Villetelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Villetelle
Villetelle
Pont Ambroix.
Blason de Villetelle
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hérault
Arrondissement Montpellier
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Lunel
Maire
Mandat
Jean-Pierre Navas
2020-2026
Code postal 34400
Code commune 34340
Démographie
Gentilé Villetellois
Population
municipale
1 442 hab. (2018 en diminution de 0,76 % par rapport à 2013)
Densité 272 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 44′ 05″ nord, 4° 08′ 26″ est
Altitude Min. 10 m
Max. 67 m
Superficie 5,31 km2
Type Commune rurale
Unité urbaine Lunel
(banlieue)
Aire d'attraction Montpellier
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Lunel
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : région Occitanie
Voir sur la carte administrative de la région Occitanie
City locator 14.svg
Villetelle
Géolocalisation sur la carte : Hérault
Voir sur la carte topographique de l'Hérault
City locator 14.svg
Villetelle
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villetelle
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villetelle
Liens
Site web Site officiel

Villetelle (en occitan Vilatèla) est une commune française située dans le département de l'Hérault, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Villetellois et les Villetelloises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Carte de localisation

Village de l'Hérault dans la région du Languedoc-Roussillon, Villetelle fait partie du canton de Lunel. Située à 20 mètres d'altitude et voisine des communes de Lunel, Saint-Sériès et de Saturargues dans l'Hérault, d'Aubais et de Gallargues-le-Montueux dans le Gard.

La commune est membre de la Communauté de communes du Pays de Lunel.

1 443 habitants (appelés les Villetellois et les Villetelloises) résident sur la commune de Villetelle sur une superficie de 5,3 km2 (soit 272,3 hab/km2).

La plus grande ville à proximité de Villetelle est la ville de Lunel située au sud de la commune à six kilomètres. La ville de Sommières dans le Gard n'est guerre plus éloignée, sept kilomètres à vol d'oiseau, vers le Nord.

Le fleuve le Vidourle borde la commune de Villetelle au nord et à l'ouest, il sépare les départements du Gard et de l'Hérault.

La commune, située à peu près à mi chemin entre Nîmes et Montpellier, doit son développement à la présente d'une sortie de l'autoroute A9 qui la rend facilement accessible depuis ces deux grandes villes.

Points singuliers[modifier | modifier le code]

Villetelle est traversée par l'autoroute A9. L'aire d'Ambrussum est implantée sur le territoire de la commune. La commune est bordée à l'est par le Vidourle, fleuve côtier au régime fortement influencé par les épisodes cévenols, limite entre le Gard et l'Hérault.

Les vidourlades, crues du Vidourle, mettent en jeu des débits énormes et font de ce fleuve un des plus dangereux de France[1]. La crue la plus importante de 2002 s'est caractérisée par un débit de 2500 m3/s, supérieur au débit de la Seine à Paris lors de la grande crue de 1910. Le pont qui relie des communes de Villetelle et d'Aubais, traversant le Vidourle est de type submersible, dépourvu de garde-corps afin de laisser le passage, par dessus le pont, aux objets entraînés par le fleuve lors de ces crues. La commune est couverte par un PPRI[2].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Villetelle est entourée des communes suivantes :

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Villetelle est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[3],[4],[5]. Elle appartient à l'unité urbaine de Lunel, une agglomération inter-départementale regroupant 9 communes[6] et 51 540 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue[7],[8].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Montpellier dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 161 communes, est catégorisée dans les aires de 700 000 habitants ou plus (hors Paris)[9],[10].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (38,8 % en 2018), en augmentation par rapport à 1990 (35,7 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : zones agricoles hétérogènes (26,9 %), forêts (18,5 %), zones urbanisées (18,4 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (16,5 %), cultures permanentes (11,9 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (7 %), mines, décharges et chantiers (0,7 %)[11].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Pont romain d'Ambrussum : estampe (1841)
    Les fouilles archéologiques commencées à la fin du XXème siècle ont mis au jour de très importants vestiges de l'époque romaine[12],[13] : le site d'Ambrussum.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Villetelle Blason
D'azur à un pont en dos d'âne d'argent maçonné de sable, mouvant des flancs, sommé d'une croix formée de fers de lance aussi d'argent, accostée de deux fleurs de lys d'or.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 En cours Jean-Pierre Navas DVG Retraité
Chevalier de l'ordre du Mérite
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[14]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[15].

