1957

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de redirection Cette page concerne l'année 1957 (MCMLVII en chiffres romains) du calendrier grégorien. Pour les autres significations, voir 1957 (Chronologie de Dada et du surréalisme).

1957 est une année commune commençant un mardi.

En bref[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

6 mars : déclaration d’indépendance du Ghana.
10 mai : André-Marie Mbida proclame l’autonomie interne du Cameroun oriental.
  • 8 août : le Nigeria oriental et le Nigeria occidental accèdent à l’autonomie régionale[19].


Afrique du Nord[modifier | modifier le code]

  • 7 janvier : début de la bataille d’Alger, menée par les « paras » du général Jacques Massu, chargé du maintien de l’ordre dans l’agglomération algéroise[28].
  • 16 janvier : attentat au bazooka contre le général Raoul Salan à Alger[29].
  • 26 janvier : attentats du FLN dans trois cafés d’Alger, « La Cafétéria », « l’Otomatic » et le « Coq hardi » (5 tués et 34 blessés)[30].
  • 28 janvier : grève générale de 8 jours décidée par le FLN afin d’alerter l’opinion publique internationale au moment où s’ouvre le débat sur l’Algérie à l’ONU ; elle brisée par l’armée française[30].
16 février : arrestation de Larbi Ben M’hidi
  • 5 avril : l’opposition métropolitaine (François Mauriac) obtient la nomination d’une commission d’enquête sur les abus de la répression, la Commission de sauvegarde des droits et libertés en Algérie[34].
  • 3 juin : l’attentat des lampadaires fait 9 morts et 89 blessés à Alger[36].
  • 9 juin : à Alger, un attentat revendiqué par le FLN au casino de la Corniche fait 8 morts. Les obsèques de ses victimes donnent lieu à des « ratonnades » de représailles le lendemain[36].
  • 11 juin : arrestation de Maurice Audin, membre du Parti communiste algérien, par les parachutistes. Il disparait le 21 juin (il serait mort suite à la torture)[37].
25 juillet : proclamation de la République de Tunisie.
  • 1er septembre : pour la première fois, les troupes françaises entrent en Tunisie afin de capturer les rebelles algériens. Le gouvernement tunisien proteste[42].
  • 15 septembre : achèvement de la « ligne Morice » barrage électrifié face à la Tunisie, en même temps que la ligne Pedron à la frontière marocaine[43].
  • 24 septembre : arrestation de Yacef Saâdi, chef du FLN à Alger, et de Zohra Drif par les parachutistes du général Massu[44].
Ruines de la cache d’Ali la Pointe.

Amérique[modifier | modifier le code]

Le dictateur cubain Fulgencio Batista, à côté d’une carte de la Sierra Maestra, où les rebelles de Fidel Castro se sont réfugiés (photo publiée dans Life en mars 1957).
  • 24 février : un journaliste du New York Times, Herbert Matthews, publie une série d’article sur les rebelles cubains conduits par Fidel Castro et Che Guevara[47]. Le régime corrompu de Batista commence à perdre ses appuis internationaux et s’en trouve affaibli. Castro compte s’assurer un sanctuaire en zone rurale et attendre les révoltes urbaines, mais le « Mouvement du 26-Juillet » fait peu d’émules auprès des paysans. Le « manifeste de la Sierra Maestra » signé le 12 juillet[48], qui réclame la démocratie, des élections libres, la liberté de la presse et de terres pour les paysans, ne change rien.
  • 10 mai : chute du dictateur Gustavo Rojas Pinilla en Colombie, face à la grève générale déclenchée le 6 mai, remplacé par une junte militaire. Les libéraux et les conservateurs négocient un partage du pouvoir (pacte de Benidorm). Ils parviennent à s’accorder sur une stricte répartition des postes gouvernementaux, à tous les niveaux, et avec une alternance au pouvoir, pour une période de 16 ans (4 mandats). L’idée, qui consiste à éliminer les sources d’affrontement en supprimant toute possibilité d’exclusion d’un parti du pouvoir, est adoptée par référendum le 1er décembre et le le régime du Front national est inauguré[49].
  • 6 juin[50], Bolivie : réunion à la La Paz du deuxième congrès de la COB (Central Obrera Boliviana (es)) qui décide une grève générale pour obtenir une juste compensation salariale aux mesures monétaires (le mot d’ordre est finalement annulé)[51]. Une agitation sociale chronique affecte autant les activités minières que les campagnes entre 1957 et 1964[52].
  • 11-13 juin : formation d'une junte patriotique au Venezuela. Suite à une crise économique et fiscale, l’État est presque en faillite. Les élites conservatrices se joignent à l’opposition pour réclamer le départ du dictateur Marcos Pérez Jiménez. Les partis d’opposition (parti communiste, AD, COPEI, URD (es)) décident de former une junte patriotique, qui diffuse à Caracas plus de 200 000 tracts pour renverser le dictateur (29 juin)[53]. Les trois partis non communistes se mettent secrètement d’accord à New York en décembre pour exclure les communistes du pouvoir en dépit de leur participation à la résistance[54].

Asie et Pacifique[modifier | modifier le code]

2 mars : le lieutenant-colonel Ventje Sumual proclame la Permesta.
  • 8 juin : l’éditorial du Quotidien du Peuple dénonce les « fleurs vénéneuses ». Il met un terme à la Campagne des Cent fleurs en Chine. Une campagne antidroitière commence contre ceux qui ont osé émettre des critiques qualifiés de « droitiers » ; 550 000 intellectuels sont envoyés dans des camps de travail[65].
31 août : indépendance de la Malaisie
  • 18 novembre : investiture du gouvernement d’union nationale au Laos à la suite d'une entente entre le Gouvernement royal et le Pathet Lao. Souvanna Phouma, premier ministre du Laos. Souphanouvong (communiste), ministre du Plan[69]. Entre 1957 et 1961, les gouvernements de coalition se succèdent au Laos à un rythme rapide, et la lutte entre les trois factions ennemies (communiste, neutraliste, pro-américaine) s’intensifie.
  • 29 novembre : affaire de l’Irian ; la résolution de l’ONU invitant les Hollandais et les Indonésiens à reprendre les négociations sur le statut de l’Irian n’obtient pas la majorité des deux tiers[75].
  • 30 novembre, Indonésie : un attentat vise Soekarno[75]. En riposte, le « Comité pour la libération de l’Irian » déclenche le 2 décembre une grève générale. Plus de 50 000 ressortissants hollandais sont rapatriés le 6 décembre[76]. Les entreprises occupées par les travailleurs et les plantations qui étaient des propriétés hollandaises sont placées sous le contrôle du gouvernement de Jakarta. Le gouvernement multiplie des démarches pour se procurer à l’étranger des armes et des navires pour mettre fin au monopole de fait des sociétés hollandaises de navigation.

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

  • 11 février : l’Union soviétique réagit à la « doctrine Eisenhower » par le plan Chepilov. Il prévoit la résolution pacifique des conflits, la non-ingérence dans les affaires intérieures des pays arabes, la suppression des alliances militaires et des livraisons d’armes. Il propose une neutralisation de la région avec une zone d’influence soviétique[80]. Les États-Unis refusent.
  • 13 avril, Jordanie : les forces pro-nassériennes, soutenues par les officiers palestiniens de l’armée jordanienne, répliquent au renvoi du gouvernement al-Nabulsi par une insurrection populaire. Le roi rétablit l’ordre grâce aux troupes loyalistes[82].
  • 3 juin : le conseil de l’unité économique arabe met en place l’Accord sur l’unité économique arabe, qui entre en vigueur le (embryon du GAFTA)[84].
  • 8 juin, Irak : le Premier ministre Nouri Saïd démissionne. Les gouvernements suivants maintiennent une orientation pro-occidentale[85].
  • 9, 16, 23 et 30 juin : au Liban, le parti de Chamoun remporte les élections grâce à un découpage électoral qui permet d’éliminer une partie des chefs de l’opposition pro-nassériens[86]. Un vote permettant la réélection du chef de l’État est envisagé.
  • 6 août : accord de coopération économique et technique soviéto-syrien. En réponse, la CIA prépare le plan Wappen visant à renverser le régime syrien qui échoue lamentablement. Plusieurs diplomates américains sont expulsés de Syrie.
  • En septembre, des troupes turques sont massées à la frontière syrienne. L’URSS annonce qu’elle défendra la Syrie. À la fin du mois, l’Arabie saoudite tente une médiation auprès de Damas sans consulter Nasser.


  • Au lendemain de Suez, David Ben Gourion se lance dans une stratégie « périphérique » consistant à desserrer l’étau que les États arabes voisins d’Israël font peser sur ce dernier. Il noue des alliances avec la Turquie, l’Éthiopie, voire le Soudan. Ce rapprochement permet des politiques de déstabilisation politiques conjointe dans les pays arabes, comme le soutien apporté aux Kurdes d’Irak par Israël et l’Iran.

