Le projet « Presse écrite » lié à ce portail

Portail:Presse écrite

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Presse écrite   Portail Presse écrite   Projet Presse écrite   La Rédaction


Portail de la Presse écrite

Section de Wikipédia consacrée à la presse écrite
14 455 articles de Wikipédia sont actuellement consacrés à la presse écrite

Crystal 128 knode.png

La presse écrite est, d'une manière générale, l'ensemble des moyens de diffusion de l'information écrite, ce qui englobe notamment les journaux quotidiens, les publications périodiques et les organismes professionnels liés à la diffusion de l'information. L'expression tire son origine de l'utilisation d'une presse d'imprimerie.

La presse écrite regroupe différentes catégories de publications qui peuvent être classées en fonction de leur rythme de parution (quotidiens, hebdomadaires, mensuels, etc.), de leur contenu (presse spécialisée et presse généraliste) ou encore selon leur nature (information, divertissement, publications scientifiques, etc.) ou leur format (grand format, berlinois, belge, tabloid…).


Crystal 128 knode.png


modifier
 logo Lumière sur ...
En mars 1898, Émile Zola est photographié par Félix Nadar dans l’attitude qu’évoque la conclusion de « J’accuse…! » : « J’attends ».

« J’accuse…! » est le titre d’un article rédigé par Émile Zola lors de l’affaire Dreyfus. Il est publié dans le journal L’Aurore du sous la forme d’une lettre ouverte au Président de la République française, Félix Faure.

Alfred Dreyfus est un officier français d’état-major général, d’origine juive, accusé à tort d’avoir livré des documents secrets à l’attaché militaire allemand en poste à Paris, à l’automne 1894. Après une enquête à charge, et sous la pression d’une importante campagne de presse à caractère antisémite, le capitaine Dreyfus est condamné à l’emprisonnement à perpétuité dans une enceinte fortifiée. Dégradé publiquement, il est expédié sur l’île du Diable, en Guyane française. Sa famille organise sa défense. Peu à peu, les informations s’accumulent à propos d’irrégularités graves dans l’instruction et le procès de 1894. Le véritable traître est finalement officiellement identifié en novembre 1897 : c’est le commandant Walsin Esterházy.

Devant le risque d’une contestation populaire et d’un retour de l’affaire sur le devant de la scène, les militaires qui ont fait condamner Dreyfus s’organisent afin que leurs irrégularités ne soient pas exposées publiquement. Pourtant, le lieutenant-colonel Georges Picquart, chef du service des renseignements militaires, avait découvert l’identité du véritable traître dès 1896. Mais il est limogé par l’état-major, qui se livre à des manœuvres de protection du véritable coupable, dont le but est de maintenir coûte que coûte Dreyfus au bagne.

À la fin de l’année 1897, le cercle des dreyfusards s’élargit. Le vice-président du Sénat, Auguste Scheurer-Kestner décide de prendre fait et cause pour Alfred Dreyfus. De proche en proche, ces rumeurs atteignent Émile Zola, jusque-là totalement étranger à l’affaire Dreyfus. Il publie quelques articles, sans effet majeur. Mais la rumeur enfle. L’état-major de l’armée décide en retour de faire comparaître le commandant Esterházy en Conseil de guerre, où il est acquitté à l’unanimité le 11 janvier 1898…

modifier
 logo Le saviez-vous ?
modifier
 logo Sélection d'articles

Les métiers — Chef d'édition, Correspondant de guerre, Correspondant local de presse, Critique dramatique, Critique musicale, Dessinateur de presse, Directeur de la rédaction, Directeur artistique, Éditeur, Éditorialiste, Imprimeur, Journaliste, Porteur de presse, Rédacteur en chef, Reporter, Reporter-photographe, Secrétaire de rédaction, Typographe

Grandes signaturesAntoine Blondin, Ernest Hemingway, Serge July, Jean-François Kahn, Pierre Lazareff, Albert Londres, Claude Mauriac, Bob Woodward

Riot PetionVille.jpg

Principaux titres par pays

Drapeau des États-Unis États-UnisInternational Herald Tribune, The New York Times, The Washington Post, Los Angeles Times, The Wall Street Journal, Time, USA Today, Reader's Digest, National Geographic, Newsweek

Drapeau de l'Italie ItalieLa Repubblica, Corriere della Sera, La Stampa

Drapeau de l'Espagne EspagneEl Mundo, El País, La Vanguardia, La Razón, ABC

Drapeau : Royaume-Uni Royaume-UniThe Times, The Guardian, The Independent, The Daily Telegraph, The Sun, Financial Times, The Economist, Daily Mail

Drapeau du Japon JaponYomiuri Shinbun, Asahi Shinbun, Mainichi Shinbun, Nihon Keizai Shinbun, Sankei Shinbun

Drapeau de la Belgique BelgiqueLa Libre Belgique, Le Vif/L'Express, Le Soir, La Dernière Heure/Les Sports, Vers l'Avenir, Groupe Sud Presse,De Standaard, De Morgen, Het Nieuwsblad,Gazet van Antwerpen, Het Belang van Limburg

Drapeau de la Suisse SuisseLe Temps, La Tribune de Genève, 24 heures, Blick, Neue Zürcher Zeitung

Drapeau du Canada CanadaLe Devoir, Le Droit, Le Journal de Montréal, Le Journal de Québec, La Presse, Le Soleil, Calgary Herald, Edmonton Journal, The Gazette, The Globe and Mail, National Post, The Vancouver Sun

Drapeau de l'Australie AustralieThe Sydney Morning Herald, The West Australian, The Daily Mirror (Australie), The Daily Telegraph (Australie), The Mercury (Australie)


Pays francophones

Drapeau de l'Algérie AlgérieEl Watan, Le Quotidien d'Oran
Drapeau du Cambodge CambodgeCambodge Soir
Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'IvoireL'Inter, Nord-Sud, Gbich, Fraternité Matin
Drapeau du Liban LibanL'Orient-Le Jour
Drapeau du Maroc MarocAufait
Drapeau de Maurice MauriceLe Mauricien
Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du CongoLe Phare
Drapeau du Tchad TchadAlwihda
Drapeau de la Tunisie TunisieLa Presse, Le Temps


Principaux titres en Drapeau de la France France

Presse quotidienne nationaleLa Croix, Le Figaro, L'Humanité, Libération, Le Monde

Presse quotidienne régionaleLe Dauphiné libéré, Dernières Nouvelles d'Alsace, L'Est républicain, La Dépêche du Midi, La Montagne, Le Télégramme, Ouest-France, Le Parisien, La Voix du Nord, Sud Ouest, Le Maine libre, Le Progrès , La Nouvelle République du Centre-Ouest, La Provence, Midi libre, Le Quotidien de La Réunion, France-Guyane

Presse quotidienne spécialiséeLes Échos, L'Équipe, La Tribune

Presse hebdomadaireCourrier international, Le 1, L'Express, Marianne, L'Obs, Le Point, Politis, Valeurs actuelles, Le Canard enchaîné

Presse mensuelle nationaleLe Monde Diplomatique, Alternatives économiques, Terra Eco, Fakir,


Presse disparue — L'Aurore, Combat, France-Soir, Le Quotidien de Paris, Le Sport du Sud-Ouest, La Victoire


Principaux titres au Drapeau : Québec Québec

Presse quotidienne nationale — La Presse, Le Devoir, Le Journal de Montréal, The Gazette.

Presse quotidienne régionale — 24H Montréal, La Tribune, La Voix de l'Est, Le Droit, Le Journal de Québec, Le Nouvelliste, Le Quotidien, Le Soleil, Métro, The Record

Presse hebdomadaire et autres périodicités — Alternatives, Hour, L'Action nationale, L'Actualité, L'aut'journal, Les Affaires, Protégez-vous, The Quebec Chronicle-Telegraph, Voir

Presse disparue — Ici Montréal, L'Action catholique, La Gazette des Trois-Rivières, La Minerve, La Nation, La Patrie, Le Canada, Le Canadien, Le Jour, Le Progrès du Golfe, Montreal Daily Mail, Montréal-matin, The Montreal Herald, The Montreal Star, The Quebec Mercury

modifier
 logo Catégories
modifier
 logo Portails connexes