Canton de Montpellier-2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Montpellier-2
Canton de Montpellier-2
Situation du canton de Montpellier-2 dans le département de Hérault.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hérault
Arrondissement(s) Montpellier
Bureau centralisateur Montpellier
Conseillers
départementaux
François Lanot
Gabrielle Henry
2015-2021
Code canton 34 16
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 3 brumaire an X[3],[4]
(25 octobre 1801)
2 : 24 juillet 1973[2]
3 : 31 janvier 1985[5]
4 : 22 mars 2015[6]
Démographie
Population 54 102 hab. (2018)
Géographie
Subdivisions
Communes fraction Montpellier

Le canton de Montpellier 2 est un canton français situé dans le département de l'Hérault, dans l'arrondissement de Montpellier.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de l'Hérault (département) entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 26 février 2014[6], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[7]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[8]. Dans l'Hérault, le nombre de cantons passe ainsi de 49 à 25.

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1846 Henri René[9]   Ancien officier d'infanterie
Colonel de la Garde nationale
Propriétaire à Montpellier
1846[10] 1848 Louis Raymond Broussonnet[11]   Médecin en chef de l'hôpital de Montpellier
Maire de Montpellier (1846-1848)
1848 1852 Ernest Maurin de Brignac
(1797-1873)
  Mousquetaire noir dans la 2e compagnie (1815)
capitaine au 1er régiment de dragons
Propriétaire à Montpellier
1852 1857
(décès)
Louis Raymond Broussonnet   Docteur en médecine
Maire de Montpellier (1846-1848)
1857 1870 Henri Marès   Propriétaire, conseiller municipal de Montpellier
1870 1871 Félix Dupin Royaliste Rédacteur en chef de L'Écho du Midi
1871 1874 Auguste Galtier Républicain Avocat à Montpellier
1874 1891
(décès)
Eugène Lisbonne Républicain Avocat
Sénateur (1888-1891)
1891[12] 1892 Gaston Lisbonne
(fils du précédent)
Rad. Avocat
1892 1913
(décès)[13]
Louis Rouvier Rad.opportuniste Avocat à Montpellier
1914[14] 1914
(décès)[15]
Marcel Bressot Rad. Avocat
1914 1919 siège vacant    
1919 1929
(décès)
Auguste Gibert Rad. Maire de Montpellier (1920-1925)
1929[16] 1940 Pierre Chazot Rad. Avoué au Tribunal civil de Montpellier
1945 1949 Jean Péridier SFIO Avocat
1949 1956 Joseph Aussel MRP Avocat - Député (1945-1948)
1955 1973 Étienne Ponseillé Rad. puis MRG Médecin
Député (1962-1968)
Conseiller municipal de Montpellier
1973 1976 Jean Pourquier UDR Médecin
Adjoint au Maire de Montpellier
1976 1982 Pierre Antonini PS Vice-Président du Conseil Général
1982 1988 Bernard Serrou RPR Médecin
Député (1993-1997)
1988 1993
(décès)
Ernest Granier PS Adjoint au maire de Montpellier (1977-1989)
1993 2015 Pierre Maurel PS Maire de Clapiers (1983-2014)
Vice-Président du Conseil Général (1998-2015)

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1877 1880 Alexandre Laissac Républicain Maire de Montpellier (1876-1892)
Élu en 1880 conseiller général du Canton d'Olargues
1883 1901 Henri Blaise Républicain Médecin - Directeur du bureau d'hygiène de Montpellier, puis professeur à l'École de Médecine d'Alger
1901 1907 Frédéric Rouquette Républicain
modéré
Publiciste
1907   Marius Servel Défense
viticole
Médecin à Pérols
1937 1940 Pierre Gibert Radical Adjoint au maire de Montpellier
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers départementaux après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2020
(démission)
Michaël Delafosse   PS Professeur d'histoire-géographie
Président de la commission de l’éducation, de la culture, de la jeunesse, des sports et des loisirs
Démissionne suite à son élection à la mairie de Montpellier[17]
2015 en cours Gabrielle Henry   PS Retraitée de la fonction publique hospitalière
Vice-présidente déléguée à la solidarité handicap
2020 en cours François Lanot   PS Président du club de football du quartier des Arceaux

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Michaël Delafosse et Gabrielle Henry (PS, 23,43 %) et Gérard Francalanci et Françoise Guetron-Gouazé (Union de la Droite, 20,67 %). Le taux de participation est de 43,43 % (8 400 votants sur 19 343 inscrits)[18] contre 51,87 % au niveau départemental[19] et 50,17 % au niveau national[20]. Au second tour, Michaël Delafosse et Gabrielle Henry (PS) sont élus avec 58,96 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 42,94 % (4 467 voix pour 8 305 votants et 19 343 inscrits)[21].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du Canton de Montpellier-2 dans le département de l'Hérault avant 2015.

L'ancien canton de Montpellier-2 était composé des communes suivantes :

Il incluait les quartiers de Montpellier suivants (5,87 km2) :

  • Boutonnet ;
  • Universités ;
  • Plan des 4 Seigneurs ;
  • Saint Charles ;
  • IUT ;
  • Triolet ;
  • Veyrassi ;
  • Vert-Bois.

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Liste de la fraction du canton de Montpellier-2 au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Montpellier
(bureau centralisateur)
34172 Montpellier Méditerranée Métropole 56,88 Fraction : 54 102 (2018)
Commune : 290 053 (2018)
5 099 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Montpellier-2 3416 54 102 (2018) modifier les données

Le canton de Montpellier-2 est désormais composé de la partie de la commune de Montpellier située au nord et à l'est d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Castelnau-le-Lez, limite Sud du zoo de Lunaret, avenue du Val-de-Montferrand, place de la Voie Domitienne, route de Mende, rue Henri Dunant, avenue Frédéric-Sabatier-d'Espeyran, avenue Charles Flahaut, rue Auguste Broussonnet, rue de la Portalière-des-Masques, avenue d'Assas, rue de Las Sorbes, avenue de la Gaillarde, rue de Louvain, rue Gabriel Buchet, avenue de l'École d'Agriculture, rue Boussinesq, boulevard Benjamin Milhaud, avenue de Lodève, ligne droite dans le prolongement de l'impasse des Oiseaux Bleus, avenue de la Liberté, ligne droite dans le prolongement de la rue Georges Briquet, rue Jules Guesde, allée de Paris, avenue de Lodève, avenue Paul Bringuier, rue Marius Carrieu, rue Paul Rimbaud, avenue du Professeur Louis Ravas, rond-point La Pérouse, avenue des Moulins, rond-point du château d'Ô, avenue Ernest Hemingway avec le rond-point de l'Appel du 18 Juin 1940 et jusqu'à la limite territoriale de la commune de Grabels[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
----25 97230 17832 03333 72933 556
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[22] puis population municipale à partir de 2006[23])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2018, le canton comptait 54 102 habitants[Note 1], en augmentation de 5,08 % par rapport à 2013 (Hérault : +6,12 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018
51 48654 102
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[24].)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 334
  2. Décret no 73-722 du 23 juillet 1973 portant création de cantons dans le département de l'Hérault.
  3. Notice communale de Montpellier sur le site de l'EHESS.
  4. Bernard Gaudillère (1995), p. 798.
  5. Décret no 85-146 du 31 janvier 1985 portant modification et création de cantons dans le département de l'Hérault.
  6. a b et c Décret no 2014-258 du 26 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Hérault.
  7. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 13 mai 2014)
  8. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  9. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH187/PG/FRDAFAN83_OL2300020V001.htm
  10. « Journal des débats politiques et littéraires », sur Gallica, (consulté le 29 juin 2020).
  11. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH029/PG/FRDAFAN83_OL0375063v001.htm
  12. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 29 juin 2020).
  13. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 29 juin 2020).
  14. « Le Temps », sur Gallica, (consulté le 29 juin 2020).
  15. Mort au Champ d'honneur
  16. « Le Temps », sur Gallica, (consulté le 29 juin 2020).
  17. https://www.politiquemania.com/forum/modification-f14/modifications-liees-aux-elections-municipales-2020-t8388-40.html
  18. « Résultats du premier tour pour le Canton de Montpellier-2 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  19. « Résultats du premier tour pour le département de l'Hérault », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  20. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  21. « Résultats du second tour pour le Canton de Montpellier-2 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  22. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  23. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  24. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]