Sébastien Squillaci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sébastien Squillaci
Image illustrative de l’article Sébastien Squillaci
Squillaci sous le maillot d'Arsenal en 2010.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France AS Monaco FC (entraîneur adjoint U17)
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (40 ans)
Lieu Toulon (France)
Taille 1,83 m (6 0)
Période pro. 1998-2017
Poste Défenseur
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1986-1996Drapeau : France FC Seynois
1996-1998Drapeau : France SC Toulon
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1998Drapeau : France SC Toulon 006 0(0)
1998-2006Drapeau : France AS Monaco 157 (15)
2000-2002 Drapeau : France AC Ajaccio 074 0(7)
2006-2008Drapeau : France Olympique lyonnais 087 0(3)
2008-2010Drapeau : Espagne Séville FC 064 0(4)
2010-2013Drapeau : Angleterre Arsenal 040 0(2)
2013-2017Drapeau : France SC Bastia 106 0(6)
1998-2017Total534 (37)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2001-2002Drapeau : France France espoirs 004 0(0)
2004-2010Drapeau : France France 021 0(0)
2009-2012Corse Corse 003 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 23 septembre 2020

Sébastien Squillaci, né le à Toulon (Var), est un footballeur international français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Toulon, AC Ajaccio puis Monaco[modifier | modifier le code]

Corse et Italien d'origine (sa famille est originaire de Ghisonaccia), Squillaci fait ses classes à l'AS Monaco après avoir été formé à Toulon. Il est ensuite prêté durant deux saisons à l'AC Ajaccio. En 2002, il permet au club d'accéder à la Ligue 1 et de remporter au passage le titre de champion de France de Ligue 2. De retour à Monaco, il débute dans l'élite le contre Troyes et s'impose petit à petit en défense centrale.

Après avoir atteint la finale de Ligue des champions avec Monaco, il forme l'une des meilleures charnières centrales de Ligue 1 avec Gaël Givet. Les deux joueurs forment aussi, à l'occasion, la charnière de l'équipe de France. Après une saison mitigée, et après avoir raté la Coupe du monde, Squillaci quitte le Rocher en 2006.

Lyon[modifier | modifier le code]

Squillaci signe à l'Olympique lyonnais à l'été 2006 et s'impose rapidement en tant que titulaire indiscutable. Comme beaucoup de Lyonnais, il retrouve l'équipe de France. Au début de la saison 2008-2009, il quitte l'Olympique lyonnais pour le FC Séville pour un transfert d'environ 6,5 millions d'euros.

FC Séville[modifier | modifier le code]

Pendant ses deux années au FC Séville, il s'impose à son poste de défenseur central et gagne une place de titulaire où il est souvent associé à Julien Escudé. Il remporte avec le club andalou la Coupe d'Espagne en 2010 face à l'Atlético de Madrid. En 2010, il quitte le club pour aller en Angleterre, après 64 matchs joués et 4 buts marqués au total.

Arsenal[modifier | modifier le code]

Le , il signe un contrat de trois ans avec le club londonien d'Arsenal FC, le transfert s’élève à 6,5 millions d'euros [1]. Le , il porte le brassard de capitaine lors de la 7e journée de Premier League face à Chelsea (défaite 2-0). Arrivé après la Coupe du Monde 2010, le joueur reconnaîtra plus tard ne pas avoir fait de préparation et avoir été diminué sur le plan physique[2], ce qui explique seulement ses 23 matchs en championnat.
Cette première saison anglaise est jugée bien trop irrégulière pour l'entraîneur Arsène Wenger qui ne fait plus confiance à son joueur pour le reste de son aventure londonienne : le joueur ne faisant qu'un seul match de championnat en 2011-2012 et une saison totalement blanche en 2012-2013.
En , il quitte Arsenal à la fin de son contrat.

SC Bastia[modifier | modifier le code]

Le , Squillaci signe au Sporting Club de Bastia, ce qui constitue un retour "au pays", le joueur étant originaire de Ghisonaccia, ville située à 80 km au sud de Bastia[3].

Bonheur et malheur lors de la Coupe de la Ligue 2014-2015, le , il inscrit le tir au but victorieux en demi-finale face à Monaco (0-0, 7 t.a.b à 6) avant de se faire exclure et concéder un penalty en finale face au Paris Saint-Germain, laissant ses partenaires en infériorité numérique plus de 70 minutes (défaite 0-4). Un malheur n'arrivant jamais seul, il sort en cours de match une semaine plus tard à la suite d'une blessure à la cuisse lors de la 33e journée de Ligue 1 face au Stade de Reims et voit sa saison prendre fin prématurément[4].

