Guy Chambily

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Guy Chambily
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Président
Stade Malherbe Caen
-
Président
Stade Malherbe Caen
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
CaenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Sport

Guy Chambily est un chef d'entreprise et dirigeant sportif français, né le à Boulogne-Billancourt et mort le [1]. Il est le fondateur, en 1958, du groupe Soficham, spécialisé dans le service aux professionnels du transport et de la logistique[2] et dans la distribution automobile[3], et dont il présidait le conseil de surveillance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cet entrepreneur industriel normand a bâti en une quarantaine d'années le groupe Soficham, qui réalise en 2008 un chiffre d'affaires de 192 M€[4].

Entre 1976 et 1979, il préside le Caen Basket Calvados, évoluant alors en 1re division[3].

En 1991, alors que le club de football du Stade Malherbe de Caen connaît de graves difficultés financières, il en devient le président à la place de Jean-Jacques Fiolet, et permet au club de se sauver grâce à l'intervention financière de collectivités et d'entreprises locales. Son père avait été précédemment le président du club[3] (qui évoluait alors en amateurs). En 1993 et 1994 il est élu dirigeant de l'année par le magazine France Football.

Il quitte le poste en 1994, puis le retrouve entre 2000 et 2003 à la suite de la privatisation du club. Il en reste depuis lors actionnaire.

Il était par ailleurs membre du conseil fédéral de la Fédération française de football de 2004 à 2012.

Il se fait connaitre du grand public lorsque le , alors que l'équipe de France s'est qualifiée difficilement un mois plus tôt pour la coupe du monde en Afrique du Sud, après un match de barrage contre l'Eire, il demande officiellement le renvoi de Raymond Domenech de la tête de la sélection nationale de l'Équipe de France de football[5],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guy Chambily est décédé, le10sport.com, 31 octobre 2012
  2. "Soficham-Eurocham recrute et mise sur la formation", par Jacques Dufresnes, Les Echos', 18 février 1993.
  3. a b c et d "Guy Chambily, une vie en rouge et bleu", ouestfrance.fr.
  4. Site officiel de Soficham
  5. Chambily veut virer Domenech, lefigaro.fr, décembre 2009