Jocelyn Gourvennec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gourvennec.

Jocelyn Gourvennec
Image illustrative de l’article Jocelyn Gourvennec
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France EA Guingamp (entraîneur)
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (46 ans)
Lieu Brest (Finistère)
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1980-1987Drapeau : France FC Lorient
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1987-1991Drapeau : France FC Lorient014 0(1)
1991-1995Drapeau : France Stade rennais 150 (64)
1995-1998Drapeau : France FC Nantes 089 (24)
1998-1999 Drapeau : France Olympique de Marseille 023 0(5)
1999 Drapeau : France Montpellier HSC 007 0(0)
2000-2002Drapeau : France Stade rennais 052 0(3)
2002-2004Drapeau : France SC Bastia 060 0(3)
2004-2005Drapeau : France SCO Angers 017 0(5)
2005-2006Drapeau : France Clermont Foot 029 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1992-1994Drapeau : France France espoirs005 0(0)
1993-1996 Drapeau : France France A' 003 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2008-2010Drapeau : France La Roche VF
2010-2016Drapeau : France EA Guingamp122v 56n 94d
2016-2018 Drapeau : France Girondins de Bordeaux028v 19n 24d
2018-Drapeau : France EA Guingamp0v 0n 0d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 8 novembre 2018

Jocelyn Gourvennec est un footballeur puis entraîneur français, né le à Brest dans le Finistère. Il évolue au poste de milieu de terrain de la fin des années 1980 au milieu des années 2000.

Formé au FC Lorient, il joue ensuite notamment au Stade rennais, au FC Nantes, à l'Olympique de Marseille et au SC Bastia. Il termine sa carrière professionnelle en 2006 au Clermont Foot.

Reconverti entraîneur en 2008, il dirige pendant deux ans La Roche VF avant de prendre en 2010 la direction d'en avant Guingamp, en National. En trois ans il fait remonter son équipe en Ligue 1 et remporte la Coupe de France en 2014. En mai 2016, il s'engage au Football Club des Girondins de Bordeaux et est licencié le 18 janvier 2018. Dix mois plus tard, il fait son retour sur le banc de Guingamp.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et début de carrière[modifier | modifier le code]

Il commence le football au FC Lorient à 5 ans et y effectue toute sa formation. Vers 13 ans, il est repéré par des clubs professionnels, mais fait le choix de continuer sa formation à Lorient pour rester près de sa famille.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après des débuts prometteurs en Division 2 à 16 ans en 1988 au FC Lorient, il est repéré en 1990 par Patrick Rampillon qui voit alors en lui un joueur de grand avenir, puis le recrute au Stade rennais en juillet 1991 où il signe comme stagiaire pro. Dès son arrivée, il pose la condition de pouvoir continuer ses études de STAPS à l'université de Rennes 2[1].

Débuts en professionnel[modifier | modifier le code]

Il est élu meilleur joueur de Ligue 2 en 1993-1994 et participe activement à la remontée du club en Ligue 1 en mai 1994. Après sa première saison pleine en Ligue 1 au cours de laquelle il devient capitaine et inscrit 9 buts, Gourvennec rejoint le Football Club Nantes Atlantique de Jean-Claude Suaudeau en 1995 après la victoire du FCNA en championnat. Immobilisé 5 mois dès le début de la saison 1995-1996 après une blessure aux ligaments croisés du genou, il atteint avec Nantes les demi-finales de la Ligue des Champions, éliminés par le futur vainqueur la Juventus (0-2, 3-2). Il marquera en championnat 24 buts en 3 saisons pour le FCNA.

Marseille, Montpellier, Rennes, Bastia[modifier | modifier le code]

Gourvennec est ensuite recruté par l'Olympique de Marseille en juillet 1998 et réalise une bonne saison même si l'entraîneur phocéen Rolland Courbis ne lui fait pas toujours confiance en tant que titulaire. Gourvennec atteint avec l'OM la finale de la Coupe de l'UEFA s'inclinant face au club italien de Parme.

Après un bref passage de quatre mois à Montpellier, Gourvennec retourne au Stade rennais en janvier 2000, alors entraîné par Paul Le Guen. Deux ans et demi après, en juillet 2002, il prend la direction de Bastia pour ses deux dernières saisons en Ligue 1 sous la conduite de Gérard Gili où il joue 64 matchs toutes compétitions confondues (60 en Ligue 1) pour 3 buts marqués. Il joue parfois au poste de milieu récupérateur, où il réalise ses meilleurs matchs sous le maillot bastiais grâce à ses qualités d'organisateur de jeu. Il finit sa carrière professionnelle par deux saisons en Ligue 2, à Angers SCO et à Clermont Foot. Il prend finalement sa retraite de joueur professionnel le .

Installé à Nantes, il joue deux saisons en Division d'Honneur comme amateur à Rezé tout en étant consultant sur Canal+ ainsi que pour le mensuel "Foot Rennes".

Carrière d’entraîneur[modifier | modifier le code]

En juillet 2008, il commence sa carrière d'entraîneur en s'engageant avec La Roche Vendée Football (DH)[2] tout en suivant sa formation DEPF à la FFF[3], diplôme qu'il obtient en mai 2010.

Le , Noël Le Graët, le président d'En avant Guingamp, sur les conseils de Francis Smerecki[4], le nomme entraîneur en remplacement de Victor Zvunka du club relégué en National[5].

