Roger Lemerre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Roger Lemerre
Image illustrative de l’article Roger Lemerre
Roger Lemerre en 2010 avec le Maroc
Biographie
Nom Roger Léon Maurice Lemerre-Desprez
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (79 ans)
Lieu Bricquebec (Manche)
Taille 1,81 m (5 11)
Période pro. 1961 - 1975
Poste Arrière central, puis entraîneur
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1961-1969 Drapeau de la France CS Sedan-Ardennes 241 (29)
1969-1971 Drapeau de la France FC Nantes 087 0(1)
1971-1973 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine 082 0(1)
1973-1975 Drapeau de la France RC Lens 060 0(0)
Total 470 (31)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1968-1971 Drapeau : France France 006 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1975-1978 Drapeau de la France Red Star52v 20n 30d
1978-1979 Drapeau de la France RC Lens12v 7n 19d
1979-1981 Drapeau de la France Paris FC29v 25n 42d
1981-1983 Drapeau de la France RC Strasbourg25v 23n 28d
1983-1984 Drapeau de la Tunisie Espérance de Tunis12v 8n 6d
1985-1986 Drapeau de la France Red Star8v 14n 12d
1986-1997 Drapeau de la France France militaire
1997 Drapeau de la France RC Lens4v 3n 3d
1998-2002 Drapeau : France France 34v 11n 8d
2002-2008 Drapeau : Tunisie Tunisie 40v 15n 12d
2008-2009 Drapeau : Maroc Maroc 4v 4n 1d
2009-2010 Drapeau de la Turquie Ankaragücü9v 14n 11d
2012-2013 Drapeau de l'Algérie CS Constantine 13v 13n 4d
2013-2014 Drapeau de la Tunisie Étoile du Sahel22v 9n 4d
2016 Drapeau : France CS Sedan 6v 6n 6d
2018-2019 Drapeau de la Tunisie Étoile du Sahel23v 6n 5d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 30 juin 2020

Roger Lemerre, né le à Bricquebec (Manche) est un footballeur international et entraîneur français.

Il effectue une carrière de joueur de 1961 à 1975, passant par le CS Sedan-Ardennes, le FC Nantes, l'AS Nancy-Lorraine puis le RC Lens. Il est sélectionné à six reprises en équipe de France A.

Entraîneur du Red Star, du RC Lens, du Paris FC, de Strasbourg, de l'Espérance de Tunis, il entre à la Direction technique nationale (DTN) comme responsable du Bataillon de Joinville et de l'équipe de France Militaire masculine en 1986. Il remporte le Festival international espoirs en 1987 puis la Coupe du monde de football militaire en 1995.

Il devient l'adjoint d'Aimé Jacquet auprès de l'équipe de France A en et avec laquelle il est Champion du monde et devient sélectionneur au terme de la compétition. Il remporte le Championnat d'Europe de football 2000 et la Coupe des confédérations en 2001. Il quitte son poste après un Mondial 2002 où l'équipe de France est éliminée au premier tour.

Il enchaîne ensuite les expériences au Maghreb, en devenant notamment le sélectionneur de l'équipe de Tunisie qui remporte la Coupe d'Afrique des nations en 2004, devenant ainsi le seul sélectionneur a avoir gagné l'Euro puis la Can. Il est le sélectionneur français le plus titré.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses début[modifier | modifier le code]

Footballeur[modifier | modifier le code]

Roger Lemerre en 1970.

Il joue en professionnel au CS Sedan Ardennes de 1961 à 1969, au FC Nantes de 1969 à 1971, à l'AS Nancy-Lorraine de 1971 à 1973 puis au Racing Club de Lens de 1973 à 1975. pendant sa carrière de joueur, il compte six sélections en équipe de France, sans marquer de but.

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Courtes expériences pour commencer (1975-1986)[modifier | modifier le code]

En 1975, il devient entraîneur du Red Star de Saint-Ouen (1975-1978), puis revient au RC Lens pendant une saison, en passe deux au Paris FC. En 1983-1984, il est entraîneur au club de l’Espérance sportive de Tunis. À son retour en France, il entraîne à nouveau le Red Star.

Dix ans auprès de l'équipe de France militaire (1986-1997)[modifier | modifier le code]

Pendant dix saisons, il entraîne l’équipe de France militaire qui sera championne du monde en 1995.