Le , il marque son premier doublé avec le SC Bastia lors d'un match de Ligue 1 face au Toulouse FC (victoire 3-0)[5].

En , il subit une rupture des ligaments croisés au genou droit[6].

Bien qu'ayant signé pour une nouvelle saison avec Bastia, il annonce en la fin de sa carrière professionnelle et son nouveau rôle d’entraîneur des moins de 15 ans du Football Club Bastia-Borgo.

Sélection[modifier | modifier le code]

Équipe de France[modifier | modifier le code]

Le , il honore sa première sélection en équipe de France lors d'un match amical face à la Bosnie-Herzégovine (1-1). Il commence le match et est remplacé à la mi-temps par Gaël Givet[7]. Après le retour de Lilian Thuram, Squillaci est écarté de l'équipe de France et ne participe donc pas à la Coupe du monde 2006.

Il fait son retour en sélection après la Coupe du monde et est sélectionné pour Euro 2008 où il n'entre pas en jeu.

Lors de la Coupe du monde 2010, il dispute le dernier match de groupe face à l'Afrique du Sud (défaite 2-1)[8]. Il décide de mettre un terme à sa carrière en équipe de France après la compétition.

Équipe de Corse[modifier | modifier le code]

Le il est sélectionné dans l'équipe de Corse pour une rencontre face au Congo (1-1). Il compte 3 capes avec la sélection insulaire.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Sébastien Squillaci au 21 février 2017
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B M B M B C M B M B M B
1997-1998 Drapeau de la France Sporting Toulon Var Division 2 5 0 1 0 - - - - - - - 6 0
Sous-total 5 0 1 0 - - - - - - - 6 0
1998-1999 Drapeau de la France AS Monaco Division 1 - - - - - - - - - - - 0 0
1999-2000 Drapeau de la France AS Monaco Division 1 - - - - - - - - - - - 0 0
2000-2001 Drapeau de la France AC Ajaccio (prêt) Division 2 36 2 2 0 - - - - - - - 38 2
2001-2002 Drapeau de la France AC Ajaccio (prêt) Division 2 33 5 3 0 - - - - - - - 36 5
Sous-total 69 7 5 0 - - - - - - - 74 7
2002-2003 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 35 2 6 2 - - - - - - - 41 4
2003-2004 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 27 5 1 0 - - C1 9 1 - - 37 6
2004-2005 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 28 3 4 0 - - C1 8 0 8 0 48 3
2005-2006 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 27 1 4 0 - - C1+C3 8 1 2 0 41 2
Sous-total 117 11 15 2 - - - 25 2 10 0 167 15
2006-2007 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 28 3 6 0 - - C1 5 0 1 0 40 3
2007-2008 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 34 0 5 0 1 0 C1 8 0 2 0 50 0
Sous-total 62 3 11 0 1 0 - 13 0 3 0 90 3
2008-2009 Drapeau de l'Espagne FC Séville Liga 32 0 8 1 - - C3 3 0 3 0 46 1
2009-2010 Drapeau de l'Espagne FC Séville Liga 16 1 1 0 - - C1 4 2 5 0 26 3
Sous-total 48 1 9 1 - - - 7 2 8 0 72 4
2010-2011 Drapeau de l'Angleterre Arsenal Football Club P.League 23 1 4 0 - - C1 6 1 - - 33 2
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Arsenal Football Club P.League 1 0 4 0 - - C1 1 0 - - 6 0
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Arsenal Football Club P.League - - - - - - C1 1 0 - - 1 0
Sous-total 24 1 8 0 - - - 8 1 - - 40 2
2013-2014 Drapeau de la France SC Bastia Ligue 1 31 3 3 0 - - - - - - - 34 3
2014-2015 Drapeau de la France SC Bastia Ligue 1 25 0 4 1 - - - - - - - 29 1
2015-2016 Drapeau de la France SC Bastia Ligue 1 31 2 2 0 - - - - - - - 33 2
2016-2017 Drapeau de la France SC Bastia Ligue 1 10 0 - - - - - - - - - 10 0
Sous-total 97 5 9 1 - - - - - - - 106 6
Total sur la carrière 422 28 58 4 1 0 - 53 5 21 0 555 37

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En Équipe de France[modifier | modifier le code]

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :