Gérald Passi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gérald Passi
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (51 ans)
Lieu Albi
Taille 1,74 m (5 9)
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
0000 Drapeau : France AS Béziers
0000 Drapeau : France Montpellier PSC
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1981-1985 Drapeau : France Montpellier PSC 078 0(7)
1985-1990 Drapeau : France Toulouse FC 165 (43)
1990-1992 Drapeau : France AS Monaco 082 (19)
1992-1994 Drapeau : France AS Saint-Étienne 069 0(9)
1995 Drapeau : Japon Nagoya Grampus Eight 025 0(3)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1987-1988 Drapeau : France France 011 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Gérald Passi est un footballeur français né le 21 janvier 1964 à Albi. Il évoluait au poste de milieu de terrain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gérald Passi débute en première division le lors du matche Montpellier-Tours FC (1-3). Il se révèle lors de la saison 1986/1987 sous le maillot du Toulouse FC en inscrivant un triplé en seizièmes de finale aller de la Coupe UEFA contre le Spartak de Moscou. Ce soir-là, le gardien moscovite n'est autre que le célèbre Rinat Dasaev.

Son deuxième fait d'armes est son but à la dernière minute de la finale de la coupe de France 1991 entre Monaco et Marseille, sur une passe de Ramon Diaz. L'unique but de cette finale donne donc la victoire à son équipe et il est à noter que ni lui, ni Ramon Diaz n'étaient titulaires à l'entame du match.

Il compte 11 sélections en équipe de France pour 2 buts. Sa première sélection a lieu le (victoire 2-0 contre la Norvège) et on l'annonce comme possible successeur de Michel Platini. Mais son aventure en Bleu se termine après le désastreux match nul en Chypre le , qui entraîne d'ailleurs l'éviction polémique d'Henri Michel.

En janvier 1995, il est un des premiers français à tenter l'aventure au Japon pour jouer en J-League à Nagoya Grampus Eight, retrouvant au passage Arsène Wenger, son entraîneur à Monaco.

Gérald Passi est le frère de Franck Passi, qui fut également footballeur professionnel.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Gérald Passi sur le site de la FFF