En , l'entraîneur du RC Lens, Slavoljub Muslin est licencié faute de résultat. Le président des sang et or, Gervais Martel fait appel à Roger Lemerre qui quitte l'équipe de France militaire. Le RC Lens occupe alors la seizième place. Il parvient à redresser la situation et le RC Lens se classe treizième du Championnat de France 1996-1997.

Adjoint, champion d'Europe, puis échec au Mondial avec les Bleus (1998-2002)[modifier | modifier le code]

Adjoint d’Aimé Jacquet[1], il accompagne les « Bleus » dans leur victoire pendant la Coupe du monde 1998. Il succède à Jacquet au poste de sélectionneur.

Mettant l'attaque en chantier, notamment en relançant Nicolas Anelka et en révélant Sylvain Wiltord, et bien que qualifié de justesse pour le premier tour de la compétition, il amène l’équipe nationale à la victoire pendant l’Euro 2000.

Très conservateur, il s'appuie en grande partie sur le groupe champion du monde en 1998, ne se bornant quasiment qu'à remplacer les retraités.

En 2001, avec une équipe rajeunie, il gagne la Coupe des confédérations. Il rate toutefois l'occasion de concerner une partie de son jeune groupe en vue de la Coupe du monde future en s'appuyant majoritairement de nouveau sur des champions du monde dont la plupart, comme Youri Djorkaeff ou Alain Boghossian, sont en bout de course.

La sélection vieillissante est éliminée au premier tour de la Coupe du monde 2002 en Corée du Sud. À la suite de cet échec, il est remercié par la fédération française.

Six ans avec la sélection tunisienne (2002-2008)[modifier | modifier le code]

Lemerre ne reste pas longtemps sans équipe nationale puisque la fédération tunisienne (FTF) le choisit pour être le sélectionneur de l’équipe nationale. Fuyant les journalistes français (il s’est marié en octobre 2003 sans que la presse le sache), il mène la Tunisie à la victoire pendant la Coupe d'Afrique des nations en 2004 et à la qualification pour la Coupe du monde de football de 2006. Il est en contrat avec la fédération tunisienne jusqu’en 2006. Juste avant la coupe du monde la fédération tunisienne renouvelle le contrat de Lemerre jusqu'en 2008 avec une option de 2 ans supplémentaires ce qui engendre des critiques de la presse envers lui et la fédération tunisienne rappelant ainsi la dernière coupe du monde lorsque la fédération française avait renouvelé son contrat juste avant la coupe du monde 2002. Après son deuxième échec à la coupe du monde avec la sélection tunisienne des voix s'élèvent demandant sa démission.

Le , pendant une conférence de presse, Jalel Tekaya, membre du bureau fédéral de la FTF affirme que le contrat de Roger Lemerre qui s'achève le ne sera pas prolongé, ce qui signe la fin de l'ère Lemerre à la tête des commandes tactiques de la sélection tunisienne. Roger Lemerre aura passé six années d'affilée dans ce poste. Il s'agit du mandat le plus long depuis 1957[2].

Expériences au Maroc, Turquie et en Tunisie (2008-2014)[modifier | modifier le code]

Le , Roger Lemerre est nommé sélectionneur de l’équipe du Maroc de football. Il prend ses fonctions le avec pour principal objectif la qualification du Maroc pour la Coupe du monde de football de 2010 et la Coupe d'Afrique des nations de football 2010.

Il dirige son premier match le avec une victoire contre le Bénin lors d'un match amical.

Il perd son premier match des éliminatoires de la coupe du monde de football 2010 contre le Gabon (un match joué à Casablanca au Maroc) avec le score de 2-1. Suivent deux matches nuls et vierges au Cameroun puis à domicile face au Togo dans ce même groupe des éliminatoires combinées Coupe du monde - CAN. Le , soit après un an presque jour pour jour depuis l'entame de sa mission, il est démis de ses fonctions de sélectionneur du Maroc pour insuffisance de résultats.

