Petr Čech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Čech (homonymie).
Petr Čech
Cech - 2015 Emirates Cup.jpg
Petr Čech sous les couleurs d'Arsenal en juillet 2015.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Arsenal FC
Numéro 33
Biographie
Nationalité Drapeau : République tchèque Tchèque
Naissance (33 ans)
Lieu Plzeň (Tchécoslovaquie)
Taille 1,96 m (6 5)
Période pro. Depuis 1999
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
1989-1999 Drapeau : République tchèque FC Viktoria Plzeň
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1999-2001 Drapeau : République tchèque Chmel Blšany 028 0(0)
2001-2002 Drapeau : République tchèque Sparta Prague 042 0(0)
2002-2004 Drapeau : France Stade rennais 078 0(0)
2004-2015 Drapeau : Angleterre Chelsea FC 494 0(0)
2015- Drapeau : Angleterre Arsenal FC 038 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2001-2002 Drapeau : République tchèque R. tchèque espoirs 015 0(0)[1]
2002- Drapeau : République tchèque République tchèque 118 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Petr Čech (prononciation : [ˈpɛtr̩ ˈtʃɛx]Prononciation du titre dans sa version originale Écouter), né le à Plzeň (alors en Tchécoslovaquie, aujourd'hui en République tchèque), est un footballeur international tchèque qui évolue au poste de gardien de but à Arsenal FC.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts et formation[modifier | modifier le code]

Petr Čech commence à jouer au football à l'âge de huit ans dans le club junior de Plzeň, sa ville natale. Il évolue alors au poste de milieu défensif ou d'ailier, remplaçant occasionnellement le gardien lorsque celui-ci était absent. C'est après s'être cassé la jambe à dix ans qu'il décide de rester au poste de gardien[2].

En 1998, il passe dans l'équipe première du Viktoria Plzeň, où il ne joue pas un seul match. Puis il est vendu en 1999 au Chmel Blšany qui essaye à l'époque de se maintenir en première division du championnat tchèque. Il ne joue qu’une seule rencontre la première année, mais la seconde année le fait découvrir aux yeux du public[2].

Sparta Prague[modifier | modifier le code]

En 2001 le AC Sparta Prague, un des plus grands clubs de République tchèque, le recrute contre 700 000 € alors qu’il n’a que 19 ans pour devenir la doublure de Jaromír Blažek, international tchèque. Čech profite de la blessure du titulaire pour établir cette saison un record national : il garde ses buts inviolés durant 855 minutes. Il gagne ainsi sa première sélection contre la Hongrie le .

En fin de saison, il est sélectionné pour l'Euro espoirs. Il est reconnu comme l'un des artisans de la victoire de l'équipe dans la compétition. En effet il garde son but inviolé six matchs sur sept lors des éliminatoires et arrête trois tirs au but lors de la finale contre la France[3]. Performance qui lui permettra, dès l'été suivant, de devenir titulaire en équipe nationale chez les A.

Stade rennais[modifier | modifier le code]

Début , Rennes fait l'acquisition de Čech pour une somme estimée entre 4,5 et 5 millions d'euros[4],[5]. Čech signe alors un contrat de quatre ans dans la capitale bretonne, alors que Čech intéressait déjà de grands clubs européens[6].

Čech participe au maintien de Rennes en Ligue 1 la première année, et à un bon classement la seconde. Il explique souvent au cours des interviews que ces deux années lui ont permis d'acquérir de l'expérience et d'apprendre à gérer la pression[7],[8].

Chelsea[modifier | modifier le code]

Début [9], Chelsea et Rennes signent le transfert de Petr Čech pour une somme de 14,3 millions d'euros (presque 10 millions de livres)[10]. Čech signe alors un contrat jusqu'à l'été 2008 avec Chelsea, contrat qu'il prolonge le jusqu'à l'été 2010[11].