Europe[modifier | modifier le code]

Europe de l’Est[modifier | modifier le code]

  • Juin :
  • 28 juin : l’URSS annonce le premier lancement réussi d’une fusée intercontinentale.


  • L’Union soviétique demande la convocation d’une conférence au sommet, la suspension des essais nucléaires, la renonciation à l’emploi des armes nucléaires, la création d’une zone dénucléarisée en Europe et la signature d’un pacte de non-agression.
  • La répression des insurgés se poursuit en Hongrie de 1957 à 1958 avec la déportation de centaines d’entre eux en Union soviétique. Imre Nagy et bon nombre de ses partisans sont exécutés (1958). Le cardinal László Mindszenti trouve refuge auprès de la délégation américaine à Budapest et y reste jusqu’à être autorisé à quitter le pays en 1971. Plus de 300 exécutions et 16 000 condamnations ont été recensées.
  • La production industrielle en République fédérale populaire de Yougoslavie a augmenté de 70 % par rapport à 1953.
  • Renforcement des conseils industriels régionaux en URSS (1957, 1962) et regroupement de certaines entreprises industrielles.
  • En URSS, la production industrielle totale est 33 fois supérieure à celle de 1913, la production de biens de consommation est multipliée par 13 seulement, celle de l’industrie lourde par 74.

Europe de l’Ouest[modifier | modifier le code]

  • 29 juillet : signature à Berlin d’une déclaration aux termes de laquelle les gouvernements des États-Unis, de la France, de la République fédérale d’Allemagne, et du Royaume-Uni affirment l’identité de leurs politiques relatives à la réunification de l’Allemagne et à la sécurité européenne.
  • 2 novembre : J. B. Priestley publie un article dans le New Statesman, Britain and the Nuclear Bombs. La Campagne pour le désarmement nucléaire (Campaign for Nuclear Disarmament, CND) est lancée par les milieux pacifistes au Royaume-Uni, l’aile gauche du parti travailliste et un certain nombre d’intellectuels engagés, présidée par l’écrivain Bertrand Russell.
  • 6 novembre : écrasement de Downend.
  • 19 décembre : clôture à Paris de la première conférence au sommet de l’OTAN. Les chefs de gouvernement réaffirment les principes et les buts de l’Alliance atlantique. Les pays européens acceptent l’installation sur leur territoire de bases de fusées américaines.

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Naissances en 1957[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Naissances en 1957.

Décès en 1957[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Décès en 1957.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Albert Legault, Michel Fortmann, Une diplomatie de l'espoir : le Canada et le désarmement, 1945-1988, Presses Université Laval,‎ (ISBN 9782763772028, présentation en ligne)
  2. Emmanuel Decaux, Les formes contemporaines de l'esclavage, Martinus Nijhoff Publishers,‎ (ISBN 9789004179080, présentation en ligne)
  3. Karel Wellens, Resolutions and Statements of the United Nations Security Council : (1946 - 1989) ; a Thematic Guide, BRILL,‎ (ISBN 9780792307969, présentation en ligne).
  4. a, b et c Histoire de l'humanité : Le XXe siècle : de 1914 à nos jours, vol. 7, UNESCO,‎ (ISBN 9789232040831, présentation en ligne)
  5. Pierre Rigoulot, Coucher de soleil sur La Havane : La Cuba de Castro 1959 - 2007, Éditions Flammarion (ISBN 9782081233744, présentation en ligne)
  6. Bernard Contamin, Harris Memel-Fotê, Le modèle ivoirien en questions : crises, ajustements, recompositions=, Karthala,‎ (ISBN 9782865377480, présentation en ligne)
  7. « La signature du Protocole de Léopoldville (20-21 mai 1959) », Courrier hebdomadaire du CRISP, no 20,‎ , p. 15-20 (présentation en ligne)
  8. Charles Robert Ageron, Marc Michel, L'ère des décolonisations : sélection de textes du Colloque "Décolonisations comparées", Aix-en-Provence, 30 septembre-3 octobre 1993, Karthala,‎ (ISBN 9782865375790, présentation en ligne)
  9. Christian Chavagneux, Ghana, une révolution de bon sens : économie politique d'un ajustement structurel, Karthala,‎ (ISBN 9782865377381, présentation en ligne)
  10. a et b Karel Wellens, Resolutions and Statements of the United Nations Security Council : (1946 - 1989) ; a Thematic Guide, BRILL,‎ (ISBN 9780792307969, présentation en ligne).
  11. Edwin Gimode, Tom Mboya, East African Publishers,‎ (ISBN 9789966464651, présentation en ligne)
  12. Christine Deslaurier, Afrique, terre d'histoire : au cœur de la recherche avec Jean-Pierre Chrétien, Karthala,‎ (ISBN 9782845869134, présentation en ligne)
  13. Daniel Yagnye Tom, Afrique, 1/2 siècle d'indépendances piégées: cas du Cameroun et de la R-D Congo, Harmattan,‎ (ISBN 9782296096523, présentation en ligne)
  14. Bernard Lanne, Histoire politique du Tchad de 1945 à 1958 : administration, partis, élections, Karthala,‎ (ISBN 9782865378838, présentation en ligne)
  15. Charles Le Grand Tchagnéno Téné, Le Développement en Afrique : Problèmes et perspectives de solutions, Éditions Publibook,‎ (ISBN 9782342031010, présentation en ligne)
  16. Alpha Oumar Konaré, Adam Ba Konaré, Grandes dates du Mali,‎ (présentation en ligne)
  17. Ibrahima Ndao, Sénégal, histoire des conquêtes démocratiques : essai, Nouvelles Éditions africaines du Sénégal,‎ (ISBN 9782723615242, présentation en ligne)
  18. Claude Horrut, Les décolonisations est-africaines, Paris, Éditions A. Pedone,‎ (présentation en ligne)
  19. James Samuel Coleman, James Smoot Coleman, Nigeria : Background to Nationalism, University of California Press,‎ (ISBN 9780520020702, présentation en ligne)
  20. Nicolas Metegue N'Nah, Histoire du Gabon : des origines à l'aube du XXIe siècle, Éditions L'Harmattan,‎ (ISBN 2296011756, présentation en ligne)
  21. Amady Aly Dieng, Mémoires d'un étudiant africain : De l'école régionale de Diourbel à l'Université de Paris (1945-1960), vol. 1, African Books Collective,‎ (ISBN 9782869784819, présentation en ligne)
  22. Ali Al'Amin Mazrui, L'Afrique depuis 1935, vol. 8, UNESCO (ISBN 9789232025005, présentation en ligne).
  23. Robert M. Maxon, Thomas P. Ofcansky, Historical Dictionary of Kenya, Rowman & Littlefield,‎ (ISBN 9780810874695, présentation en ligne), p. 203
  24. Jean Benoist, Anthropologie médicale en société créole, Presses universitaires de France,‎ (présentation en ligne)
  25. Mutamba Makombo, Du Congo belge au Congo indépendant, 1940-1960 : émergence des "évolués" et genèse du nationalisme, Publications de l'Institut de formation et d'études politiques,‎ (présentation en ligne)
  26. David Robinson, Jean-Louis Triaud, Le temps des marabouts. Itinéraires et stratégies islamiques en Afrique Occidentale Française, Karthala,‎ (ISBN 9782811147365, présentation en ligne)
  27. L'histoire, vol. 76, Société d'éditions scientifiques,‎ (présentation en ligne)
  28. Pascal Cauchy, « La République sans force (1956-1958) », Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux, no 36,‎ (présentation en ligne)
  29. a et b Tramor Quemeneur, Benjamin Stora, Guerre d'Algérie-Les dossiers de l'histoire, Prisma,‎ (ISBN 9782810414604, présentation en ligne)
  30. a et b Philippe Bourdrel, La Dernière Chance de l'Algérie française, Albin Michel,‎ (ISBN 9782226377623, présentation en ligne)
  31. Alain Vincenot, Pieds-noirs, les bernés de l'Histoire, Archipel,‎ (ISBN 9782809815672, présentation en ligne)
  32. Jacques Simon, La Fédération de France de l'Union syndicale des travailleurs algériens, USTA : le premier congrès, juin 1957, L'Harmattan,‎ (ISBN 9782747525268, présentation en ligne)
  33. Michel Tauriac, Vivre avec De Gaulle : Les derniers témoins racontent l'homme, EDI8,‎ (ISBN 9782259213646, présentation en ligne)
  34. Christian Bougeard, Tanguy Prigent : Paysan ministre, Presses universitaires de Rennes,‎ (ISBN 9782868476975, présentation en ligne)
  35. Michel Onfray, L'ordre libertaire : La vie philosophique d'Albert Camus, Flammarion (ISBN 9782081280670, présentation en ligne)
  36. a et b Patrice Gélinet, La Guerre d'Algérie, Place des Éditeurs,‎ (ISBN 9782735704026, présentation en ligne)
  37. Pierre Vidal-Naquet, Les crimes de l'armée française: Algérie, 1954-1962, La Découverte,‎ (ISBN 9782707183095, présentation en ligne)
  38. Maurice Vaïsse, Armement et Ve République : Fin des années 1950 - fin des années 1960, CNRS Éditions via OpenEdition,‎ (ISBN 9782271060112, présentation en ligne)
  39. Tunisie : Géographie, économie, histoire et politique, Encyclopaedia Universalis,‎ (ISBN 9782341002028, présentation en ligne)
  40. El Watan, 20 août 2009
  41. Pierre Vermeren, Histoire du Maroc depuis l'indépendance, La Découverte,‎ (ISBN 9782707165343, présentation en ligne)
  42. Michel Winock, L'agonie de la IVe République : 13 mai 1958, Gallimard,‎ (présentation en ligne)
  43. Maurice Faivre, Les combattants musulmans de la guerre d'Algérie : Des soldats sacrifiés, L'Harmattan,‎ (ISBN 2738437419, lire en ligne)
  44. a et b Marie-Monique Robin, Escadrons de la mort, l'école française, La Découverte,‎ (ISBN 9782707186683, présentation en ligne)
  45. Philippe Bourdrel, La Dernière Chance de l'Algérie française, Albin Michel,‎ (ISBN 9782226377623, présentation en ligne)
  46. Bernard Nantet, Le Sahara : Histoire, guerres et conquêtes, Tallandier (ISBN 9791021001725, présentation en ligne)
  47. Herbert Matthews, « Cuban Rebel is Visited in Hideout », The New York Times,‎ (présentation en ligne)
  48. (en) Cette information est issue du document Manifiesto de Sierra Maestra, disponible sur Wikisource en anglais.
  49. James D. Henderson, Helen Delpar, Maurice Philip Brungardt, Richard N. Weldon, A Reference Guide to Latin American History, M.E. Sharpe,‎ (ISBN 9781563247446, présentation en ligne), p. 197-206
  50. Eduardo Arze Cuadros, Bolivia, el programa del MNR y la revolución nacional : del movimiento de reforma universtaria al ocaso del modelo neoliberal (1928-2002), Plural editores,‎ (ISBN 9789990564709, présentation en ligne)
  51. Jean-Pierre Lavaud, L'instabilité politique de l'Amérique latine : le cas de la Bolivie, Éditions de l’IHEAL,‎ (ISBN 9782371540132, présentation en ligne), p. 33−34, 49
  52. Olivier Dabène, L'Amérique latine à l'époque contemporaine, Armand Colin,‎ (ISBN 9782200254117, présentation en ligne), p. 1965
  53. « Gobiernos de Venezuela e Historia Política del país 1936-1958 », sur Monografias.com
  54. John Higley, Richard Gunther, Elites and Democratic Consolidation in Latin America and Southern Europe, Cambridge University Press,‎ (ISBN 9780521424226, présentation en ligne)
  55. a et b Alejandro García, La crisis argentina, 1966-1976 : notas y documentos sobre una época de violencia política, EDITUM,‎ (ISBN 9788476844106, présentation en ligne)
  56. Quentin Convard, Lyndon B. Johnson et l'après Kennedy : Un président en guerre contre la pauvreté, 50 Minutes,‎ (ISBN 9782806254504, présentation en ligne)
  57. Roosevelt Jeudy, Quel avenir pour ce pays insulaire, Editions Edilivre,‎ (ISBN 9782334046053, présentation en ligne)
  58. John D. Martz, Accion Democratica : Evolution of a Modern Political Party in Venezuela, Princeton University Press,‎ (ISBN 9781400875870, présentation en ligne)
  59. Matías Funes, Los deliberantes : el poder militar en Honduras, Editorial Guaymuras,‎ (ISBN 9789992615522, présentation en ligne)
  60. a, b et c Rémy Madinier, L'Indonésie, entre démocratie musulmane et islam intégral : histoire du parti Masjumi, 1945-1960, Karthala,‎ (ISBN 9782811105204, présentation en ligne), p. 231-235
  61. Notes et études documentaires, vol. 4959 à 4962, La Documentation Française,‎ (présentation en ligne)
  62. Achille Dauphin-Meunier, Le Cambodge, Nouvelles Éditions Latines (présentation en ligne)
  63. Jean-Luc Maurer, Modernisation agricole, développement économique et changement social: Le riz, la terre et l’homme à Java, Graduate Institute Publications,‎ (ISBN 9782940549351, présentation en ligne)
  64. B. N. Pandey, Nehru, Springer,‎ (ISBN 9781349007929, présentation en ligne)
  65. a et b Jean-Paul Roig, Citations historiques expliquées, Éditions Eyrolles,‎ (ISBN 9782212562200, présentation en ligne)
  66. Jean-Pierre Dedet, Les épidémies, de la peste noire à la grippe A/H1N1, Dunod,‎ (ISBN 9782100554881, présentation en ligne)
  67. L'Afrique et l'Asie, vol. 57 à 60,‎ (présentation en ligne)
  68. a et b « Leaders Cambodia (Kingdom of Cambodia) », sur Zárate's Political Collections (ZPC)
  69. a et b Mangkra Souvannaphouma, Le Laos, L'Harmattan,‎ (ISBN 9782296590403, présentation en ligne)
  70. John Baylis, Kristan Stoddart, The British Nuclear Experience: The Roles of Beliefs, Culture, and Identity, Oxford University Press,‎ (ISBN 9780198702023, présentation en ligne)
  71. Kham Vorapheth, L'ASEAN de A à Z : Histoire, Géopolitique, Concepts, Personnages, Éditions L'Harmattan,‎ (ISBN 9782296479289, présentation en ligne)
  72. Cambodge : Géographie, économie, histoire et politique, Encyclopaedia Universalis,‎ (ISBN 9782852299818, présentation en ligne)
  73. Renée Bridel, Neutralité : Une voie pour le Tiers Monde ?, Éditions L'Âge d'Homme,‎ (présentation en ligne)
  74. Les Grands Articles d'Universalis ; Thaïlande, vol. 112, Encyclopaedia Universalis,‎ (ISBN 9782852298590, présentation en ligne)
  75. a et b Audrey R. Kahin, Islam, Nationalism and Democracy : a Political Biography of Mohammad Natsir, NUS Press,‎ (ISBN 9789971695712, présentation en ligne)
  76. John Saltford, The United Nations and the Indonesian Takeover of West Papua, 1962-1969 : The Anatomy of Betrayal, Routledge,‎ (ISBN 9781135785970, présentation en ligne)
  77. R. A. Kurushin, The Surface Rupture of the 1957 Gobi-Altay, Mongolia, Earthquake, Geological Society of America,‎ (ISBN 9780813723204, présentation en ligne)
  78. Bidwell, Dictionary Of Modern Arab Histor, Routledge,‎ (ISBN 9781136162916, présentation en ligne)
  79. Lazar Focsaneanu, « La « Doctrine Eisenhower » pour le Proche-Orient », Annuaire français de droit international, vol. 4, no 1,‎ , p. 33-111 (présentation en ligne)
  80. Maurice Vaïsse, Les relations internationales depuis 1945, Armand Colin,‎ (ISBN 9782200603731, présentation en ligne)
  81. Benny Morris, Victimes : histoire revisitée du conflit arabo-sioniste, Éditions Complexe,‎ (ISBN 9782870279380, présentation en ligne)
  82. a, b et c Les Grands Articles d'Universalis : Jordanie, vol. 57, Encyclopaedia Universalis,‎ (ISBN 9782852297968, présentation en ligne)
  83. a et b Uriel Dann, King Hussein and the Challenge of Arab Radicalism: Jordan, 1955-1967, Oxford University Press,‎ (ISBN 9780198022183, présentation en ligne)
  84. Alia Gana, Yann Richard, La régionalisation du monde. Construction territoriale et articulation global/local, Karthala,‎ (ISBN 9782811111410, présentation en ligne)
  85. Salim Yaqub, Containing Arab Nationalism : The Eisenhower Doctrine and the Middle East, UNC Press Books,‎ (ISBN 9780807855089, présentation en ligne)
  86. Denise Ammoun, Histoire du Liban contemporain : 1943-1990, vol. 2, Fayard,‎ (ISBN 9782213649139, présentation en ligne)
  87. Universalis
  88. Gobiernos Dictadura Franco, Portal Fuenterrebollo
  89. Thomas Taylor MacKie, Richard Rose, International Almanac of Electoral History, Springer,‎ (ISBN 9781349063215, présentation en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]