Jonquières (Hérault)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jonquières.

Jonquières
Jonquières (Hérault)
La Mairie
Blason de Jonquières
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hérault
Arrondissement Lodève
Canton Gignac
Intercommunalité Communauté de communes Vallée de l'Hérault
Maire
Mandat
Bernard Gouzin
2014-2020
Code postal 34725
Code commune 34122
Démographie
Gentilé Jonquiérois
Population
municipale
439 hab. (2016 en augmentation de 12,28 % par rapport à 2011)
Densité 214 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 40′ 34″ nord, 3° 28′ 35″ est
Altitude Min. 94 m
Max. 126 m
Superficie 2,05 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hérault

Voir sur la carte administrative de l'Hérault
City locator 14.svg
Jonquières

Géolocalisation sur la carte : Hérault

Voir sur la carte topographique de l'Hérault
City locator 14.svg
Jonquières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Jonquières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Jonquières

Jonquières (en occitan Jonquièiras) est une commune française située dans le département de l'Hérault en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Jonquiérois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte

D'une superficie de 205 hectares, il s'agit de la commune la moins étendue de l'Hérault.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Jonquières
Saint-Saturnin-de-Lucian
Saint-Guiraud Jonquières Saint-André-de-Sangonis
Saint-Félix-de-Lodez

Toponymie[modifier | modifier le code]

La commune est connue sous la variante « Junquières »[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1960 1989 Georges Fajon    
1989 en cours Bernard Gouzin SE Retraité de l'enseignement
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2016, la commune comptait 439 habitants[Note 1], en augmentation de 12,28 % par rapport à 2011 (Hérault : +6,63 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
251251296329357300304255243
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
287280295284305226240238302
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
404402359324320329310268267
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
295316270286299355361391427
2016 - - - - - - - -
439--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Plan de l'église (1889)
    Château de Jonquières inscrit aux monuments historiques[6]
  • Église romane du XIIe siècle inscrite à l'inventaire général[7]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Etienne Fajon, né le 11 septembre 1906 à Jonquières, instituteur de formation, homme politique (parti communiste) et directeur de L'Humanité.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Jonquières Blason Les armes de Jonquières peuvent se blasonner ainsi : D'argent à une botte de joncs de sinople liée d'or surmonté du texte "J'EN TIENS DEUX MILLE" en majuscules de sable disposées en arc de cercle.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

|

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Richard Pouget, « Histoire du domaine de Salaison », Cercle généalogique de Languedoc, no 118,‎ , p. 30-31
  • Jean-Claude Richard Ralite, « L'abbé Léon Vinas (1810-1875) curé de campagne (Saint-Michel, Saint-Guilhem-le-Désert, Montferrier et Jonquières) et archéologue : le lion de Jonquières », Bulletin du GREC, Groupe de recherches et d'études du Clermontais, nos 179-180-181,‎ , p. 7-14
  • Léon Vinas, « Pierres tombales de l'église de Jonquières », Bulletin monumental, 4e série, no 5,‎ , p. 281-290

Fonds d'archives[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Claude Motte, Paroisses et communes de France - Dictionnaire d'histoire administrative et démographique - Hérault, Paris, Éditions du centre national de la recherche scientifique, , 490 p. (ISBN 2-222-04293-3), p. 231
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  6. Notice no PA00103466, base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. Notice no IA00028990, base Mérimée, ministère français de la Culture