Après ces résultats en tant que sélectionneur, Roger Lemerre reprend les rênes d'un club en étant débauché par l'ambitieux club turc d'Ankaragücü. Arrivé en et malgré un recrutement intéressant à l'inter-saison (Darius Vassell, Jérôme Rothen...), le club finit à la onzième place. Le contrat de Roger Lemerre n'est pas renouvelé et il quitte le club. Il est remplacé par son adjoint l'ancien international Ümit Özat.

À la saison suivante (2013-2014), il entraîne l'Étoile Sportive du Sahel à Sousse (Tunisie) avec laquelle il gagne la coupe de Tunisie et y laisse une empreinte indélébile.

Retour éphémère (2016)[modifier | modifier le code]

Il est nommé entraineur de Sedan le . Il assiste le au match Chateauroux-Sedan (2-2) des tribunes. Lors de son premier match face à Luçon, Sedan s'impose 2-0.

Le , il retourne au CS Constantine pour en être l'entraîneur mais Le renonce à entraîner le club[3],[4].

Retour à l'Étoile Sportive du Sahel[modifier | modifier le code]

Le , il signe un contrat d’un an et demi renouvelable avec le club tunisien[5].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Saison Club Division Championnat Coupe d'Europe Équipe de France
1961 - 1962 CS Sedan-Ardennes 1 15 matchs / 4 buts - -
1962 - 1963 CS Sedan-Ardennes 1 6 matchs / 1 but - -
1963 - 1964 CS Sedan-Ardennes 1 16 matchs / 7 buts - -
1964 - 1965 CS Sedan-Ardennes 1 31 matchs / 4 buts - -
1965 - 1966 CS Sedan-Ardennes 1 38 matchs / 3 buts - -
1966 - 1967 CS Sedan-Ardennes 1 35 matchs / 3 buts - -
1967 - 1968 CS Sedan-Ardennes 1 38 matchs / 5 buts - -
1968 - 1969 CS Sedan-Ardennes 1 34 matchs / 2 buts - 4 matchs / 0 but
1969 - 1970 FC Nantes 1 32 matchs / 1 but - -
1970 - 1971 FC Nantes 1 37 matchs / 0 but 4 matchs / 0 but 2 matchs / 0 but
1971 - 1972 AS Nancy-Lorraine 1 37 matchs / 1 but - -
1972 - 1973 AS Nancy-Lorraine 1 38 matchs / 0 but - -
1973 - 1974 RC Lens 1 38 matchs / 0 but - -
1974 - 1975 RC Lens 1 19 matchs / 0 but - -

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Statistiques de Roger Lemerre en tant qu'entraîneur.
Équipe Du Au Statistiques
M V N D % de victoires
Red Star 1975 1978 102 52 20 30 50,9 %
Racing Club de Lens 1978 1979 38 12 7 19 31,58 %
Paris Football Club 1979 1981 96 29 25 42 30,21 %
Racing Club de Strasbourg 1981 1983 76 25 23 28 30,21 %
Équipe de France militaire 1986 1996 - - - - -
Racing Club de Lens 10 4 3 3 40,00 %
Équipe de France 1998 2002 53 34 11 8 64,15 %
Équipe de Tunisie 2002 2008 67 40 15 12 59,70 %
Équipe du Maroc 2008 2009 9 4 4 1 44 %
Ankaragücü 34 9 14 11 26,47 %
Club sportif Sedan Ardennes 2016 18 6 6 6 33,33 %

Palmarès[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

En tant que sélectionneur[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Individuelles[modifier | modifier le code]

Collectives[modifier | modifier le code]

Record[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

  • Sélectionneur français le plus titré (7 titres)
  • Remporte avec l'équipe de France, 5 matchs de l'Euro 2000 (record de la compétition)
  • Meilleur attaque de l'Euro 2000 (13 buts)
  • Vainqueur de deux compétitions continentales différentes (Euro et Can)

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Roger Lemerre a eu sa marionnette aux Guignols de l'info lorsqu'il était le sélectionneur de l'équipe de France de football.
Il y était dépeint comme un successeur ayant du mal à sortir de l'ombre d'Aimé Jacquet, qui devait constamment rappeler qui il était aux journalistes (« - Et vous êtes... ? - Roger Lemerre, entraîneur de l'équipe de France ! »).

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christian Vella, Roger Lemerre: les Bleus au cœur, Paris, Kiron-le Félin, 2002. (ISBN 2-86645-449-9)

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :