Plaissan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plaissan
Image illustrative de l'article Plaissan
Blason de Plaissan
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hérault
Arrondissement Lodève
Canton Gignac
Intercommunalité Communauté de communes Vallée de l'Hérault
Maire
Mandat
Béatrice Négrier
2014-2020
Code postal 34230
Code commune 34204
Démographie
Gentilé Plaissanais
Population
municipale
1 077 hab. (2014)
Densité 186 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 33′ 32″ nord, 3° 31′ 36″ est
Altitude 65 m
Min. 35 m
Max. 165 m
Superficie 5,79 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hérault

Voir sur la carte administrative de l'Hérault
City locator 14.svg
Plaissan

Géolocalisation sur la carte : Hérault

Voir sur la carte topographique de l'Hérault
City locator 14.svg
Plaissan

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Plaissan

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Plaissan

Plaissan est une commune française située dans le département de l'Hérault et la région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte

Entre mer et Cévennes, le village est entouré de vignes et de garrigues. Montpellier est à 35 km.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1983 1995 Alain Roqueblave    
1995 2001 Roger Poujol    
mars 2001 mars 2014 Gabriel Mateu DVG  
mars 2014 en cours Béatrice Négrier DVG Vice-présidente du conseil régional de mars 2010
à août 2016 (démission suite à sa condamnation)[1]
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 077 habitants, en augmentation de 20,07 % par rapport à 2009 (Hérault : 6,81 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
189 224 255 298 311 347 367 362 364
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
368 380 430 436 449 402 370 464 551
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
610 630 695 630 647 703 671 639 618
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
692 641 543 597 616 642 832 897 1 077
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Tombeau wisigoth dit "tombeau romain" ;
  • Chapelle de Saint-Mamert ;
  • Le Portalet ;
  • Source d'eau Chaude dite "Fontcaude".

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Plaissan (Hérault).svg

Les armoiries de Plaissan se blasonnent ainsi :

De vair, au sautoir d'argent et d'azur.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Margouires, l'architecte de l'église néo-romane.
  • En 1349, Arnaud II de Roquefeuil comte de Nant, devient baron du Pouget et suzerain de Plaissan (à la suite d'un épisode tragique au cours duquel Jacques II de Majorque avait tué le page et fils puiné D'Arnaud de Roquefeuil).
  • Hugues III d'Arpajon

Vicomte de Lautrec, seigneur de Plaissan en 1382 (ses descendants seront seigneurs de Plaissan durant 100 ans).

  • Hugues de Lasset

achète et devient seigneur de Plaissan en 1483.

  • François de Mirman

Baron de Florac, seigneur de Plaissan et de Lavagnac[6]..

  • Jean François de Mirman (1661-1701)

dit "LE COMTE DE PLAISSAN" seigneur de Plaissan[7]. Sous sa seigneurie fut assassiné à Plaissan le , jour de la "feste" de Plaissan, le nommé Goudard qui était chasseur dudit comte[8].

  • Jean Baptiste de Polastron

Comte de Polastron, seigneur de Lavagnac, colonel du régiment de la Couronne, gouverneur du roi, vicomte de Plaissan en 1765.

Vicomte de Plaissan, il a acheté les biens de Plaissan à Jean Baptiste de Polastron moyennant la somme de 6 000 livres (et autres biens pour la somme de 350 000 livres : Montagnac, Lavagnac, Saint-Pargoire, Roquemengarde....).

  • Francois Payrolles

Viguier et juge du comté de Plaissan de 1694 à 1703.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.midilibre.fr/2016/08/24/region-l-elue-beatrice-negrier-demissionne-apres-sa-condamnation,1383778.php Région : la vice-présidente Béatrice Négrier démissionne après sa condamnation
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  6. Les Ducs de France par Laurent Tahon von Rosen
  7. Les Ducs de France, Laurent Tahon von Rosen
  8. voir relevé des archives paroissiales de Plaissan ci-dessous mentionné en liens externes ou les archives de Plaissan edt gg1 page 26

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Histoire de la Vicomté d'Aumelas et de la Baronnie du Pouget par l'abbé A. Delouvrier curé de Paulhan, bibliotheque 42, route de Pézenas, 34150 Gignac en 1990. description de l'ouvrage : fac-similé de l'édition de 1896 (Montpellier, imprimerie Louis Grollier Père, Boulevard du Peyrou).
  • Tressan jusqu'en 1914 : la naissance d'un village viticole en Languedoc, Association "Au fil de l'histoire", Bruno Jaudon (édition non datée ~2003)
  • La Trace, mémoire, signes, témoignages du Pouget, ouvrage collectif, Collection Racines, Bibliothèque 42, 1991.
  • Histoire d'Adissan et de la vicomté de Plaissan Philippe Huppé, édition Pays & Terroirs