Gérald Passi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Passi (homonymie) .
Gérald Passi
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (52 ans)
Lieu Albi
Taille 1,74 m (5 9)
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
0000 Drapeau : France AS Béziers
0000 Drapeau : France Montpellier PSC
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1981-1985 Drapeau : France Montpellier PSC 078 0(7)
1985-1990 Drapeau : France Toulouse FC 165 (43)
1990-1992 Drapeau : France AS Monaco 082 (19)
1992-1994 Drapeau : France AS Saint-Étienne 069 0(9)
1995 Drapeau : Japon Nagoya Grampus Eight 025 0(3)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1987-1988 Drapeau : France France 011 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Gérald Passi est un footballeur français né le 21 janvier 1964 à Albi. Il évoluait au poste de milieu de terrain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gérald Passi débute en première division le lors du matche Montpellier-Tours FC (1-3). Il se révèle lors de la saison 1986/1987 sous le maillot du Toulouse FC en inscrivant un triplé en seizièmes de finale aller de la Coupe UEFA contre le Spartak de Moscou. Ce soir-là, le gardien moscovite n'est autre que le célèbre Rinat Dasaev.

Son deuxième fait d'armes est son but à la dernière minute de la finale de la coupe de France 1991 entre Monaco et Marseille, sur une passe de Ramon Diaz. L'unique but de cette finale donne donc la victoire à son équipe et il est à noter que ni lui, ni Ramon Diaz n'étaient titulaires à l'entame du match.

Il compte 11 sélections en équipe de France pour 2 buts. Sa première sélection a lieu le (victoire 2-0 contre la Norvège) et on l'annonce comme possible successeur de Michel Platini. Mais son aventure en Bleu se termine après le désastreux match nul en Chypre le , qui entraîne d'ailleurs l'éviction polémique d'Henri Michel.

En janvier 1995, il est un des premiers français à tenter l'aventure au Japon pour jouer en J-League à Nagoya Grampus Eight, retrouvant au passage Arsène Wenger, son entraîneur à Monaco.

Gérald Passi est le frère de Franck Passi, qui fut également footballeur professionnel.

Dès la fin de sa carrière, de retour en France, il s'installe à Annecy et ouvre un cabinet de design puis une société d'import/export.

De retour dans le football en 2009/2010, il met ses sociétés en berne et intègre la cellule de recrutement du centre de formation de l'ASSE. Non prolongé fin 2010, il passe ses diplômes d'entraîneur et travaille un temps pour le club espagnol de Villareal (scout en France en 2011/2012) puis intègre la cellule de recrutement de l'OGC Nice en septembre 2013.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Gérald Passi sur le site de la FFF