Thomas Lemar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lemar (homonymie).

Thomas Lemar
Image illustrative de l’article Thomas Lemar
Lemar avec l'équipe de France en 2018.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Espagne Atlético Madrid
Numéro 11
Biographie
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance (23 ans)
Lieu Baie-Mahault (Guadeloupe)
Taille 1,70 m (5 7)
Période pro. 2013-
Poste Milieu offensif / Ailier gauche
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
2003-2010Drapeau : France Solidarité Scolaire
2010-2013Drapeau : France SM Caen
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2013-2015Drapeau : France SM Caen 035 00(1)
2015-2018Drapeau : France AS Monaco 127 0(22)
2018-Drapeau : Espagne Atlético Madrid 014 00(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011-2012Drapeau : France France -17 ans 013 00(2)
2012-2013Drapeau : France France -18 ans 006 00(1)
2013 Drapeau : France France -19 ans 008 00(1)
2014-2015Drapeau : France France -20 ans 009 00(1)
2015-2016Drapeau : France France espoirs 009 00(1)
2016-Drapeau : France France 014 00(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 11 octobre 2018

Thomas Lemar, né le à Baie-Mahault en Guadeloupe, est un footballeur international français qui évolue au poste de milieu de terrain à l'Atlético de Madrid.

Formé au SM Caen, il se fait connaître au plus haut niveau à l'AS Monaco, avec laquelle il remporte le championnat de France en 2017. Avec l'équipe de France, il remporte la Coupe du monde 2018.

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Débuts et formation au SM Caen[modifier | modifier le code]

Thomas Lemar naît et passe son enfance en Guadeloupe, où il découvre le football dans plusieurs clubs, notamment la Solidarité scolaire de Baie-Mahault, dans sa ville natale. Remarqué par des observateurs, il rejoint le centre de formation du Stade Malherbe de Caen en 2010, qui a formé plusieurs autres Guadeloupéens par le passé, comme Ronald Zubar. Son ami Jordan Leborgne l'accompagne également. Malgré son petit gabarit, il surclasse toutes les catégories de jeunes. Il est décrit par son ancien formateur Philippe Tranchant comme « un manieur de ballon vraiment exceptionnel »[1].

En mars 2013, alors qu'il n'a pas encore débuté en équipe première mais qu'il est convoqué en équipe de France des moins de 17 ans, il signe son premier contrat professionnel avec le Stade Malherbe de Caen, alors en Ligue 2[2]. Il joue son premier match avec le club normand lors de la première journée de la saison 2013-2014, toujours en Ligue 2, en remplaçant Jérôme Rothen. Finalement, il prend part à sept rencontres, pour une passe décisive. Le club obtient en fin de saison la promotion en Ligue 1 espérée.

En 2014-2015, le coach Patrice Garande l'utilise régulièrement comme joker de luxe, en le faisant entrer en cours de jeu. Lors de la 11e journée de Ligue 1 face à Lorient, il connait sa première titularisation en Ligue 1 mais sort prématurément du terrain à cause d'une tachycardie[3]. Lors de la 31e journée de Ligue 1, il inscrit son premier but professionnel face au FC Nantes sur un coup franc plongeant direct. Ses débuts dans l'élite sont prometteurs, il finit la saison avec 25 matchs, un but inscrit et quatre passes décisives.

En mai, il est convoqué avec l'équipe de France des moins de 20 ans pour le Tournoi de Toulon, où ses performances renforcent l'intérêt de plusieurs grands clubs, comme Lyon, Bordeaux ou Monaco. Désireux de quitter Caen, il s'engage finalement en juin avec le club princier pour cinq saisons. L'indemnité de transfert est estimée à 4 millions d'euros, plus un pourcentage sur son prochain transfert[4].

AS Monaco[modifier | modifier le code]

Thomas Lemar fait partie d'une large génération de jeunes recrues prometteuses. Il fait ses débuts à Monaco en entrant en cours de match face à Toulouse (1-1) le en Ligue 1, et marque par la même l'occasion son premier but avec son nouveau club[5]. Le 20 septembre, il marque un but sur coup franc et offre une passe décisive à Almamy Touré face au FC Lorient[6]. Le 3 mars, il marque un magnifique coup franc contre son club formateur. Peu connu au moment de son transfert, il est considéré par certains supporters monégasques comme le meilleur joueur de l'équipe après sa première saison à Monaco[réf. nécessaire]. Le club termine 3e du championnat et se qualifie pour la Ligue des champions.

