Les Rives

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rives.

Les Rives
Les Rives
La Mairie
Blason de Les Rives
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hérault
Arrondissement Lodève
Canton Lodève
Intercommunalité Communauté de communes Lodévois et Larzac
Maire
Mandat
Jean-Paul Agussol
2014-2020
Code postal 34520
Code commune 34230
Démographie
Gentilé Rivois
Population
municipale
142 hab. (2015 en augmentation de 17,36 % par rapport à 2010)
Densité hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 50′ 35″ nord, 3° 16′ 10″ est
Altitude 750 m
Min. 640 m
Max. 853 m
Superficie 23,79 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hérault

Voir sur la carte administrative de l'Hérault
City locator 14.svg
Les Rives

Géolocalisation sur la carte : Hérault

Voir sur la carte topographique de l'Hérault
City locator 14.svg
Les Rives

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Rives

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Les Rives

Les Rives (en occitan Las Ribas) sont une commune française située dans le département de l'Hérault et la région Occitanie (anciennement Languedoc-Roussillon). Ses habitants sont appelés les Rivois et les Rivoises[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de localisation des Rives.

Les Rives sont situées dans la partie sud du plateau du Larzac.

La commune est limitrophe du département de l'Aveyron.

Outre la localité chef-lieu éponyme des Rives, la commune comprend également le hameau des Sièges.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Les Rives
La Couvertoirade & Cornus
(Aveyron)
La Couvertoirade
(Aveyron)
La Couvertoirade (Aveyron)
& Le Caylar
Cornus
(Aveyron)
Les Rives Le Caylar
Romiguières Lauroux Saint-Félix-de-l'Héras

Curiosité géologique[modifier | modifier le code]

Un lac intermittent (et éponyme) apparaît irrégulièrement au nord du village : le lac des Rives.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants au dernier recensement étant compris entre 100 et 499, le nombre de membres du conseil municipal est de 11[2].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Colette Meinard    
mars 2014 en cours
(au avril 2014)
Jean-Paul Agussol SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2015, la commune comptait 142 habitants[Note 1], en augmentation de 17,36 % par rapport à 2010 (Hérault : +7,24 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
407347393420315290242253239
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
283270231257242264252242235
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
20019817916216214512410296
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
100927278102127125125124
2013 2015 - - - - - - -
143142-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune est très karstifié, phénomène géologique qui se traduit pas la présence de nombreuses cavités naturelles superficielles et souterraines[7], ainsi que par un lac intermittent qui apparaît irrégulièrement au nord du village : le lac des Rives.

Équipements culturels[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980, il existait aux Rives un groupe de variétés, l'orchestre « Phil Rivers », composé de quatorze musiciens et dont le chef d'orchestre, descendant de la famille Arlabosse et natif de Lodève, s'appelle Philippe Fayolle. Cet orchestre fut dissout en 1986.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Marius Agussol, ancien maire de la commune.
  • Jean-Marie Barrascut, ancien maire de la commune.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes des Rives

Les armes des Rives se blasonnent ainsi :

D'azur à la montagne cousue de sinople, mouvant de la pointe, chargée d'un rencontre de brebis d'argent, surmontée de deux demi-vols adossés du même [8].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Village des Rives », sur annuaire-mairie.fr (consulté le 1er novembre 2018)
  2. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. Groupe d'Études et de Recherches Spéléologiques et Archéologiques de Montpellier (GERSAM), « Document de synthèse confidentiel sur l'inventaire spéléologique du Larzac et de la Séranne (automne 1992) », sur st-guilhem-le-desert.fr, (consulté le 1er novembre 2018)
  8. Armorial des communes de l'Hérault, Didier Catarina, Jean-Paul Fernon, avec le concours de Jacky David, éd. Artistes en Languedoc, 2004, (ISSN 1264-5354), p. 59.