Frédéric Sammaritano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frédéric Sammaritano
Fredsamaritano.png
Frédéric Sammaritano en 2016 , avec le DFCO .
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Dijon FCO
Numéro 18
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (30 ans)
Lieu Vannes (France)
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Saisons Club
1996-2000 Drapeau : France Vannes OC
2000-2006 Drapeau : France FC Nantes
Parcours amateur
Saisons Club
2006-2007 Drapeau : France AS Yzeure 032 0(8)
2007-2008 Drapeau : France Vannes OC 042 (13)
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2008-2010 Drapeau : France Vannes OC 093 (15)
2010-2011 Drapeau : France AJ Auxerre 033 0(4)
2011-2013 Drapeau : France AC Ajaccio 057 0(6)
2013-2015 Drapeau : France AJ Auxerre 058 (12)
2015- Drapeau : France Dijon FCO 043 0(9)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2005-2006 Drapeau : France France -19 ans
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 11 septembre 2016

Frédéric Sammaritano est un joueur de football français né à Vannes le 23 mars 1986. Il évolue actuellement à Dijon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et carrière amateur[modifier | modifier le code]

Natif du Morbihan, Frédéric Sammaritano intègre le centre de formation du FC Nantes à l'âge de 14 ans. Il joue alors le plus souvent comme attaquant de pointe. Ses bonnes performances dans les catégories de jeunes lui valent notamment d'être sélectionné en équipe de France des moins de 19 ans, avec laquelle il devient champion d'Europe en 2005 en Irlande du Nord, aux côtés notamment de Yoan Gouffran, Yoann Gourcuff, Abou Diaby et Hugo Lloris.

En mai 2006, il n'est malheureusement pas conservé par son club formateur. Il rebondit alors à Yzeure, promu en National. À l'issue de la saison, le club est relégué, mais Frédéric Sammaritano se fait néanmoins remarquer par Stéphane Le Mignan, qui l'avait dirigé quelques années plus tôt en sélection de jeunes du Morbihan, et qui le fait venir à Vannes.

À l'issue de la saison 2007-2008, le club vannetais termine premier du championnat de National et monte en Ligue 2 pour la première fois de son histoire. Frédéric Sammaritano (meilleur buteur vannetais en championnat avec 10 buts) s'apprête donc à découvrir le monde professionnel en même temps que son club.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Pour sa première saison en Ligue 2, le club se maintient assez facilement, et réussit l'exploit de se qualifier pour la finale de la coupe de la Ligue, perdue au Stade de France contre les Girondins de Bordeaux (0-4). Au poste d'ailier, Frédéric Sammaritano réalise alors d'excellentes performances et contribue grandement à la bonne saison de son club.

La saison suivante est plus difficile pour le club vannetais, qui obtient son maintien à la dernière journée. Frédéric Sammaritano s'impose cependant comme un des cadres de l'équipe.

Le 31 août 2010, après trois saisons à Vannes, il s'engage pour une durée de trois ans en faveur de l'AJ Auxerre, moyennant une indemnité de transfert de 500 000 €. Le 11 septembre 2010, il dispute son premier match avec l'AJA en Ligue 1 face au SM Caen (Score final : 1-1) en entrant à la 85e minute de jeu à la place de Steeven Langil et assiste à l'égalisation caennaise.

Le 27 octobre, il inscrit ses deux premiers buts avec l'AJ Auxerre face au SC Bastia (Score final : 4-0) en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Le 3 novembre 2010, il inscrit son premier but en Ligue des champions face à l'Ajax. Trois jours plus tard, il marque son premier but en Ligue 1 pour sa première titularisation dans la compétition face au FC Sochaux (Score final : 1-1). Il dispute cette saison là 27 matches de championnat de Ligue 1 dont 10 en tant que titulaire.

À la suite de l'arrivée à l'AJ Auxerre de Laurent Fournier ainsi que d'une nouvelle direction, Frédéric Sammaritano est prié de se trouver un nouveau club. Le 3 juillet 2011, il est transféré à l'A.C Ajaccio, fraîchement promu en L1. Après une bonne première saison sous le maillot du club corse où il disputera 30 matches de championnat, il connaît plusieurs pépins physiques et est de moins en moins utilisé, ne disputant que 22 matches pour sa seconde année.

Le , alors qu'il a quitté Ajaccio à l'issue de son contrat, il retourne à l'AJ Auxerre[1],[2]. Il dispute son premier match de la saison le 27 août 2013 lors du deuxième tour de Coupe de la Ligue face au SM Caen en remplaçant Paul-Georges Ntep et inscrit un but dans la foulée, contribuant à la victoire de son équipe 3-0. Il inscrit également son premier but de la saison lors de la treizième journée de Ligue 2, encore une fois face à Caen.

La saison suivante, il se voit confier le brassard de capitaine lors des matches de préparation et est considéré comme un des cadres de la formation entrainée par Jean-Luc Vannuchi. Malheureusement, pour son premier match de la saison face à Clermont le 8 août 2014, il se blesse gravement au tendon d'Achille en tirant un coup-franc. Son indisponibilité est estimée à six mois[3]. Il fait son retour sur les prés le 2 mars 2015 face à Angers (26e journée, défaite 0-1), trois jours plus tard, il est titulaire face au Stade Brestois en Coupe de France et inscrit le tir au but victorieux en quart de finale (0-0, 2 tab à 4). Il retrouve le chemin des filets lors de la 30e journée face au Nîmes Olympique (victoire 3-1). Le 7 avril 2015, il offre la qualification à l'AJA pour la finale de la Coupe de France en inscrivant le but vainqueur face à Guingamp (victoire 1-0).

Profil du joueur[modifier | modifier le code]

Frédéric Sammaritano mesure 1,62 m pour 61 kg : il est donc l'un des plus petits gabarits du football français. Il estime d'ailleurs que sa petite taille est une des raisons pour lesquelles il n'a pas été conservé à Nantes : "Ils ont trouvé que je n'avais pas le niveau L1, et on m'a fait comprendre que ma taille n'était pas un atout", déclare-t-il aujourd'hui[4].

Plus jeune, il jouait avant-centre mais, probablement barré à ce poste par des joueurs plus athlétiques, il joue désormais comme ailier, où ses qualités techniques et ses talents de finisseur font merveille. Invité à comparer Frédéric Sammaritano à Mathieu Valbuena, Stéphane Le Mignan déclare : "Fred n'a pas le même volume de jeu ni la même vitesse d'exécution, mais il est plus adroit dans la finition, plus collectif."[4].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Frédéric Sammaritano au 22 décembre 2015[5]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
2006-2007 Drapeau de la France AS Yzeure National 32 8 - - - - - - - 32 8
2007-2008 Drapeau de la France Vannes OC National 38 10 4 3 - - - - - 42 13
2008-2009 Drapeau de la France Vannes OC Ligue 2 37 6 4 2 6 1 - - - 47 9
2009-2010 Drapeau de la France Vannes OC Ligue 2 32 3 5 1 3 0 - - - 40 4
2010-2011 Drapeau de la France Vannes OC Ligue 2 5 1 - - 1 1 - - - 6 2
Sous-total 144 28 13 6 10 2 - - - 167 36
2010-2011 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 1 27 1 1 0 2 2 C1 3 1 33 4
2011-2012 Drapeau de la France AC Ajaccio Ligue 1 30 5 2 0 1 0 - - - 33 5
2012-2013 Drapeau de la France AC Ajaccio Ligue 1 22 1 1 0 1 0 - - - 24 1
Sous-total 79 7 4 0 4 2 - 3 1 90 10
2013-2014 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 2 33 4 5 3 3 1 - - - 41 8
2014-2015 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 2 14 3 3 1 - - - - - 17 4
Sous-total 47 7 8 4 3 1 - - - 58 12
2015-2016 Drapeau de la France Dijon FCO Ligue 2 19 4 1 0 2 1 - - - 22 5
Sous-total 19 4 1 0 2 1 - - - 22 5
Total sur la carrière 289 46 26 10 19 6 - 3 1 337 63

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Il est champion de France de National en 2008 avec le Vannes OC puis finaliste de la Coupe de la Ligue en 2009 avec le Vannes OC mais battu par les Girondins de Bordeaux.

Avec l'AJ Auxerre, il est finaliste de la Coupe de France en 2015 mais battu par le Paris SG.

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Avec l'équipe de France U19, il remporte le Championnat d'Europe des moins de 19 ans en 2005.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mercato : Sammaritano de retour à l'AJA (Off.), www.actua-aja.net, 30 juillet 2013.
  2. Frédéric Sammaritano s'engage avec l'AJA, www.ajainfos.free.fr, 30 juillet 2013.
  3. « Auxerre : Sammaritano absent six mois »
  4. a et b article paru dans le journal l'Equipe du 11 septembre 2010
  5. « Statistiques de Frédéric Sammaritano », sur footballdatabase.eu