Le , il permet cette fois au club de retrouver la Ligue 1 après neuf ans d'absence en terminant deuxième du championnat derrière l'AS Monaco. Cette performance lui vaut d'être élu meilleur entraîneur de Ligue 2. En novembre de la même année, il est élu meilleur sportif de l'Ouest de l'année 2013 par le quotidien Ouest-France[6].

Pour son retour en Ligue 1, le club remporte sous ses ordres la Coupe de France en battant en finale le Stade Rennais sur le score de deux buts à zéro. Lors de la saison suivante, le club atteint les seizièmes de finale de l'Europa League et la demi-finale de la Coupe de France. En championnat, En avant Guingamp termine à la dixième place.

Le , Jocelyn Gourvennec s'engage aux Girondins de Bordeaux. Après une bonne première saison, il accède aux tours préliminaires de l'Europa League pour la saison suivante grâce à une sixième place en L1 et aux succès du Paris Saint-Germain dans les deux coupes nationales. À l’issue de la saison, il est nommé dans la liste des meilleurs entraîneurs de la saison de Ligue 1 aux côtés de Leonardo Jardim, Lucien Favre et Unai Emery.

La seconde saison s'avère plus compliquée. Le mercato est marqué par l'arrivée de nombreux joueurs, De Préville, Lerager, Costil, Cafu, Otavio, et par le départ de joueurs cadres dont ceux de Carrasso, Rolan et Pallois. Au mois d'août, Gourvennec connait une lourde désillusion lorsque son club est éliminé par l’équipe hongroise du Videoton FC au deuxième tour des qualifications pour l'Europa League,

C'est à partir du mois de septembre, après une défaite au Parc des Princes contre le PSG (6-2) que l'entraîneur connait une des crises les plus importantes de l'histoire des Girondins de Bordeaux. Entre septembre et novembre 2017, l'équipe effectue sa pire série depuis la saison 1988-1989, cette saison-là, Aimé Jacquet fut limogé après cinq défaites et trois nuls d'affilée. À la suite d'un nouveau revers lors de la réception du SM Caen (0-2), les dirigeants le relèvent de ses fonctions le .

Le 2 septembre 2018, il fait son retour sur la scène médiatique en intégrant comme consultant l’équipe du Canal Football Club sur Canal +.

Le , il est de retour à Guingamp deux ans après son départ, en remplaçant Antoine Kombouaré qui vient d'être limogé alors que l'équipe bretonne est lanterne rouge de Ligue 1[7].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Saison Club Pays Division Matchs Buts Compétition Continentale
1987-1988 FC Lorient Drapeau : France Division 2 1 1
1988-1989 FC Lorient Drapeau : France Division 3 - -
1989-1990 FC Lorient Drapeau : France Division 2 12 0
1990-1991 FC Lorient Drapeau : France Division 3 - -
1991-1992 Stade rennais Drapeau : France Division 1 5 0
1992-1993 Stade rennais Drapeau : France Division 2 25 12
1993-1994 Stade rennais Drapeau : France Division 2 40 14
1994-1995 Stade rennais Drapeau : France Division 1 36 9
1995-1996 FC Nantes Drapeau : France Division 1 19 1 C1 (4 matches, 0 but)
1996-1997 FC Nantes Drapeau : France Division 1 37 11 CI (5 matches, 3 buts)
1997-1998 FC Nantes Drapeau : France Division 1 33 12 C3 (2 matches, 1 but)
1998-1999 Olympique de Marseille Drapeau : France Division 1 23 5 C3 (3 matches, 0 but)
1999-août 1999 Olympique de Marseille Drapeau : France Division 1 0 0
août 1999-déc. 1999 Montpellier HSC Drapeau : France Division 1 7 0 C3 (2 matches, 0 but)
déc. 1999-2000 Stade rennais Drapeau : France Division 1 9 0
2000-2001 Stade rennais Drapeau : France Division 1 31 3
2001-2002 Stade rennais Drapeau : France Division 1 12 0 CI (2 matches, 0 but)
2002-2003 SC Bastia Drapeau : France Ligue 1 36 2
2003-2004 SC Bastia Drapeau : France Ligue 1 24 1
2004-2005 SCO Angers Drapeau : France Ligue 2 17 5
2005-2006 Clermont Foot Drapeau : France Ligue 2 29 1

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent Livier, « Jocelyn Gourvennec : l'ambitieux passionné », Le Télégramme, 1er août 2010, consulté sur http://www.letelegramme.com le 2 aout 2010
  2. Interview de Jocelyn Gourvennec, football365.fr, 6 avril 2010
  3. Coach Gourvennec le 1/10/2008
  4. Laurent Rivier, « En Avant Guingamp - National/ Rouen - Guingamp (1-3). Noël Le Graët : «Guingamp revit» », sur letelegramme.fr, (consulté le 19 mai 2013)
  5. « Jocelyn Gourvennec, nouvel entraîneur d’En Avant Guingamp », sur ouest-france.fr, (consulté le 2 aout 2010)
  6. « Gourvennec sacré meilleur sportif de l'ouest en 2013 », sur ouest-france.fr, (consulté le 24 novembre 2013)
  7. Guingamp : Jocelyn Gourvennec de retour comme entraîneur

Liens externes[modifier | modifier le code]