Midi olympique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Midi olympique
Image illustrative de l’article Midi olympique

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Bi-hebdomadaire
Genre Presse sportive
Prix au numéro 2,20  pour l'édition du lundi, 1,80  pour l'édition du vendredi
Diffusion 87 643 [1] ex. (2008)
Date de fondation 1929
Ville d’édition Toulouse

Propriétaire Groupe La Dépêche
Directeur de publication Jean-Michel Baylet
Rédacteur en chef Emmanuel Massicard
ISSN 0994-6187
Site web www.midi-olympique.fr

Midi olympique est un journal bi-hebdomadaire français spécialisé dans le rugby, appartenant au groupe La Dépêche et basé pour partie à Toulouse et pour l'autre à Paris. Fondé en 1929, c'est un des plus anciens hebdomadaires français encore en existence (après Le Canard enchaîné). Jean-Michel Baylet en est le directeur de la publication et Jacques Verdier le directeur délégué.

Description[modifier | modifier le code]

Surnommé Midol ou le jaune en référence à la couleur du papier qui le compose, il est sous-titré le journal du rugby. Il couvre essentiellement l'actualité du rugby à XV, des professionnels du Top 14 aux équipes amateurs des niveaux les plus modestes (Quatrième Série), et il consacre également une page au rugby à XIII. A ce sujet, il est avec Rugby League World, la seule publication nationale version « papier » à traiter du rugby à XIII français, et le seul en langue française.

Il paraissait le lundi uniquement jusqu'au printemps 2006. À cette date, afin de suivre l'engouement grandissant pour le rugby, la rédaction a choisi de sortir un deuxième numéro le vendredi. Le numéro du lundi est surnommé le « rouge » et celui du vendredi le « vert », en référence à la couleur du titre du journal en une.

En 1998, Midi olympique lance un site web à son nom, rebaptisé rugbyrama.fr en 2000, en partenariat avec Eurosport et change la formule du journal sous l'impulsion de son directeur de la rédaction Jacques Verdier. Un autre séquencement voit le jour et de nouvelles rubriques apparaissent : technique, chroniques, "cris et chuchotements" qui sont des pages d'information, etc.

En 2005, le journal tirait à 140 000 exemplaires le lundi et à 120 000 le vendredi, pour une diffusion d'environ 89 000 exemplaires à chaque parution, en augmentation régulière (+2 % par an depuis 1999). Des numéros spéciaux sont publiés en début et en fin de saison pour présenter ou résumer les événements passés ou à venir. Chaque premier lundi du mois, « Midol » est vendu avec un supplément magazine, « Midi olympique magazine ».

Depuis 2017, le journal est rendu disponible en version digitale sur les principales plateformes de distribution numérique à 19h30 la veille du jour de sa diffusion en kiosque.

Le , le site midi-olympique.fr est mis en ligne[2], en parallèle de rugbyrama.fr qui reste co-édité avec Eurosport.

En 2017 est créée la société MIDOL SPORTS, structure regroupant l'ensemble des activités et des marques rugby du groupe La Dépêche du Midi: Midi Olympique, Rugbyrama, Les Oscars Midi Olympique, Gentleman, Ovalie Communication. Le Directeur Général en est Xavier Spender.

Depuis septembre 2017, c'est la rédaction de Midi Olympique sous la responsabilité d'Emmanuel Massicard qui produit l'ensemble des contenus édités sous les marques Midi Olympique et Rugbyrama.

Le , Jacques Verdier, journaliste au sein de la rédaction durant trente-sept années et directeur délégué du journal depuis 1997, prend sa retraite professionnelle[3].

Directeurs[modifier | modifier le code]

Directeurs de la rédaction[modifier | modifier le code]

Les Oscars du Midi[modifier | modifier le code]

Depuis 1954, la rédaction, via son lectorat, décerne chaque année les Oscars Midi olympique, récompensant les meilleurs joueurs du mois et de l'année. Depuis 2003, les Oscars récompensent aussi les trois meilleurs entraîneurs de la saison, ainsi que le meilleur joueur du Monde, le meilleur joueur étranger évoluant dans le Top 14 et le meilleur joueur européen. Enfin, Midi olympique remet chaque mois l'Oscar du mois au meilleur joueur mensuel, Top 14 et ProD2 confondus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tirage du Midi olympique www.ojd.com
  2. « Bienvenue à Midi-Olympique.fr », sur www.rugbyrama.fr, Eurosport, (consulté le 3 mars 2016).
  3. Jacques Verdier, « Baisser de rideau », sur www.midi-olympique.fr, Midi olympique, (consulté le 2 janvier 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]