Lors de la saison 2016-2017, il s'impose comme l'un des meilleurs joueurs de l'équipe, à l'image de son but décisif le 14 septembre 2016 contre Tottenham Hotspur, en Ligue des champions (2-1). L'AS Monaco réalise une saison historique, en remportant le championnat de France, devant le Paris SG, en atteignant la finale de la Coupe de la Ligue, et surtout les demi-finales de la Ligue des champions, dont elle s'incline face à la Juventus de Turin.

A l'été 2017, plusieurs des meilleurs joueurs du club partent, mais pas lui, malgré des offres très importantes faites par Liverpool et Arsenal dans les derniers jours du marché des transferts[7]. Miné par des blessures et un moral en berne, il ne parvient longtemps pas à réitérer ses performances de la saison passée[8]. Son équipe parvient cependant à terminer à la 2e place du championnat.

Atlético Madrid[modifier | modifier le code]

Le 12 juin 2018, l'AS Monaco et l'Atlético Madrid trouvent un accord concernant son transfert pour environ 70 millions d'euros[9].

Pour son premier match officiel avec les Colchoneros, il est titulaire face au Real Madrid en Supercoupe d'Europe, que l'Atlético remporte 4-2. Il participe aux huit premiers matchs de l'Atlético en championnat, durant lesquels il s'intègre petit à petit à sa nouvelle équipe. Il inscrit ses deux premiers buts lors de la 5e journée face au Getafe (2-0).

En sélection[modifier | modifier le code]

Thomas Lemar fête sa première sélection avec l'équipe de France espoirs peu après son arrivée à Monaco, le , lors d'une défaite 3-2 en Islande[10].

Après une première saison remarquée à Monaco, il est appelé pour la première fois en équipe de France le , suite au forfait de Kingsley Coman[11]. Il connaît sa première sélection cinq jours plus tard en entrant en jeu face à la Côte d'Ivoire. Il marque un doublé le face aux Pays-Bas en éliminatoires de la Coupe du monde de football 2018, au cours d'un match où il fait très forte impression au poste d'ailier gauche[12].

Alors que sa sélection pour la Coupe du monde paraît incertaine du fait de ses performances en club, il marque un but au bout d'une belle action collective avec Griezmann et Mbappé, lors du match amical perdu face à la Colombie le 23 mars 2018 (2-3). Il fait finalement partie du groupe des 23 joueurs français sélectionnés par Didier Deschamps en vue de la participation à la Coupe du monde 2018[13]. Ne faisant pas partie de l'équipe type, il ne joue qu'un seul match entier, lors du troisième match de poule face au Danemark (0-0). Il est cependant sacré champion du monde, le 15 juillet 2018, après la victoire des Bleus sur la Croatie en finale (4-2).

Style de jeu et caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Thomas Lemar est un joueur évoluant le plus souvent au poste d'ailier gauche, bien qu'il se définisse lui-même comme un milieu axial (il a été formé comme milieu relayeur voire défensif), s'étant adapté au dispositif de son entraîneur à Monaco Leonardo Jardim. De ce fait, il n'est pas un ailier de débordement[14]. Lemar est un excellent manieur de ballon mais ne se dit pas être un grand dribbleur. Il affirme : « Si je peux aller provoquer, je vais y aller, mais préfère jouer simple pour le bien de l'équipe et éviter les pertes de balle »[14].

Lors de sa période à Caen, Patrice Garande le compara à Jérôme Rothen et déclara alors de lui : « Il peut être dans le même registre que Jérôme (Rothen), la vitesse et la percussion en plus »[15].

Lemar est un excellent passeur, comme le démontrent ses statistiques en championnat. Durant la saison 2016-2017, il délivre notamment dix passes décisives à ses coéquipiers, que ce soit en usant de centres, de passes longues ou courtes[14]. Il est également bon finisseur, comme le montrent les neuf buts qu'il inscrit pendant la saison 2016-2017 de Ligue 1. Certains de ses buts sont inscrits sur coups de pieds arrêtés, exercice sur lequel il se révèle très habile et qu'il travaille beaucoup[14].

