Marco Verratti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Verratti.
Marco Verratti
PSG-Shakhter15 (6).jpg
Marco Verratti sous le maillot du Paris Saint-Germain
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Paris Saint-Germain
Numéro 6
Biographie
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance (23 ans)
Lieu Pescara (Italie)
Taille 1,65 m (5 5)
Période pro. Depuis 2008
Poste Milieu de terrain
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1997-2005 Drapeau : Italie Manoppello Arabona
2005-2008 Drapeau : Italie Delfino Pescara
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2008-2012 Drapeau : Italie Delfino Pescara 077 0(2)
2012- Drapeau : France Paris SG 159 0(3)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2010-2011 Drapeau : Italie Italie -19 ans 004 0(0)
2011-2012 Drapeau : Italie Italie -20 ans 004 0(0)
2012-2013 Drapeau : Italie Italie espoirs 007 0(1)
2012- Drapeau : Italie Italie 015 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 29 avril 2016

Marco Verratti, né le à Pescara, est un footballeur international italien qui évolue au poste de milieu de terrain au Paris Saint-Germain.

Âgé de 19 ans seulement, il rejoint le Paris Saint-Germain pour une dizaine de millions d'euros. Très talentueux, ses performances lui permettent rapidement de devenir indispensable au milieu de terrain. Avec son club, il obtient quatre titres de champion de France, depuis la saison 2012-2013. Il participe également à la Ligue des Champions, compétition où il atteint à quatre reprises les quarts de finale.

Régulièrement sélectionné avec l'équipe nationale italienne, il marque son premier but en sélection nationale en février 2013. Il est élu Pallone Azzurro 2015 devant son compatriote Gianluigi Buffon[1].

Il est marié depuis juillet 2015 avec l'italienne Laura Zazzara avec laquelle il a un enfant prénommé Tommaso.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et jeunesse[modifier | modifier le code]

Originaire du village de Manoppello en Italie, Marco Verratti débute le football au Manoppello Arabona avant de se faire repérer par le Delfino Pescara 1936.

Sa petite taille (1m65 maintenant) pose problème dans sa jeunesse. Lors de ses premières années à Manopello Arabona, on demande même de fournir une prévision de croissance pour le petit prodige italien[2]. L'Inter, par exemple, décidera de ne pas travailler avec lui en raison de sa taille[2]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Pescara (2008-2012)[modifier | modifier le code]

Marco Verratti sous le maillot du Delfino Pescara

Il y fait ses débuts avec l'équipe première lors de la saison 2008-2009 à l'âge de 16 ans. Le club joue alors en Lega Pro 1 (3e division), et Verratti joue huit matchs de championnat.

La saison suivante (2009-2010), Verratti dispute sept matchs de championnat, et le club accède à la Série B (2e division). Il marque son premier but avec son club.

Lors de la saison 2010-2011 en Série B, il devient un titulaire à part entière, en même temps que le leader technique de l'équipe. Il occupe alors le rôle de meneur de jeu. Il dispute 28 matchs de championnat et marque son premier but en Série B le 29 mai 2011 lors du match contre l'AS Citadelle.

La saison suivante, Zdeněk Zeman devient l'entraîneur de l'équipe, et replace Marco Verratti dans un poste plus bas, juste devant la défense. Le 12 mars 2012, il prolonge son contrat, qui le lie désormais à son club jusqu'au 30 juin 2016. Marco Verratti dispute 31 matchs de championnat et participe au sacre de champion de Série B et à l'accession de son club à la Série A. Son influence dans l'équipe est grandissante : il termine la saison avec six passes décisives au compteur.

À la suite de cette saison en Série B et de la montée en Série A, des clubs italiens tels que la Juventus de Turin ou Naples sont intéressés par Marco Verratti[3].

