697

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page concerne l'année 697 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

  • Les Berbères commandés par la reine al-Kahina écrasent l’armée arabe de Hassan près de Tébessa et la rejette en Tripolitaine[1].
    • Al-Kahina a capturé quatre-vingt chefs arabes, qu’elle relâche tous sauf un, Khalid Ben Yezid, qu’elle adopte. Ce dernier la trahira pour fournir des informations sur les divisions des Berbères à Hassan ibn al-Nu’man. En effet, al-Kahina, reine des tribus semi-nomades des Aurès, pratique la politique de la terre brûlée. Elle fait couper les oliviers, source de richesse du pays et démanteler les forteresses et les villes, s’aliénant ainsi les habitants sédentaires de la plaine. Certains, surtout parmi les chrétiens, choisissent l’exil vers l’Espagne ou les îles de la Méditerranée. D’autres se rallient aux Arabes et implorent leur protection contre al-Kahina[2].
    • Selon l’historien Ibn Khaldoun, la reine al-Kahina (« la devineresse ») s’appellent en réalité Dihya et appartient à une tribu judaïsée, les Jerawa[3].
  • Début du règne de Mercure (Merkurios), roi de Makurie, en Nubie (fin en 710). Sous son règne, un très grand nombre d’églises fortifiées sont construites dans le royaume de Dongola pour lutter à la fois contre les attaques des musulmans d’Égypte et des nomades bedja[4].

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

  • L'arabe devient la langue officielle de l'administration en Irak[5].

Europe[modifier | modifier le code]

Naissances en 697[modifier | modifier le code]

Décès en 697[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]