À nouveau, il paraît repousser ses limites et réalise un début de Premier League époustouflant durant lequel il établit un nouveau record d’invincibilité (1 024 minutes) entre décembre 2004 et mars 2005[10]. Vainqueur du championnat anglais deux saisons de suite avec la défense la plus imperméable, il a aussi remporté la League Cup et atteint, en 2005, les demi-finales de la Ligue des champions. Il s'impose donc comme un élément moteur de son club et contribue à donner une véritable sérénité à son groupe.

En 2010, Chelsea remporte le championnat d'Angleterre et Čech remporte le trophée du meilleur gardien du championnat anglais.

Le , Chelsea remporte la Ligue des champions pour la première fois de son histoire aux dépens du Bayern Munich (1-1), (4 tirs au but à 3). Čech se distingue en réalisant plusieurs arrêts décisifs durant le match, notamment sur un pénalty d'Arjen Robben durant la prolongation[12].

Le , il prolonge son contrat de quatre ans avec Chelsea[13].

Arsenal[modifier | modifier le code]

Le , Arsenal officialise son transfert pour un montant d'environ 14 millions d'euros et pour un contrat longue durée[14].

Le , il remporte son premier trophée avec les Gunners, en l'occurrence le Community Shield contre son ancien club Chelsea sur le score de 1-0. Durant la rencontre, il s'interpose notamment sur un superbe coup franc d'Oscar.

Le , lors de la victoire des Gunners face à Aston Villa (victoire 2-0), Petr Čech termine son 169e match sans encaisser de but en 349 rencontres de Premier League et égale ainsi David James. Un record qu'il bat finalement le , à l'occasion d'une victoire d'Arsenal face à Bournemouth sur le score de deux buts à zéro.

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Il réalise un bon Euro 2004 au Portugal, où il est désigné meilleur gardien du tournoi. En septembre 2004, José Mourinho le fait jouer avec Chelsea du fait des mauvaises performances de Carlo Cudicini, gardien expérimenté et alors reconnu comme l'un des meilleurs en Premier League, en août 2004 . Il est en bonne forme et entre définitivement dans les plans de l'équipe première, poussant Cudicini sur le banc de touche[10],[2].

De même, malgré son jeune âge, il bénéficie déjà d’une grande expérience et, en l’absence de Pavel Nedvěd durant les éliminatoires, il joue un vrai rôle de leader pour mener ses compatriotes sur la route de la qualification pour la Coupe du monde 2006, bien que la sélection tchèque soit éliminée dès le premier tour.

Le , il fête sa 100e sélection en équipe nationale par une victoire (3-0) contre l'Arménie, lors d'un match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2014 au Brésil.

Fracture du crâne[modifier | modifier le code]

Le , lors d'un match contre Reading, Čech se fracture le crâne lors d'une collision contre Stephen Hunt à la première minute de jeu après une sortie pour récupérer le ballon dans les pieds du milieu de terrain irlandais. Čech, inconscient, est évacué du terrain en urgence. Il est opéré avec succès au Royal Bershire Hospital le lendemain, avant d'être transféré au Radcliffe Infirmary d'Oxford. À la fin du même match, son remplaçant Carlo Cudicini doit lui aussi être évacué en urgence à la suite d'un duel aérien avec Ibrahima Sonko lors d'un corner. C'est finalement John Terry qui le remplace dans les buts faute d'avoir un troisième gardien sur le banc[15],[16].

Il sort de l'hôpital aux environs du [17] mais doit rester hors des terrains durant plusieurs mois pour ne pas risquer un deuxième choc qui pourrait lui être fatal. Dans le courant du mois de décembre 2006, il reprend petit à petit l'entraînement[18]. Il est autorisé à jouer avec un casque en mousse le contre Liverpool[19], et reprend dès lors sa place, remportant la League Cup quelques semaines plus tard. Pour des raisons de sécurité, il doit par la suite porter ce casque à chacune de ses apparitions dans les cages.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Petr Čech au 14 février 2016[20],[21]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Coupe du monde des clubs Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B M B
1999-2000 Drapeau de la République tchèque Chmel Blšany Synot liga 2 0 1 0 - - - - - - - - - - - 3 0
2000-2001 Drapeau de la République tchèque Chmel Blšany Synot liga 25 0 0 0 - - - - - - - - - - - 25 0
Sous-total 27 0 1 0 - - - - - - - - - - - 28 0
2001-2002 Drapeau de la République tchèque AC Sparta Prague Synot liga 27 0 3 0 - - - - C1 12 0 - - - - 42 0
Sous-total 27 0 3 0 - - - - - 12 0 - - - - 42 0
2002-2003 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 37 0 4 0 0 0 - - - - - - - - - 41 0
2003-2004 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 33 0 3 0 1 0 - - - - - - - - - 37 0
Sous-total 70 0 7 0 1 0 - - - - - - - - - 78 0
2004-2005 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 35 0 0 0 2 0 - - C1 11 0 - - - - 48 0
2005-2006 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 34 0 0 0 0 0 1 0 C1 7 0 - - - - 42 0
2006-2007 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 20 0 6 0 2 0 - - C1 8 0 - - - - 36 0
2007-2008 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 26 0 1 0 3 0 1 0 C1 9 0 - - - - 40 0
2008-2009 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 35 0 6 0 1 0 - - C1 12 0 - - - - 54 0
2009-2010 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 34 0 2 0 0 0 1 0 C1 6 0 - - - - 43 0
2010-2011 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 38 0 3 0 0 0 - - C1 9 0 - - - - 50 0
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 34 0 7 0 2 0 - - C1 13 0 - - - - 56 0
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 36 0 5 0 3 0 1 0 C1+C3 15 0 1 0 2 0 63 0
2013-2014 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 34 0 1 0 0 0 - - C1 10 0 1 0 - - 46 0
2014-2015 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 7 0 2 0 4 0 - - C1 3 0 - - - - 16 0
Sous-total 333 0 33 0 17 0 4 0 - 103 0 2 0 2 0 494 0
2015-2016 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 26 0 1 0 1 0 1 0 C1 4 0 - - - - 33 0
Sous-total 26 0 1 0 1 0 1 0 - 4 0 - - - - 33 0
Total sur la carrière 483 0 45 0 19 0 5 0 - 119 0 2 0 2 0 675 0

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marié à Martina, il est père de deux enfants Adela (née le 23 janvier 2008) et de Damian (né le 16 juin 2009).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Čech en sélection
  2. a, b et c (en) Article du Independent on Sunday, 23 octobre 2005, écrit par Steve Tongue, trouvé sur FindArticles.com
  3. Fiche de Peter Cech sur yahoo
  4. Dépêche du 9 juillet 2002 sur sport.fr
  5. Article sur radio-Prague
  6. Interview de Bergeroo sur lequipe.fr
  7. Interview du 21 février 2005 pour radio-Prague
  8. Interview du 14 avril 2005 pour staderennais.com
  9. Dépêche du 9 février 2004 sur sport.fr
  10. a, b et c (en) Fiche de Petr Cech sur chelseafc.com
  11. (en) Dépêche du 30 janvier et du 1er février sur football.co.uk
  12. Chelsea ans l'histoire, francefootball.fr, 19 mai 2012.
  13. Cech quatre ans de plus, l’équipe.fr, 28 mai 2012
  14. [1]
  15. Article de lequipe.fr datant du 16 octobre 2006
  16. (en) Article de football.co.uk datant du 20 octobre 2006
  17. Dépêche du 24 octobre sur radio-Prague
  18. (en) Article de football.co.uk datant du 12 décembre 2006
  19. Article du 14 janvier et du 19 janvier 2007 sur lequipe.fr
  20. Fiche de Petr Čech sur footballdatabase.eu
  21. « Statistiques de Petr Čech », sur http://www.transfermarkt.co
  22. Čech élu joueur tchèque de l'année, uefa.com, 2 mai 2010.
  23. Čech élu une nouvelle fois meilleur joueur tchèque de l'année en 2010
  24. Cech meilleur joueur tchèque pour la cinquième fois, lequipe.fr, 27 février 2012.
  25. Čech élu joueur tchèque de l'année, fr.uefa.com, 6 février 2013.
  26. Le top 10 des meilleurs gardiens de ces 25 dernières années, skynet.be, 31 janvier 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :