Arboras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arboras
Vue sur le village.
Vue sur le village.
Blason de Arboras
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hérault
Arrondissement Lodève
Canton Gignac
Intercommunalité Communauté de communes Vallée de l'Hérault
Maire
Mandat
Marie-Françoise Nachez
2014-2020
Code postal 34150
Code commune 34011
Démographie
Gentilé Arborassiens
Population
municipale
120 hab. (2015 en augmentation de 21,21 % par rapport à 2010)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 42′ 42″ nord, 3° 29′ 08″ est
Altitude 204 m
Min. 137 m
Max. 702 m
Superficie 6,73 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hérault

Voir sur la carte administrative de l'Hérault
City locator 14.svg
Arboras

Géolocalisation sur la carte : Hérault

Voir sur la carte topographique de l'Hérault
City locator 14.svg
Arboras

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Arboras

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Arboras

Arboras est une commune française située dans le département de l'Hérault et la région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Arboras est une commune proche de Gignac et Lodève dans l'Hérault. C'est un village-rue perché à flanc de coteau sur les premiers contreforts du Larzac, à une altitude d'environ 400 mètres. Il domine une plaine drainée par l'Avenc, affluent de l'Hérault, largement occupée par les vignes. Sa population dépasse de peu les 100 habitants.

Carte

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom du village signifie en occitan "arborés, plantés d'arbres".

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Jean-Pierre Vanluggene    
mars 2014 en cours Marie-Françoise Nachez SE Fonctionnaire
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[2].

En 2015, la commune comptait 120 habitants[Note 1], en augmentation de 21,21 % par rapport à 2010 (Hérault : +7,24 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
158 190 201 188 189 179 153 155 150
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
162 150 164 132 135 123 129 118 111
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
112 107 101 97 98 103 93 88 71
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
73 69 82 62 69 74 84 95 115
2015 - - - - - - - -
120 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et Monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alphonse Delouvrier (abbé), Histoire de la vicomté d'Aumelas et de la baronnie du Pouget, Montpellier, impr. de L. Grollier père, , XI-350 p. (lire en ligne)
  • [L']Arboras : Lansargues, s.l., s.n., , 47 p.
  • André Soutou, « Les moulins et le monna d'Arboras », Bulletin du GREC, Groupe de recherches et d'études du Clermontais, s.l., s.n.,‎ , p. 49-54
  • Paul Fabris et Jean Reilhan de Carnas, « Demeures des Bozène et des Palissa à Clermont l'Hérault : seigneurs d'Arboras et les autres de 1500 à 1990 », Bulletin du GREC, Groupe de recherches et d'études du Clermontais, no 78-79-80,‎ , p. 21-27
  • Claude Alberge, « Une jacquerie en pays d'Hérault en juin 1791 : le sac des châteaux d'Arboras et de Montpeyroux », Études héraultaises, Montpellier, Association Études sur l'Hérault, no 5-6,‎ 1989-1990, p. 145-150 (lire en ligne)

Fonds d'archives[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :