Amérique du Nord britannique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Red Ensign de la marine anglaise

L'Amérique du Nord britannique (ANB) était une expression informelle d'abord utilisée en 1783, mais peu commune avant le Rapport sur les affaires de l'Amérique du Nord britannique (1839), aussi appelé Rapport Durham. Au début de la Révolution américaine en 1775, l'Empire britannique comprenait 20 colonies au nord du Mexique. Les Américains ont tenté sans succès d'annexer le Canada au nord. La Floride orientale et la Floride occidentale ont été cédées à l'Espagne par le Traité de Paris qui mit fin à la Révolution américaine, puis cédées par l'Espagne aux États-Unis en 1819. Toutes les colonies restantes de l'Amérique du Nord britannique, sauf une, se sont regroupées de 1867 à 1873 pour former le Dominion du Canada. Terre-Neuve a finalement rejoint le Canada en 1949.

Possessions en 1763[modifier | modifier le code]

Les treize colonies qui ont originellement formé les États-Unis :

Autres colonies :

Possessions en 1783[modifier | modifier le code]

Les anciennes colonies et territoires qui forment aujourd'hui le Canada :

Articles connexes[modifier | modifier le code]