Bruno Martini (football)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bruno Martini
Image illustrative de l’article Bruno Martini (football)
Bruno Martini en juillet 2015.
Biographie
Nom Bruno Ludovic Jean Roger Martini
Nationalité Français
Naissance
Nevers (France)
Décès (à 58 ans)
Montpellier (France)
Taille 1,87 m (6 2)[1]
Poste Gardien de but
Parcours junior
Années Club
1979-1981 Drapeau de la France JGA Nevers
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1981-1995 Drapeau de la France AJ Auxerre386 0(0)
1983-1985 Drapeau de la France AS Nancy075 0(0)
1995-1999 Drapeau de la France Montpellier HSC121 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1987-1996 France031 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Bruno Martini, né le à Nevers et mort le à Montpellier, est un footballeur international français évoluant au poste de gardien de but.

Entraineur national à la Fédération française de football, il a été l'entraîneur des gardiens de l'équipe de France de football de 1999 à 2010 et l'entraîneur de l'équipe première du MHSC aux côtés de Pascal Baills en décembre 2015.

Il a la particularité d'avoir pour homonyme un autre gardien de but, le handballeur Bruno Martini (avec qui il n'a aucun lien de parenté). Tous les deux ont évolué en équipes de France — chacun dans leur sport — durant la période 1990-1996.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le à Montpellier, Bruno Martini fait un accident vasculaire cérébral devant sa voiture sur le parking du centre de formation du domaine de Grammont. Il est transporté dans un état grave en soins intensifs au département anesthésie-réanimation (DAR) à l’hôpital Arnaud-de-Villeneuve de la ville[2].

Il meurt dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 octobre 2020 dans ce même hôpital. Son ancien club, le Montpellier HSC l'annonce sur son site internet le matin même[3].

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Bruno Martini, gardien de l'équipe idéale de l'AJA des années 1977-2007.

Bruno Martini arrive à l'AJ Auxerre en 1981, puis barré par Joel Bats[4] il est prêté à l'AS Nancy Lorraine en 1983 où il s'imposera comme titulaire. De retour à Auxerre en 1985, il y jouera jusqu'à la saison 1994-1995. Du 17 octobre 1987 au 20 février 1988, il n'encaisse pas de but durant 892 minutes.

À Auxerre, il participe à la coupe d'Europe en jouant 29 matchs de Coupe de l'UEFA. En 1993, il atteint les demi-finales de cette coupe européenne en disputant notamment le match aller contre le Borussia Dortmund.

En 1995, il part pour le club de Montpellier, où il passera quatre saisons. Là bas, il atteindra deux fois les demi-finales de la coupe de France et jouera un trentième et dernier match de Coupe de l'UEFA.

Avec l'équipe de France, il porte 31 fois le maillot des A. Bruno Martini joue avec les Bleus à l'Euro 1992 en tant que gardien titulaire. Il est également présent à l'Euro 1996 en tant que troisième gardien. Il est à noter qu'avec l'équipe de France Espoirs, il remporte le Championnat d'Europe des Nations Espoirs en 1988 recevant au passage la note maximale de 10 accordée par le quotidien l'Equipe pour sa prestation en finale face à la Grèce[5].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Entraîneur national à la Direction technique nationale du football français de 2001 à 2013[6], Bruno Martini était entre août 1999 et 2010[7],[8], l'entraîneur des gardiens de l'équipe de France A. Il est titulaire du DEPF (Diplôme d'entraîneur professionnel de football), du Certificat de formateur et du Certificat d'entraîneur de gardiens de but. Il a également mis en place la formation d’entraîneur spécifique gardien de but pour le haut niveau depuis 2002 au sein de la Direction technique nationale de la Fédération française de football.

Après avoir quitté ses fonctions à la DTN, Bruno Martini devait intégrer le MHSC (Montpellier Hérault Sport Club) courant 2014. Sa signature au club a été anticipée à la suite de la démission de Jean Fernandez, alors entraîneur du club, fin 2013.

En décembre 2015, il prend en charge l'équipe première du MHSC au côté de Pascal Baills à la suite de la démission de Rolland Courbis[9].

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Bruno Martini [10]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M. B. M. B. Comp. M. B. M. B.
1981-1982 Drapeau de la France AJ Auxerre D1 0 0 0 0 - - - 0 0
1982-1983 Drapeau de la France AJ Auxerre D1 0 0 0 0 - - - 0 0
1983-1984 Drapeau de la France AS Nancy D1 27 0 5 0 - - - 32 0
1984-1985 Drapeau de la France AS Nancy D1 38 0 5 0 - - - 43 0
1985-1986 Drapeau de la France AJ Auxerre D1 34 0 7 0 C3 2 0 43 0
1986-1987 Drapeau de la France AJ Auxerre D1 38 0 4 0 - - - 42 0
1987-1988 Drapeau de la France AJ Auxerre D1 38 0 5 0 C3 2 0 45 0
1988-1989 Drapeau de la France AJ Auxerre D1 37 0 9 0 - - - 46 0
1989-1990 Drapeau de la France AJ Auxerre D1 38 0 2 0 C3 10 0 50 0
1990-1991 Drapeau de la France AJ Auxerre D1 38 0 3 0 - - - 41 0
1991-1992 Drapeau de la France AJ Auxerre D1 31 0 0 0 C3 4 0 35 0
1992-1993 Drapeau de la France AJ Auxerre D1 30 0 1 0 C3 9 0 40 0
1993-1994 Drapeau de la France AJ Auxerre D1 31 0 3 0 C3 2 0 36 0
1994-1995 Drapeau de la France AJ Auxerre D1 7 0 0 0 - - - 7 0
1995-1996 Drapeau de la France Montpellier HSC D1 36 0 5 0 - - - 41 0
1996-1997 Drapeau de la France Montpellier HSC D1 32 0 6 0 C3 1 0 39 0
1997-1998 Drapeau de la France Montpellier HSC D1 27 0 3 0 CI 1 0 31 0
1998-1999 Drapeau de la France Montpellier HSC D1 10 0 0 0 - - - 10 0
Total sur la carrière 492 0 58 0 - 31 0 581 0

En sélection[modifier | modifier le code]

Palmarès joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe de France[modifier | modifier le code]

Palmarès entraîneur[modifier | modifier le code]

En équipe de France[modifier | modifier le code]

Distinctions et records[modifier | modifier le code]

Avec AJA, il est élu Étoile d'Or France Football en 1987. Il possède le record d'invincibilité de l'AJA en Division 1 avec 892 minutes. Il est élu gardien de l'équipe idéale de l'AJA des années 1977-2007, par les supporters auxerrois[12],[13].

Avec l'équipe de France, il reçoit la note maximale de 10/10 accordée par L'Équipe pour sa prestation lors de la finale retour du Championnat d'Europe Espoirs en 1988. Il fait partie de l'équipe de France qui aligne 19 matchs sans défaite (entre mars 1989 et le 19 février 1992). Premier gardien à remporter tous les matchs des éliminatoires d'un championnat d'Europe lors des éliminatoires de l'Euro 1992 (une première en Europe). Élu 8e meilleur gardien de l'équipe de France de l'histoire (d'après les statistiques au 30 mars 2022), décerné par le site chroniquesbleues[14]. Membre de l'équipe européenne de l'année France Football avec l'équipe de France en 2000. Membre de l'équipe de l'année aux World Soccer Awards avec l'équipe de France en 2000. Trophée d'honneur UNFP avec l'équipe de France de 2000 en 2016. Il est élu gardien européen de l'année en 1991. Étoile d'Or France Football en 1991. Membre de l'équipe de France qui dispute 30 matchs sans défaite (entre février 1994 et octobre 1996).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Bruno Martini », sur L'Équipe.fr
  2. MHSC. Bruno Martini : le directeur adjoint du centre de formation a fait un arrêt cardio-respiratoire, publié le sur le site Actu.fr (consulté le ).
  3. « Bruno Martini est parti, le MHSC pleure l’un des siens », sur www.mhscfoot.com (consulté le )
  4. C’était Bruno Martini, sofoot.com, 20 octobre 2020, par Julien Duez
  5. « Comme Gnabry face à Tottenham, ils ont eu 10 dans L'Équipe - Foot - Notes », sur L'Équipe (consulté le )
  6. L.H., « Bruno MARTINI « Le gardien parfait n’existe pas » », sur amiensfootball.com, (consulté le )
  7. « FFF : Martini devrait être débarqué ! », sur topmercato.com (consulté le )
  8. « FFF : Bruno Martini viré », sur sports.yahoo.com, (consulté le )
  9. « Un duo Pascal Baills- Bruno Martini à Montpellier pour succéder à Rolland Courbis », sur L'Equipe.fr (consulté le )
  10. « Fiche de Bruno Martini », sur footballdatabase.eu
  11. « Fiche de Bruno Martini », sur FFF.fr
  12. aja.fr, rubrique « actualités », avril 2007.
  13. « Site officiel ww.aja.fr. Le onze idéal des internautes » in AJA Magazine, n°29, mai 2007, pages 10-11.
  14. Tableau des gardiens de l’équipe de France de football (chroniquesbleues.fr)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]