Son principal point faible se révèle être sa petite taille et sa petite masse musculaire. Il s'étoffe avec l'âge et règle petit à petit ce défaut handicapant lors des contacts physiques[14].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques individuelles de Thomas Lemar au 24 octobre 2018[16],[17]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2013-2014 Drapeau de la France SM Caen Ligue 2 7 0 1 1 0 0 2 0 0 - - - - - - - - - - 10 0 1
2014-2015 Drapeau de la France SM Caen Ligue 1 25 1 4 - - - 1 0 1 - - - - - - - - - - 26 1 5
Sous-total 32 1 5 1 0 0 3 0 1 - - - - - - - - - - 36 1 6
2015-2016 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 26 5 3 2 0 2 1 0 0 - - - C1+C3 1+4 0 0 - - - 34 5 5
2016-2017 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 34 9 10 2 2 0 3 1 0 - - - C1 16 2 4 - - - 55 14 14
2017-2018 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 30 2 7 1 0 0 3 1 0 1 0 0 C1 3 0 0 - - - 38 3 7
Sous-total 90 16 20 5 2 2 7 2 0 1 0 0 - 24 2 4 - - - 127 22 26
2018-2019 Drapeau de l'Espagne Atlético de Madrid Liga Santander 9 1 1 - - - - - - - - - C1 3 0 1 1 0 0 13 1 2
Sous-total 9 1 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 - 3 0 1 1 0 0 13 1 2
Total sur la carrière 131 18 26 6 2 2 10 2 1 1 0 0 - 27 2 5 1 0 0 176 24 34

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques de Thomas Lemar au 26 juin 2018
Saison Sélection Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
Compétition M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2016-2017 Drapeau de la France France - - - - 1 0 0 4 0 0 5 0 0
2017-2018 Drapeau de la France France Coupe du monde 2018 1 0 0 3 2 0 4 1 0 8 3 0
Total sur la carrière 1 0 0 4 2 0 8 1 0 13 3 0

Matches internationaux[modifier | modifier le code]

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Drapeau : France AS Monaco

Drapeau : Espagne Atlético Madrid

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Drapeau : France France

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Football. Caen : Thomas Lemar, un oiseau rare à Malherbe », sur caen.maville.com, 2011-2012 (consulté le 4 septembre 2015)
  2. « Thomas LEMAR signe professionnel », sur smcaen.fr, (consulté le 4 septembre 2015)
  3. « Ligue 1: Caen se rassure à domicile mais s'inquiète pour le jeune Thomas Lemar / France Bleu », sur francebleu.fr, (consulté le 4 septembre 2015)
  4. « Thomas Lemar à Monaco, c'est fait ! », sur libertebonhomme.fr, (consulté le 4 septembre 2015)
  5. « LFP.fr - Ligue de Football Professionnel - Ligue 1 - Saison 2015/2016 - 3ème journée - Toulouse FC / AS Monaco », sur www.lfp.fr (consulté le 24 septembre 2015)
  6. « LFP.fr - Ligue de Football Professionnel - Ligue 1 - Saison 2015/2016 - 6ème journée - AS Monaco / FC Lorient », sur www.lfp.fr (consulté le 24 septembre 2015)
  7. « Mercato - Monaco : Et maintenant, combien vaut Thomas Lemar ? », Eurosport,‎ (lire en ligne)
  8. « Avec ses stats toujours faméliques, Lemar met en péril son avenir proche », Eurosport,‎ (lire en ligne)
  9. « Griezmann et Hernandez prolongent à l’Atlético, Lemar arrive » (consulté le 12 juillet 2018).
  10. « Espoirs: battus en Islande (2-3), les Bleuets manquent le début de leur campagne vers l'Euro 2017 polonais », sur lequipe.fr, (consulté le 5 septembre 2015)
  11. Glenn Ceillier, « Préféré à Martial, Lemar débarque en équipe de France pour remplacer Coman blessé » sur le site d'Eurosport, 10 novembre 2016
  12. « France - Pays-Bas (4-0) : Thomas Lemar, de l'or en barre », Eurosport,‎ (lire en ligne)
  13. « Mondial 2018 : découvrez la liste des 23 de l’équipe de France », leparisien.fr,‎ 2018-05-17cest20:24:20+02:00 (lire en ligne)
  14. a b c d et e « Thomas Lemar : « Je me voyais douanier, comme mon père » », sur SOFOOT.com (consulté le 12 octobre 2018)
  15. « Bleus : Six choses à savoir sur Thomas Lemar (Monaco), dernier appelé en équipe de France », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne)
  16. « Fiche de Thomas Lemar », sur footballdatabase.eu
  17. « Fiche de Thomas Lemar », sur LFP.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :