Paris-Turf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paris-Turf
Image illustrative de l'article Paris-Turf

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Quotidienne
Format Grand format
Genre Presse hippique
Prix au numéro 2,10 € (en kiosque)
1,90 € (en ligne)
Diffusion 58 876 ex. (2011)
Date de fondation 1946
Éditeur Turf Éditions
Ville d’édition Aubervilliers

Site web paris-turf.com

Paris-Turf est un quotidien sportif français créé en 1946 qui est spécialisé dans l'information hippique à destination des parieurs mais aussi des professionnels. Il est le numéro un dans ce domaine en France, et compte 263 000 lecteurs quotidiens selon la dernière étude d'audience de la presse - Etude ONE 2011-2012 [1]. Le titre a été cédé par la Socpresse en au groupe Turf Éditions[2].

Description[modifier | modifier le code]

Le titre a connu différentes évolutions au fil des années avec le passage à la couleur, des articles plus nombreux, ainsi que le lancement d'un site internet qui compte actuellement 500 000 visiteurs uniques et 25 millions de pages vues par mois, et plus récemment le lancement d'un site mobile rassemblant environ 450 000 visiteurs uniques par mois[réf. nécessaire].

Paris-Turf est désormais accessible intégralement en version numérique sur ordinateur, tablette et smartphone.

Historique[modifier | modifier le code]

En octobre 1945, le quotidien France Libre Sportive devient Paris-Turf[3].

En 1951, le groupe Boussac en prend le contrôle, en même temps que celui du journal L'Aurore[4].

En mars 1970, Paris-Turf fusionne avec le quotidien Sport complet[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Résultats Etude ONE 2011-2012
  2. « Le fonds Montagu acquiert Paris turf et Week-end », sur strategies.fr,
  3. « France libre sportive - Périodique - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le 20 février 2017)
  4. Centre des archives du monde du travail, Boussac Saint-Frères, , 128 p. (lire en ligne), p. 1951 est une date marquante dans l'histoire du groupe Boussac : il prend le contrôle de l'Aurore et de ses satellites de presse (Paris-Turf, Sport complet). (page 8)
  5. « Paris-turf. Sport complet - Périodique - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le 20 février 2017)

Lien externe[modifier | modifier le code]