Aumes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aumes
Image illustrative de l'article Aumes
Blason de Aumes
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hérault
Arrondissement Béziers
Canton Mèze
Intercommunalité Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée
Maire
Mandat
Jean-Marie At
2014-2020
Code postal 34530
Code commune 34017
Démographie
Gentilé Aumois
Population
municipale
474 hab. (2014)
Densité 64 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 28′ 01″ nord, 3° 27′ 49″ est
Altitude 80 m (min. : 6 m) (max. : 106 [1] m)
Superficie 7,39 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hérault

Voir sur la carte administrative de l'Hérault
City locator 14.svg
Aumes

Géolocalisation sur la carte : Hérault

Voir sur la carte topographique de l'Hérault
City locator 14.svg
Aumes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Aumes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Aumes

Aumes est une commune française située dans le département de l'Hérault en région Occitanie. Ses habitants sont appelés les Aumois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2008 Aimé Bonal DVD  
2008 en cours Jean-Marie At SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 474 habitants, en augmentation de 10,23 % par rapport à 2009 (Hérault : 6,81 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
279 302 348 405 428 447 454 422 426
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
410 384 394 369 422 431 452 435 423
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
441 405 432 416 402 380 330 294 273
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
267 310 305 286 268 310 385 440 474
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Les listes nominatives de recensement de population ont été numérisées et sont consultables en ligne sur le site des Archives départementales de l’Hérault[6].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Aubin.
  • Oppidum du Proch-Balat (site inscrit).
  • Église Saint-Aubin. Elle a été consacrée le par monseigneur de Cabrières.
  • Ancienne église. C'est une chapelle castrale cédée en 1749 à la communauté par le comte de Thézan. Aujourd'hui, elle est le siège de la médiathèque.
  • Ancien presbytère.
  • Château Saint-Martin de Graves.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason d'Aumes

Les armes d'Aumes se blasonnent ainsi : d'azur à trois tours d'argent maçonnées de sables, ouvertes et ajourées du champ, supportées chacune par deux lions aussi d'argent armés de sable.[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rosa Monteils, Le passé d'Aumes, de 3000 avant J.-C. jusqu'au Moyen Âge : exposition à la mairie d'Aumes du 1er au 12 août 1992, Aumes, , 35 p.
  • Jean-Claude Richard Ralite, « Monnaies de l'oppidum d'Aumes (Hérault) (1877-1981) », Études héraultaises, no 4,‎ , p. 23-24 (lire en ligne)
  • S. Aubagnac, « Une communauté villageoise à la fin du XVIIe siècle : Aumes à travers son compoix », Bulletin des études sur Pézenas et l'Hérault, no 3,‎ , p. 19-31
  • Rey-Lacroix, Histoire statistique et archéologique de la ville de Montagnac, suivie d'une notice historique sur les onze communes de son canton, Béziers, Fuzier, , 307 p.
  • S. Aubagnac, « La communauté villageoise d'Aumes (Hérault) et ses seigneurs : le problème des biens nobles », dans Actes du 106e congrès national des sociétés savantes, Perpignan, , 129-134 p.
  • Prosper Falgairolle, La Famille de La Farelle au bas Languedoc et en Picardie. Notes historiques et généalogiques d'après les documents originaux inédits, Alais, Impr. de J. Brabo, , 104 p. (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]