Diadoque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec le diadoque, le prince héritier du trône de Grèce à l’époque contemporaine.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diadoque (homonymie).

Dans l'Antiquité, les diadoques sont les généraux d'Alexandre le Grand, qui se partagèrent son empire à sa mort en 323 av. J.-C. :

Les conflits qui les opposèrent sont appelés « Guerres des diadoques ».

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot diadoque a été introduit dans la langue française à la fin du XIXe siècle[1], et a servi à désigner les généraux qui se disputèrent l'empire d'Alexandre le Grand, et, à l'époque contemporaine, le prince héritier de Grèce[2] ; il est emprunté au grec ancien διάδοχος / diádokhos, « successeur, qui recueille la succession de », déverbal du grec ancien διαδέχομαι / diadékhomai, « recevoir par succession »[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Dubois, Henri Mitterand et Albert Dauzat, Dictionnaire étymologique et historique du Français, Larousse.
  2. Le Robert, Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française, vol. 2, 1972, p. 208.
  3. Anatole Bailly, Dictionnaire Grec-Français, Librairie Hachette, 1952, p. 466 et 468.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :