Fleurus presse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Fleurus (maison d'édition).
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Fleurus Presse
logo de Fleurus Presse

Logo de Fleurus Presse

Création 1929
Forme juridique EURL
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Direction Emmanuel Mounier
Activité Édition de périodiques
Produits Papoum, Abricot, Les p'tites filles à la vanille, Mille et une histoires, Pirouette, Les p'tites princesses, Je lis déjà, Je lis des histoires vraies, Les p'tites sorcières, Tout Comprendre, Le Monde des ados, Comment ça marche, Tout sur l'histoire
Société mère Unique héritage Media (UHM)
Effectif > 40
Site web fleuruspresse.com

Fleurus Presse est un éditeur de presse jeunesse dédié à la découverte et la connaissance fondée en 1929. La maison d'édition appartenant depuis 2015 à Unique héritage Media (UHM)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les éditions Fleurus sont créées en 1929[1] avec le lancement du journal Cœurs Vaillants imaginé par les prêtres Fils de la charité, qui dirigent l'UOCF (Union des œuvres catholiques de France)[2]. En 1938, le groupe lance le magazine Âmes Vaillantes destiné aux filles. Fleurus s'étend avec d'autres hebdomadaires pour enfants, comme Fripounet ou Perlin. Il produit aussi des livres d'éveil pour les tout-petits, des albums d'activité manuelle, des ouvrages religieux, et coédite le Guide de l'Église catholique en France de la Conférence des évêques de France.

En 1986, Fleurus Presse devient une filiale de Télérama appartenant au groupe La Vie Catholique, dont le contrôle passera aux mains du groupe Le Monde en 2003[3], prenant alors le nom de « VM magazines » (La Vie-Le Monde magazines). Les éditions Fleurus sont alors rachetées par le groupe Ampère, créé par Rémy Montagne, qui les confie à une de ses holdings, Média-Participations.

En 1994, Fleurus éditions devient l'éditeur de la collection Signe de Piste qu'il cède en 2001 aux éditions Carnot.

En 2005, l'éditeur relance L'Hebdo des juniors, créé en 1997, sous le titre Le Monde des ados, un hebdomadaire pour les jeunes à partir de 10 ans qui propose des questions d'actualité, un dossier et des pages thématiques.

En 2009, le groupe La Vie-Le Monde vend sa branche jeunesse, composée de Fleurus Presse et de Junior hebdo, à Héros et Patrimoine détenu par le groupe Le Monde à Financière de Loisirs et un fonds d'investissement OpenGate Capital[1]. La branche emploie près de 100 personnes et 35 animatrices salariées sont présentes en région pour animer et promouvoir les produits auprès des parents, des enseignants et des Comités d'Entreprise. Fleurus Presse déménage au cœur de Paris, au 34 rue du Sentier dans le 2e arrondissement. En 80 ans, Fleurus Presse aura au total édité plus de 120 publications et accueilli plus de 1000 collaborateurs, dont nombre de dessinateurs prestigieux qui ont débuté dans ses magazines (Binet, Bourgeon, Juillard, etc.). En se modernisant et s’ouvrant sur les nouveaux médias, Fleurus Presse ambitionne désormais de devenir « la référence de la presse éducative ».

En 2010, 2 nouveaux titres sont lancés : Comment ça marche et Tchô ! (édité par Glénat), et des accords de licence sont signés notamment avec des chaînes de télévision (France Télévision, TF1), des éditeurs de bande-dessinée (Glénat, Le Lombard) et des sociétés de production (Dreamworks Animation).

En 2011, Fleurus Presse élargit son offre éditoriale en rachetant la publication Arts Magazine. Une nouvelle formule et une maquette luxueuse repositionnent ce mensuel.

En , le groupe de média jeunesse Unique héritage Media (UHM) dont fait partie l'éditeur Quelle Histoire rachète Fleurus Presse à La Financière de Loisirs et le fonds d'investissement OpenGate Capital[1], et s'installe 2, Villa de Lourcine à Paris 14.

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d AFP, « Le groupe de presse jeunesse Fleurus racheté par Unique Héritage Média », sur challenges.fr,‎
  2. Vincent Feroldi, « La force des enfants. Des Cœurs Vaillants a L'A.C.E », paru dans Le Mouvement social, No. 155 (avril-juin 1991), pp. 109-111
  3. Raymond Perrin, Littérature de jeunesse et presse des jeunes au début du XXIe siècle, L'Harmattan, 2007