Khanat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Jamat Khana.

Un khanat ou kanat est un royaume turc ou mongol, dirigé par un khan.

Les khanats étaient regroupés en khaganats, sorte d'empire sous l'autorité d'un khan suzerain, le khagan.

Exemples de khanats et khaghanats[modifier | modifier le code]

carte des territoires (foncés) et des zones d'influence (claires) des khanats des Köktürks de l'Est (bleu) et de l'Ouest (violet). Leur acmé est atteinte vers 600.

Khanats turques et turco-mongols[modifier | modifier le code]

Khaganats antérieurs à l'empire mongol[modifier | modifier le code]

Khanats mongols[modifier | modifier le code]

On connaît en particulier les quatre khanats ou ulus (mongol uls : pays, région) qui constituaient l'Empire mongol aux XIIIe et XIVe siècles :

À sa mort, Genghis Khan divisa son empire entre ses quatre fils et petits-fils. Après la mort de Möngke en 1259, la guerre de succession entre Kublai Khan et Ariq Böke marqua la fin de l'empire mongol unifié et le retour aux khanats :

Khanats post mongols[modifier | modifier le code]

Ultérieurement, des khanats plus petits se formèrent après l'éclatement de ces quatre ulus :

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le nom de l'empereur était traduit en latin par gaganus (khagan) dans l'« Histoire des Francs » de Grégoire de Tours, VIe siècle
  2. François Thierry, « Les monnaies de Boquq Qaghan des ouïgours (795-808) », Turcica, Leuven, Peeters, Association pour le Développement des Etudes Turques.; Université Marc Bloch, Strasbourg, vol. 30, no 0,‎ , p. 263-278 (ISSN 0082-6847, DOI 10.2143/turc.30.0.2004301), page 271

Voir aussi[modifier | modifier le code]