Liste d'États disparus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article présente une liste de pays ou d'États aujourd'hui disparus. Les raisons provoquant la fin d'un pays indépendant sont multiples, que ce soit à la suite de sa conquête par un autre pays, par fusion, démembrement, changement de régime ou simplement de nom, etc. Néanmoins, on peut classer les disparitions d'États en types : absorption, fusion et scission. La disparition d'un État a toujours des conséquences sur d'autres États (agrandissement, disparition ou naissance).

Cette liste contient par ailleurs un certain nombre d'entités politiques anciennes, à des époques où la notion d'État indépendant n'avait pas forcément le sens qu'elle a maintenant, mais qui peuvent être assimilées à de tels États.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

B[modifier | modifier le code]

C[modifier | modifier le code]

D[modifier | modifier le code]

E[modifier | modifier le code]

F[modifier | modifier le code]

G[modifier | modifier le code]

H[modifier | modifier le code]

I[modifier | modifier le code]

J[modifier | modifier le code]

K[modifier | modifier le code]

L[modifier | modifier le code]

M[modifier | modifier le code]

N[modifier | modifier le code]

O[modifier | modifier le code]

P[modifier | modifier le code]

Q[modifier | modifier le code]

R[modifier | modifier le code]

S[modifier | modifier le code]

T[modifier | modifier le code]

U[modifier | modifier le code]

V[modifier | modifier le code]

W[modifier | modifier le code]

X[modifier | modifier le code]

Y[modifier | modifier le code]

Z[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Claude Rolinat, Dictionnaire des États éphémères ou disparus de 1900 à nos jours. Éditions Dualpha, coll. « Vérités pour l'histoire », Coulommiers, 2005. 514 p., 21 cm. (ISBN 2-915461-40-6).
  • Chronique de l'Humanité. Éditions Chronique SA - Paris 1990.
  • Georges Duby, Atlas historique- Larousse - Paris 1987, (ISBN 2-03-503009-9).
  • Hans Erich Stier, Westermann Grosser Atlas zur Weltgeschichte, 1985, (ISBN 3-14-100919-8).
  • DTV Atlas zur Weltgeschichte, 1987 traduit chez Perrin, (ISBN 2-7242-3596-7), du Putzger historischer Weltatlas Cornelsen 1990, (ISBN 3-464-00176-8).
  • André et Jean Sellier, série des Atlas des Peuples à La Découverte : "Europe occidentale" : 1995, (ISBN 2-7071-2505-9), "Europe centrale" : 1992, (ISBN 2-7071-2032-4), "Orient" : 1993, (ISBN 2-7071-2222-X).
  • (hu) Kartográfiai Vállalat Szerkesztőbizottsága, Történelmi atlasz a középiskolák számára [« Atlas historique pour les collèges »], Budapest, Kartográfiai Vállalat, (ISBN 963-351-422-3).
  • Atlas istorico-geografic de l'Académie roumaine, 1995, (ISBN 973-27-0500-0).
  • Le Million- l'encyclopédie de tous les pays du monde, éditions Grange Batelière - Paris / cartes par l'Istituto geografico De Agostini - Novara 1973-1974-1975 (fort POV dans les descriptifs sociaux et économiques des pays de l'est et de Cuba, qui y sont présentés comme des paradis prospères et démocratiques).
  • Bjorn Berge, Atlas des pays qui n'existent plus, Autrement, 2019.

Article connexe[modifier | modifier le code]