Canton de Montpellier-1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Montpellier-1
Canton de Montpellier-1
Situation du canton de Montpellier-1 dans le département de Hérault.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hérault
Arrondissement(s) Montpellier
Bureau centralisateur Montpellier
Conseillers
départementaux
Abdi El Kandoussi
Chantal Lévy-Rameau
2015-2021
Code canton 34 15
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 3 brumaire an X[3],[4]
(25 octobre 1801)
2 : 31 janvier 1985[2]
3 : 22 mars 2015[5]
Démographie
Population 52 987 hab. (2017)
Géographie
Subdivisions
Communes 1 + fraction Montpellier

Le canton de Montpellier 1 est un canton françaissitué dans le département de l'Hérault, dans l'arrondissement de Montpellier.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de l'Hérault (département) entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 26 février 2014[5], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[6]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[7]. Dans l'Hérault, le nombre de cantons passe ainsi de 49 à 25.

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées.

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Zoé Guillaume Granier Majorité
gouvernementale
Manufacturier
Député (1830-1848)
Maire de Montpellier (1830-1831, 1833-1844)
1848 1852 Louis-Philippe de Paul[8]   Propriétaire, premier adjoint au Maire de Montpellier
1852 1871 Ferdinand Glaize   Négociant, Président de la Chambre de commerce de Montpellier
1871 1877
(décès)
Albert Castelnau Républicain
Radical
Propriétaire
Député (1871-1877)
1877 1883 Antonin Verdier Républicain Avocat au barreau de Montpellier
1883 1887
(décès)[9]
Gustave Martin Républicain Président du Tribunal de commerce de Montpellier
1887[10] 1894
(démission)[11]
Elie Cousin Républicain Président du Tribunal de commerce, député (1893-1898)
1894[12] 1895 Paul Pezet Républicain Médecin, pharmacien, maire de Montpellier, député
1895 1907 César Mistral Républicain Propriétaire, lieutenant de louveterie
Conseiller municipal de Montpellier
1907 1913 Louis Guibal URD Avocat
Député (1919-1924)
1913 1914
(démission)
Auguste Gibert Rad. Adjoint au Maire de Montpellier
1914[13] 1940 Louis Guibal URD Avocat
Député (1919-1924)
1945 1951 Jean Alard PCF  
1951 1973 François Delmas CNIP Avocat - Maire de Montpellier (1959-1977)
Elu en 1973 dans le Canton de Montpellier-9
1973 1982 Robert Noualhac RI puis UDF-PR Adjoint au Maire de Montpellier
1982 1988 François Delmas UDF Maire de Montpellier (1959-1977)
Député (1978)
Secrétaire d'État (1978-1981)
1988 2001 Willy Diméglio UDF Secrétaire général du district de Montpellier
Député (1986-1997)
2001 2015 Michel Guibal PS Maître de conférences à l'Université
Adjoint au maire de Montpellier (2001-2008)
Premier Vice-Président du Conseil Général (2012-2015)

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1886   Louis Matte Républicain Fabricant de chocolat, adjoint au maire de Montpellier
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Abdi El Kandoussi   Architecte, conseiller municipal de Montpellier
2015 en cours Chantal Lévy-Rameau   Dermatologue

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Kévin Benezeth et Josette Gazu (FN, (21,94 %) et Abdi El Kandoussi et Chantal Lévy-Rameau (DVG, (17,96 %). Le taux de participation est de (43,01 % (11 102 votants sur 25 812 inscrits)[14] contre (51,87 % au niveau départemental[15] et (50,17 % au niveau national[16]. Au second tour, Abdi El Kandoussi et Chantal Lévy-Rameau (DVG) sont élus avec (70,22 % des suffrages exprimés et un taux de participation de (44,67 % (7 389 voix pour 11 529 votants et 25 812 inscrits)[17].

Abdi El Kandoussi et Chantal Lévy-Rameau sont membres du groupe LREM.

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Montpellier-1 comprenait une fraction de la commune de Montpellier.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Montpellier-1 est composé d'une fraction de la commune de Montpellier et d'une commune entière[5].

Liste partielle des communes du canton de Montpellier-1 au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Montpellier
(bureau centralisateur)
34172 Montpellier Méditerranée Métropole 56,88 Fraction : 44 557 (2017)
Commune : 285 121 (2017)
5 013 modifier les donnéesmodifier les données
Grabels 34116 Montpellier Méditerranée Métropole 16,24 8 430 (2017) 519 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Montpellier-1 3415 52 987 (2017) modifier les données

Il inclut les quartiers de Montpellier suivants :

  • Alco ;
  • La Paillade et la Mosson ;
  • Celleneuve ;
  • Hauts-de-Massane ;
  • Malbosc ;
  • Pergola ;
  • Petit Bard.

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
----22 27421 95923 48523 93724 700
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[18] puis population municipale à partir de 2006[19])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 52 987 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
50 56150 31051 03552 36452 987
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[20].)
Histogramme de l'évolution démographique

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 334
  2. Décret no 85-146 du 31 janvier 1985 portant modification et création de cantons dans le département de l'Hérault.
  3. Notice communale de Montpellier sur le site de l'EHESS.
  4. Bernard Gaudillère (1995), p. 798.
  5. a b et c Décret no 2014-258 du 26 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Hérault.
  6. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 13 mai 2014)
  7. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  8. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH176/PG/FRDAFAN83_OL2070002V001.htm
  9. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 29 juin 2020).
  10. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 29 juin 2020).
  11. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 29 juin 2020).
  12. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 29 juin 2020).
  13. « Le Temps », sur Gallica, (consulté le 29 juin 2020).
  14. « Résultats du premier tour pour le canton de Montpellier-1 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  15. « Résultats du premier tour pour le département de l'Hérault », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  16. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  17. « Résultats du second tour pour le canton de Montpellier-1 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  18. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  19. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  20. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]