Margraviat de Bade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Margraviat de Bade

1112-1803

Drapeau Blason
Description de cette image, également commentée ci-après
La margraviat de Bade (en rouge) en 1803.
Informations générales
Statut Margraviat du Saint-Empire romain germanique
Capitale Baden
Karlsruhe (à partir de 1715)
Démographie
Population 210 000 hab. (est. 1803)
Superficie
Superficie 3 400 km² (1803)
Histoire et événements
1112 Création
1190-1771 Fragmentation
1803 Élévation en électorat
1806 Elévation en grand-duché

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le territoire de Bade fut fragmenté de 1190 à 1503, de 1515 à 1620 et de 1622 à 1771 ; les époques 1415–1503, 1604-1620 et 1666–1771 virent seulement deux branches actives du margraviat.

Le margraviat de Bade était une marche du Saint-Empire romain germanique, ayant pour capitale la ville de Baden puis de Karlsruhe à partir de 1715. C'est en l'an 1112 que naît le margraviat. C'est à cette date que Hermann II pris le titre de margrave de Bade après avoir terminé la construction du château de Hohenbaden. Cet État a existé pendant presque 700 ans, jusqu'à son élévation en électorat puis en grand-duché.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le pays correspondant à une partie de l'ancien duché de Souabe, est érigé en margraviat au sein du Saint-Empire romain germanique, au XIe siècle par Hermann de Zähringen, puis morcelé en trois maisons du XIIe siècle jusqu’en 1503 : Baden-Baden, Baden-Hochberg et Baden-Sausenberg. Par une succession d’héritages, la totalité des fiefs dits de Bade revient à Christophe Ier de Bade, mais pour une courte durée. Dès 1527, attisé par un antagonisme religieux, un nouveau partage est fait entre les deux fils du margrave défunt, qui créent deux nouvelles maisons rivales : Bade-Bade (catholique) et Bade-Durlach (luthérienne).

La réunification intervient en 1771, par extinction de la branche de Bade-Bade, et la réunion des deux margraviats sur la tête de Charles-Frédéric de Bade-Durlach.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]