipe nationale viennent du FC Tevragh Zeïna soit un gardien de but, deux défenseurs, cinq milieux de terrains et un seul attaquant. Le reste des joueurs proviennent d'autres club dont notamment dans celui de l'ASAC Concorde.

Équipe actuelle[modifier | modifier le code]

Gardiens

Souleymane DIALLO

Saad Bouh ABDEL KADER

Defenseur

Bilal SIDIBE

Yacoub FALL

Oumar N'DIAYE

Abdoulahy SANGARE

Ahmed AHMEDOU

Demba SOW

Seydou M'BODJ

Bocar Ngolo COULIBALY

Abdoul BA

Mamadou Idrissa WADE

Milieux

Adama BA

Khassa CAMARA

Oumar N'DIAYE

Moussa Sidi BAGAYOKO

El Hacen SIDI

Ahmed Djiby SAMB

Guidileye Diallo

Attaquants

Cheikh MOULAYE AHMED

Ismail DIAKITE

Karamogho TRAORE

Dominique DA SYLVA

Moussa KARAMOGHO

Position inconnue

Boubacar TOURE

Elhadj Lam

Sélectionneurs[modifier | modifier le code]

Équipe technique actuelle[modifier | modifier le code]

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 1930 : Non inscrit
  • 1934 : Non inscrit
  • 1938 : Non inscrit
  • 1950 : Non inscrit
  • 1954 : Non inscrit
  • 1958 : Non inscrit
  • 1962 : Non inscrit
  • 1966 : Non inscrit
  • 1970 : Non inscrit
  • 1974 : Non inscrit
  • 1978 : Tour préliminaire
  • 1982 : Non inscrit
  • 1986 : Non inscrit
  • 1990 : Non inscrit
  • 1994 : Tour préliminaire
  • 1998 : Tour préliminaire
  • 2002 : Tour préliminaire
  • 2006 : Tour préliminaire
  • 2010 : Non inscrit
  • 2014 : Non inscrit

Parcours en Coupe d'Afrique[modifier | modifier le code]

  • 1957 : Non inscrit
  • 1959 : Non inscrit
  • 1962 : Non inscrit
  • 1963 : Non inscrit
  • 1965 : Non inscrit
  • 1968 : Non inscrit
  • 1970 : Non inscrit
  • 1972 : Non inscrit
  • 1974 : Non inscrit
  • 1976 : Non inscrit
  • 1978 : Non inscrit
  • 1980 : Tour préliminaire
  • 1982 : Tour préliminaire
  • 1984 : Non inscrit
  • 1986 : Tour préliminaire
  • 1988 : Non inscrit
  • 1990 : Forfait
  • 1992 : Tour préliminaire
  • 1994 : Forfait
  • 1996 : Tour préliminaire
  • 1998 : Tour préliminaire
  • 2000 : Forfait
  • 2002 : Tour préliminaire
  • 2004 : Tour préliminaire
  • 2006 : Tour préliminaire
  • 2008 : Tour préliminaire
  • 2010 : Tour préliminaire
  • 2012 : Forfait
  • 2013 : Non inscrit

Statistiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com,‎ 5 juin 2014 (consulté le 5 juin 2014).
  2. « Congo-Léopoldville - Mauritanie », sur footballdatabase.eu (consulté le 22 février 2013)
  3. a et b « Matchs de la Mauritanie en 1963 », sur footballdatabase.eu (consulté le 22 février 2013)
  4. « Mauritanie - Tanzanie », sur footballdatabase.eu (consulté le 22 février 2013)
  5. « Guinée - Mauritanie », sur footballdatabase.eu (consulté le 22 février 2013)
  6. « Liste des matchs de la Mauritanie 1963-2003 », sur rsssf.com (consulté le 10 octobre 2013)
  7. « Algérie - Mauritanie », sur footballdatabase.eu (consulté le 22 février 2013)
  8. « Liste des matchs de la Mauritanie », sur footballdatabase.eu (consulté le 22 février 2013)
  9. « Mali - Mauritanie », sur footballdatabase.eu (consulté le 24 février 2013)
  10. « Mauritanie - Mali », sur footballdatabase.eu (consulté le 24 février 2013)
  11. « Matchs de la Mauritanie en 1975 », sur footballdatabase.eu (consulté le 24 février 2013)
  12. http://www.journaltahalil.com/detail.php?id=913&categ=13