En 2018, la commune comptait 1 442 habitants[Note 3], en diminution de 0,76 % par rapport à 2013 (Hérault : +6,12 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
109118117116114116121120140
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
150164160134125114111126117
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
114132114115114117123132136
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
1351541942485079231 2871 3391 448
2017 2018 - - - - - - -
1 4331 442-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[16] puis Insee à partir de 2006[17].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Le pont Ambroix par Gustave Courbet

Économie[modifier | modifier le code]

En plus d'un tissu artisanal épars, la commune de Villetelle accueille deux zones artisanales qui, avec les aires autoroutières, emploient plus de 300 personnes[18].

La commune est le siège de 275 entreprises en 2019, dont un tiers sont liées à la location de biens immobiliers. L'entreprise la plus importante, tant en chiffre d'affaires qu'en bénéfices ou par son effectif salarié est Sud Trading Company, active dans le commerce de gros[19].

L'agriculture est l'activité de moins de 5% des entreprises en 2019.

Culture[modifier | modifier le code]

Chaque début de mois de juin se déroule à Villetelle une fête votive qui, sur plusieurs jours fait la part belle aux traditions locales. Des Abrivados, Bandidos et courses camarguaises sont organisées dans le village et les arènes[20].

Un musée a été construit à proximité immédiate du site d'Ambrussum afin de présenter les éléments trouvés lors des fouilles du site[21].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes et cartes[modifier | modifier le code]

  • Notes
  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé, en , celle d'aire urbaine afin de permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.
  • Cartes
  1. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le 14 avril 2021). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « [VIDEO] Le Vidourle : un des fleuves les plus dangereux de France » [vidéo], sur Actu-Environnement, Actu-environnement (consulté le 7 septembre 2020).
  2. http://www.herault.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-naturels-et-technologiques/Risques-naturels-et-technologiques/Les-Plans-de-Prevention-des-Risques-approuves/Dossiers-des-PPR-approuves-au-format-PDF/VILLETELLE
  3. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 27 mars 2021).
  4. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 27 mars 2021).
  5. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 27 mars 2021).
  6. « Unité urbaine 2020 de Lunel », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 27 mars 2021).
  7. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le 27 mars 2021).
  8. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 27 mars 2021).
  9. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 27 mars 2021).
  10. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 27 mars 2021).
  11. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statitiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le 14 avril 2021)
  12. https://e-metropolitain.fr/2018/08/17/site-archeologique-dambrussum-decouverte-monumentale/
  13. http://www.asm.cnrs.fr/les-fouilles/ambrussum/105-le-site-d-ambrussum
  14. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  15. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  16. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  17. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  18. http://villetelle.fr/histoire-de-la-commune/
  19. http://entreprises.lefigaro.fr/villetelle/ville-34340
  20. CORRESPONDANT, « Une foule était au rendez-vous de la fête votive de Villetelle », Midi libre,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juillet 2020).
  21. http://m.herault-tourisme.com/patrimoine-culturel/villetelle/musee-archeologique-d-ambrussum/tourisme-PCULAR0340000109-1.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Luc Fiches et Philippe Columeau, Les maisons gallo-romaines d'Ambrussum (Villetelle-Hérault) : la fouille du secteur IV, 1976-1980, Paris, Maison des sciences de l'homme, , 139 p.
  • Jean-Luc Fiches et Jean-Claude Roux, Recherches archéologiques dans le quartier bas d'Ambrussum (Villetelle, Hérault) : 2, la fouille de sauvetage en 1981, Caveirac, Association pour la recherche archéologique en Languedoc oriental, coll. « Dossiers de l'ARALO » (no 3), , 38 p.
  • Jean-Luc Fiches et Jean-Claude Roux, Recherches archéologiques dans le quartier bas d'Ambrussum (Villetelle, Hérault) : 3, la fouille de sauvetage en 1982, Caveirac, Association pour la recherche archéologique en Languedoc oriental, coll. « Dossiers de l'ARALO » (no 5), , 40 p.
  • Émile Marignan, Compte-rendu de la 46e session de l’Association française pour l'avancement des sciences tenue à Montpellier en 1922, Orléans, