Ier siècle av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

IIe millénaire av. J.‑C. | Ier millénaire av. J.‑C. | Ier millénaire

../.. | IIIe siècle av. J.-C. | IIe siècle av. J.-C. |4 Ier siècle av. J.-C. | Ier siècle | IIe siècle | ../..

Années -90 | Années -80 | Années -70 | Années -60 | Années -50
Années -40 | Années -30 | Années -20 | Années -10 | Années -0

-100 -99 -98 -97 -96 -95 -94 -93 -92 -91
-90 -89 -88 -87 -86 -85 -84 -83 -82 -81
-80 -79 -78 -77 -76 -75 -74 -73 -72 -71
-70 -69 -68 -67 -66 -65 -64 -63 -62 -61
-60 -59 -58 -57 -56 -55 -54 -53 -52 -51
-50 -49 -48 -47 -46 -45 -44 -43 -42 -41
-40 -39 -38 -37 -36 -35 -34 -33 -32 -31
-30 -29 -28 -27 -26 -25 -24 -23 -22 -21
-20 -19 -18 -17 -16 -15 -14 -13 -12 -11
-10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2 -1

Voir aussi : Liste des siècles, Chiffres romains


Le Ier siècle av. J.-C. commence le 1er janvier -100 et finit le 31 décembre -1.

Événements[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

  • Rome : passage de la République à l'Empire.
  • Présence attestée de Juifs en Espagne entre -100 et -50 par la présence de dalles funéraires inscrites en hébreu (Tarragone, Tortosa, Mérida, etc.).
  • Développement des oppida en Europe occidentale.
  • L’art celtique britannique se scinde en deux courants au cours du Ier siècle av. J.-C., avec d’un côté la multiplication des éléments figurés humains ou animaux, et d’un autre l’apparition de toute une série de dessins et de volumes abstraits, conditionnés par l’emploi du compas. L’art des miroirs de bronze illustre le summum de cette technique. Alors que sur le continent les conventions de l’art gréco-romain imposent peu à peu une tendance à la sobriété des décors, un style dit sévère, la tradition celtique demeure en Bretagne, même après sa romanisation partielle.
  • En Irlande, l’art celtique du second âge de fer (boîtes, épingles, disques, mors de cheval en bronze) se prolongera dans les décors des bijoux (notamment de longues épingles à anneau en oméga ou des appliques) du Haut Moyen Âge : têtes de palmipèdes, dessin curviligne, triscèles, esses), puis dans l’art de l’enluminure.
  • Culture de Przeworsk au sud de la Pologne, en Slovaquie et en Ruthénie subcarpatique (jusqu'au début du Ve siècle).

Afrique[modifier | modifier le code]

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

Inde[modifier | modifier le code]

  • La dynastie scythe des Saka règne dès le début du siècle et jusqu’au milieu du siècle suivant sur l’Afghanistan oriental et le Nord du Pakistan. Ses souverains portent le titre grec de Basileus et gouvernent par l’intermédiaire de satrapes.
  • Stûpa de Bhârhut et de Sânchî (v. -100/-50). Premiers exemples de la statuaire bouddhique connus, ils offrent des représentations de mises en scène de légendes bouddhiques, lors de spectacles de théâtre et de danse attestés dans les textes depuis Ashoka.
  • À l’époque des dynasties Shunga, Kanva et Andhra, l’architecture bouddhique se différencie. Outre des stûpa, on construit des monastères (vihâra). À l’origine construits en bois, ceux que l’on connaît sont creusés dans le roc, tout comme les salles chaitya contenant un stûpa. Les dimensions des stûpa s’accroissent au fil du temps.

Extrême-Orient[modifier | modifier le code]

Asie centrale[modifier | modifier le code]

Amériques[modifier | modifier le code]

  • En Mésoamérique, le Ier siècle av. J.-C. voit la consolidation des traits caractéristiques de cette région tels que le calendrier, l'écriture ou le jeu de balle ainsi que l'apparition d'importants foyers de population, dont la future mégalopole de Teotihuacan.

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Inventions, Découvertes, Introductions[modifier | modifier le code]

  • Vers l'an -100, le savant chinois Yuan Kang développa une théorie sur les âges successifs de la pierre, du jade, du bronze et du fer.
  • En Chine, utilisation supposée de la brouette (XIIIe siècle en occident) et du papier destiné à des vêtements (échantillon de papier de chanvre daté entre -87 et -140).
  • Le commerce des soieries chinoises atteint Rome.
  • Les Romains commencent à construire des bateaux de 250 à 450 tonnes destinés au transport de marchandises.
  • Invention du soufflage du verre par les Phéniciens.
  • Le pilote grec Hippale découvre le phénomène de la mousson, ce qui permet l’augmentation du trafic maritime avec les Indes.

Sur les autres projets Wikimedia :