Nézignan-l'Évêque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Évêque.

Nézignan-l'Évêque
Nézignan-l'Évêque
Vue générale depuis l'est.
Blason de Nézignan-l'Évêque
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hérault
Arrondissement Béziers
Canton Pézenas
Intercommunalité Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée
Maire
Mandat
Edgard Sicard
2014-2020
Code postal 34120
Code commune 34182
Démographie
Gentilé Nézignanais
Population
municipale
1 818 hab. (2016 en augmentation de 12,43 % par rapport à 2011)
Densité 420 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 25′ 20″ nord, 3° 24′ 25″ est
Altitude 40 m
Min. 7 m
Max. 74 m
Superficie 4,33 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hérault

Voir sur la carte administrative de l'Hérault
City locator 14.svg
Nézignan-l'Évêque

Géolocalisation sur la carte : Hérault

Voir sur la carte topographique de l'Hérault
City locator 14.svg
Nézignan-l'Évêque

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Nézignan-l'Évêque

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Nézignan-l'Évêque

Nézignan-l'Évêque est une commune française située dans le département de l'Hérault en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Nézignan-l'Évêque
Tourbes Pézenas Pézenas
Valros Nézignan-l'Évêque Saint-Thibéry
Saint-Thibéry

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1709, Nézignan-l'Évêque est cité sous les appellations Lesignan, Nezinhan. Au cours de la Révolution française, la commune porte provisoirement le nom de Nézignan-le-Libre[1]. Les citoyens de la commune se réunissent au sein de la société révolutionnaire, créée en nivôse an II[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Edgard Sicard UMP puis LR Médecin

Démographie[modifier | modifier le code]

Au dernier recensement, la commune comptait 1818 habitants.

Article détaillé : Recensement en France.
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
524611682785787796783752773
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
803752769796880797777815855
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
891844828912822835832690583
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
5926126427257539601 2591 6171 818
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Carte postale de l'église du XIIe siècle en 1906

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Nézignan-l'Évêque

Les armes de Nézignan-l'Évêque se blasonnent ainsi :

de gueules à un soc d'araire d'or posé en pal, au chef d'azur chargé de deux étoiles aussi d'or[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christiane Cotte, Nézignan L'Évêque : histoire d'un nom de village, coll. « Mémoire d'Oc » (no 193), , 54 p.
  • Véronique Lusinchi, « Les adaptations post-phylloxériques d'une grande propriété : le château de Nézignan-l'Évêque », Études héraultaises, Montpellier, Association Études sur l'Hérault, nos 26-27,‎ , p. 165-172 (lire en ligne)
  • Marie-Louise Maurice, « Les citoyens de Nézignan-l'Évêque face au coup d'État de 1851 et l'implication des pénitents et pèlerins », Bulletin de la Société archéologique, scientifique et littéraire de Béziers, Béziers, 9e série, no 6,‎ 2001-2002, p. 73-84
  • Nézignan au fil des ans, Nézignan L'Évêque : 3 000 ans, Morez, T. Pecquenard, , 34 p.

Fonds d'archives[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Jean-François Dubost, « Le réseau des Sociétés Politiques dans le département de l'Hérault pendant la Révolution Française (1789-1795) », Annales historiques de la Révolution française, no 278, 1989. p. 415.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  4. Didier Catarina et Jean-Paul Fernon, Armorial des communes de l'Hérault, Artistes en Languedoc, (ISSN 1264-5354), p 53.