Maureilhan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maureilhan
Maureilhan
Mairie et statue de Marianne.
Blason de Maureilhan
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hérault
Arrondissement Béziers
Canton Cazouls-lès-Béziers
Intercommunalité Communauté de communes la Domitienne
(siège)
Maire
Mandat
Christian Seguy
2014-2020
Code postal 34370
Code commune 34155
Démographie
Gentilé Maureilhanais
Population
municipale
2 085 hab. (2016 en augmentation de 8,37 % par rapport à 2011)
Densité 198 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 21′ 29″ nord, 3° 07′ 15″ est
Altitude 56 m
Min. 34 m
Max. 85 m
Superficie 10,55 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hérault

Voir sur la carte administrative de l'Hérault
City locator 14.svg
Maureilhan

Géolocalisation sur la carte : Hérault

Voir sur la carte topographique de l'Hérault
City locator 14.svg
Maureilhan

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Maureilhan

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Maureilhan
Liens
Site web mairie-maureilhan.fr

Maureilhan (en occitan Maurelhan) est une commune française située dans le département de l'Hérault en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Maureilhan
Puisserguier Cazouls-lès-Béziers Maraussan
Capestang Maureilhan Béziers
Capestang Montady

Situation[modifier | modifier le code]

Relief et Géologie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Maureilhan est situé dans une zone climatique méditerranéenne. Les étés sont chauds et peu pluvieux avec souvent des épisodes de sécheresse, tandis que les hivers sont très pluvieux mais doux. Les vents soufflant sont le Cers (ou tramontane) vent venant de nord-ouest, asséchant l'atmosphère, et le marin, très humide provenant de la mer et apportant grisaille ou pluie.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attestée sous les formes terra Maureliani en 1229, Morilhan en 1526[réf. nécessaire].

La commune est connue sous la variante « Maurilhan ». En l'an II, Ramejan est rattachée à la commune Maureilhan pour former celle de Maureilhan-et-Ramejan[1]. Le décret du modifie le nom de la commune qui devient Maureilhan[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Faits historiques[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Municipalité[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1790   Jean-Pierre Latapie    
1792 1794 Raymond Cazaledes    
1794 1800 Jean Pierre Latapie    
1800 1801 Jean Pierre Tindel    
1801 1807 François Foures    
1807 1833 Raymond Sauret    
1833 1838 Jean Antoine Roucayrol    
1838 1843 Etienne Fontenille    
1843 1855 Jean Antoine Roucayrol    
1855 1870 Pascal Raymond Sauret    
1870 1871 Jean Py   Président de la délégation provisoire
février 1871 avril 1871 Eugène Capdecombes    
1871 1880 Eugène Capdecombes    
1880 1881 Alphonse Gazagnes    
1881 1884 Justin Daban    
1884 1886 Pierre Blayac    
1886 1892 Charles Fabre    
1892 1904 François Vergnes    
1904 1906 Aristide Serre    
1906 1912 Emilien Chaboud    
1912 1921 Raymond Sans    
1921 1941 Jean Vidal    
août 1941 novembre 1941 Jean Vidal   Président de la délégation spéciale
1941 1944 Paul Rey   Président de la délégation
1944 mai 1945 Antoine Colombie   Président du comité de délibération
1945 1977 Antoine Colombié SFIO Ouvrier agricole
1977 1995 René Frances    
1995 2004 Claude Ricome DVG  
2004 2008 Jean Prats DVG  
2008 En cours Christian Séguy DVG Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Sequedin (France), Maureilhan est jumelé avec Sequedin, commune du Nord.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2016, la commune comptait 2 085 habitants[Note 1], en augmentation de 8,37 % par rapport à 2011 (Hérault : +6,63 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
463361398601601542690651742
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
7067459039461 0071 0621 0071 0661 198
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 3761 2611 2631 2341 1951 2231 1701 1091 123
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
1 1231 1721 3351 2981 4121 4301 6801 8932 049
2016 - - - - - - - -
2 085--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le château médiéval.
  • Église Saint-Baudile.
  • La mairie.

Galerie[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Maureilhan (Hérault).svg

Les armoiries de Maureilhan se blasonnent ainsi :

De sinople, au sautoir losangé d'argent et d'azur[7]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Claude Motte, Paroisses et communes de France - Dictionnaire d'histoire administrative et démographique - Hérault, Paris, Éditions du centre national de la recherche scientifique, , 490 p. (ISBN 2-222-04293-3), p. 269
  2. Bulletin des lois, 1914, VI-602
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. Banque du Blason


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Colombié, Histoire de mon village : Maureilhan, Maureilhan, Société Art et culture, , 135 p.

Fonds d'archives[modifier | modifier le code]

  • Série : Délibérations consulaires et communales (1748-1985) [19 registes]. Fonds : Archives communales de Maureilhan; Cote : 160 PUB. Maureilhan : Mairie de Maureilhan. (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel

Sur les autres projets Wikimedia :