Paris Saint-Germain (depuis 2012)[modifier | modifier le code]

Débuts prometteurs au PSG (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Le 18 juillet 2012, Verratti est présenté en conférence de presse après la signature de son contrat, pour 12 millions d'euros[3] environ, avec le Paris Saint-Germain[4]. Il effectue ses débuts en Ligue 1 en tant que titulaire devant la défense centrale, dès la première journée du championnat face à Lorient. Le 18 septembre 2012, il est titulaire pour le premier match de sa carrière en Ligue des champions, contre le Dynamo Kiev. Le 12 mai 2013, il est officiellement champion de France avec le Paris Saint-Germain lors d'une victoire 1-0 contre l'Olympique lyonnais. À l'issue de cette première saison, il est désigné par ses pairs dans l'équipe type de Ligue 1. Malgré son jeune âge, il parvient, durant toute cette saison, à s'imposer comme un élément important au milieu de terrain.

Incontournable au PSG (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Au début de la saison 2013-2014, Marco Verratti prolonge son contrat d'un an[5] et brille par ses performances en club. Régulièrement aligné par l’entraîneur Laurent Blanc, il devient progressivement un élément incontournable de l'entre-jeu parisien, avec un taux de réussite de passes supérieur à 90%[6]. En fin de saison, il est désigné meilleur espoir de Ligue 1 lors de la remise des trophées UNFP.

Saison 2014-2015[modifier | modifier le code]
Marco Verratti lors du quart de finale retour de Ligue des Champions contre Chelsea (2-2)

Il entame la saison 2014-2015 avec pour objectif premier de franchir un cap dans sa carrière. Le 30 septembre 2014, après deux ans passés à Paris, il marque son premier but sous les couleurs du PSG au Parc des Princes, d'une tête malgré sa petite taille, lors de la 2e journée de phase de groupes de Ligue des Champions contre le FC Barcelone pour une victoire 3-2. Il enchaîne les grandes prestations et fait désormais partie des joueurs incontournables du début de saison parisien. Il marque son premier but en première division professionnelle contre Évian Thonon Gaillard le 18 janvier 2015 pour une victoire 4-2.

Il remporte les quatre compétitions nationales avec le PSG et réalise donc le quadruplé historique : Trophée des Champions, Coupe de France de Football, Coupe de la Ligue et Championnat de France de Ligue 1. Cet exploit n'avait jamais été réalisé auparavant[7].

En Ligue 1, il est nommé dans la catégorie « meilleur joueur » lors des trophées UNFP du football 2015, aux cotés de ses coéquipiers Ibrahimović et Pastore et du lyonnais Lacazette ; ce dernier remporte le prix. Verratti est néanmoins cité dans l'équipe type avec cinq autres parisiens.

Saison 2015-2016[modifier | modifier le code]

Pour la saison 2015-2016, il récupère le n°6 laissé vacant par Zoumana Camara[8]. Le 1er août, il remporte le trophée des champions 2015 face à l'Olympique lyonnais.

En janvier 2016, il est selon l'Observatoire du football le 26e joueur le plus cher du monde et joueur de l'effectif parisien le plus onéreux pour une valeur marchande de 52 millions d'euros[9],[10].

Une pubalgie l'écarte des terrains durant de nombreux mois[11]. Il rate notamment les matchs de Ligue des Champions face à Manchester City. Le Paris Saint-Germain ne parvient pas à se qualifier lors du quart de finale retour face à City, et perd, en plus de l'absence de Verratti, son coéquipier au milieu de terrain, Thiago Motta. Verratti était pourtant sélectionné dans le groupe[12], mais son état de santé ne s'étant pas amélioré, il n'a pu participer à la rencontre. Son entraîneur Laurent Blanc espérait un « miracle »[13] pour que le milieu de terrain italien puisse rejouer.

Titularisé très régulièrement par Laurent Blanc, son influence sur le jeu parisien est très grande. Avant février 2016, il touche en Ligue 1 plus de 120 ballons par match. Son taux de passes réussies est impressionnant, puisqu'il atteint les 93%[14].

Il est officiellement champion de France après la victoire 9-0 de ses coéquipiers face à l'ESTAC. Âgé de seulement 23 ans, il est ainsi titré champion de France de Ligue 1 pour la quatrième fois consécutive[15].

Le vendredi 22 avril 2016, avant la finale de Coupe de la Ligue face au LOSC, Laurent Blanc annonce que Marco Verratti est « apte »[16] à jouer et le retient dans le groupe de 19 joueurs qui participera à la finale[16]. Le samedi, il entre en jeu à la 73e minute de jeu, alors qu'il n'avait plus joué depuis 63 jours[17]. Alors que son coéquipier Adrien Rabiot a été exclu quelques minutes plus tôt, les parisiens s'imposent sur le score de 2 à 1. Marco Verratti remporte ainsi sa troisième Coupe de la Ligue d'affilée[18] et son onzième titre avec le Paris Saint-Germain. Toujours gêné par sa pubalgie, il se fait opérer en mai et met donc fin à sa saison[19] et ne jouera pas l'euro 2016.

Carrière avec l'équipe d'Italie[modifier | modifier le code]

Marco Verratti fait ses débuts en sélection avec l'équipe d'Italie en tant que titulaire lors d'un match amical le contre la France, avec les espoirs. Bien qu'évoluant en deuxième division, il est présélectionné pour l'Euro 2012 dans une première liste de 32 joueurs diffusée le . Il est néanmoins retiré de la liste finale le 28 mai 2012.

Le , il est sélectionné par Cesare Prandelli pour affronter l'Angleterre en match amical. Il entre donc en jeu, le 15 août, à la 59e en remplaçant Alessandro Diamanti. Le 7 septembre, il effectue son premier match de qualification pour la Coupe du Monde 2014, en remplaçant Emanuele Giaccherini à la mi-temps face à la Bulgarie (2-2).

Marco Verratti inscrit son premier but en sélection nationale le 6 février 2013 en égalisant à la 90e minute lors d'un match amical face aux Pays-Bas (1-1).

Il est élu Pallone Azzurro 2015 qui désigne le meilleur joueur italien de l'année par les supporters avec 29% des voix devançant ainsi son compatriote Gianluigi Buffon[20].

En mai 2016, quelques jours avant l'annonce de la liste des joueurs sélectionnés pour l'Euro, son club le PSG annonce que Marco Verratti doit être opéré d'une pubalgie et que la durée estimée de sa convalescence l'amène à renoncer à participer à l'Euro. Verratti aurait décidé de subir une intervention chirurgicale après en avoir discuté avec le sélectionneur national Antonio Conte selon RMC Sport[19].

Profil du joueur[modifier | modifier le code]

À ses débuts, Marco Verratti jouait au poste de milieu offensif. Il a été replacé par Zdeněk Zeman un peu plus bas sur le terrain, juste devant la défense. Sa principale qualité est l'organisation du jeu, très bas dans son camp, alternant les passes longues comme les transmissions rapides[21]. Son profil de jeu rappelle celui d'Andrea Pirlo, à tel point que les media italiens l'ont surnommé le « nouveau Pirlo »[22],[23] ou « Pirlo des Abruzzes »[24]. Il est cependant beaucoup plus mobile que Pirlo sur le terrain, prend énormément de risques dans certaines de ses prises de balles, et est très agressif dans ses interventions, ce qui lui permet de récupérer beaucoup de ballons, mais lui fait aussi commettre de nombreuses fautes. Il est en revanche beaucoup moins adroit face au but et sur coup de pied arrêté que son aîné. Il possède également une très bonne conduite de balle lui permettant de conserver la balle dans des zones dangereuses et d'obtenir de nombreux coups francs.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Marco Verratti au 29 avril 2016[25]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Italie Italie Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2008-2009 Drapeau de l'Italie Pescara D3 8 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - 9 0 0
2009-2010 Drapeau de l'Italie Pescara D3 7 1 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 7 1 0
2010-2011 Drapeau de l'Italie Pescara Serie B 28 1 2 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - 29 1 2
2011-2012 Drapeau de l'Italie Pescara Serie B 31 0 6 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - 32 0 6
Sous-total 74 2 8 3 0 0 - - - - - - - - - - - - - 77 2 8
2012-2013 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 27 0 3 3 0 0 - - - - - - C1 9 0 0 3 1 0 42 1 3
2013-2014 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 29 0 4 1 0 0 4 0 1 1 0 0 C1 8 0 1 5 0 1 48 0 7
2014-2015 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 32 2 8 6 0 1 3 0 0 1 0 0 C1 7 1 0 4 0 0 53 3 9
2015-2016 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 18 0 3 1 0 1 3 0 0 1 0 0 C1 5 0 1 3 0 1 31 0 6
Sous-total 106 2 18 11 0 2 10 0 1 3 0 0 - 29 1 2 15 1 2 174 4 25
Total sur la carrière 180 4 26 14 0 2 10 0 1 3 0 0 - 29 1 2 15 1 2 251 6 33

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Drapeau : Italie Pescara

 

Drapeau : France Paris Saint-Germain

En sélection[modifier | modifier le code]

Drapeau : Italie Italie espoirs

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Italie : Verratti élu meilleur joueur de la Squadra Azzurra, www.tf1.fr, 2 janvier 2016.
  2. a et b « Découvrez Marco Verratti, le crack inattendu du PSG », sur Rue89 (consulté le 23 avril 2016)
  3. a et b « Verratti au PSG ! », sur Eurosport,‎ (consulté le 23 avril 2016)
  4. « Verratti présenté avant Ibra », www.lequipe.fr,‎
  5. « Marco Verratti prolonge d'une année », sur psg.fr, Paris Saint-Germain
  6. « Marco Verratti, bête de Seine » (consulté le 18 novembre 2013)
  7. « Ce fut plus compliqué que prévu mais le PSG tient son quadruplé historique », sur Eurosport,‎ (consulté le 22 avril 2016)
  8. Verratti change de numéro de maillot sur L'Équipe, 2 août 2015
  9. « Lettre du big-5 - 131 », sur www.football-observatory.com (consulté le 8 janvier 2016)
  10. « Verratti, Parisien à la valeur marchande la plus élevée selon le CIES – Canal Supporters », sur canal-supporters.com (consulté le 8 janvier 2016)
  11. « 10h52 PSG : enième rechute pour Verratti ! », sur sport.fr (consulté le 22 avril 2016)
  12. (fr) « PSG : Marco Verratti et Javier Pastore dans le groupe pour City », sur L'Equipe.fr (consulté le 23 avril 2016)
  13. « Blanc sur Verratti : «Peut-être qu’un miracle peut se produire» - Fil Info - Ligue des champions - Football », sur Sport24,‎ (consulté le 23 avril 2016)
  14. « Verratti Marco - Fiche Joueur - Equipe Pro - PSG.fr », sur www.psg.fr (consulté le 23 avril 2016)
  15. « Le PSG sacré champion de France après sa victoire à Troyes (0-9) », sur Eurosport,‎ (consulté le 22 avril 2016)
  16. a et b (fr) « Coupe de la Ligue : Marco Verratti est bien dans le groupe du PSG », sur L'Equipe.fr (consulté le 23 avril 2016)
  17. « Coupe de la Ligue: La victoire du PSG face à Lille à revivre en direct comme-à-la-maison (2-1) », sur 20minutes.fr (consulté le 23 avril 2016)
  18. (fr) « Le PSG bat Lille et s'offre déjà le doublé », sur L'Equipe.fr (consulté le 23 avril 2016)
  19. a et b Ilyes Ramdani, « Marco Verratti fait une croix sur l'Euro », sur eurosport.fr,‎ (consulté le 8 mai 2016)
  20. « PSG : Marco Verratti élu meilleur joueur italien de 2015 », sur leparisien.fr, https://plus.google.com/+LeParisien (consulté le 8 janvier 2016)
  21. Marco Verratti, le Pirlo des Abruzzes (03/07/2012) — flashfoot.fr
  22. (it) Juve su Marco Verratti, è il “nuovo Pirlo” — it.eurosport.yahoo.com
  23. Juve : le successeur de Pirlo déjà trouvé ? (14/03/2012) — Maxifoot.fr
  24. PSG: Marco Verratti «n’a pas hésité»
  25. « Statistiques de Marco Verratti », sur transfermarkt.fr
  26. PSG : Marco Verratti élu meilleur joueur étranger de l’année en Ligue 1, www.téléfoot.fr, 17 décembre 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :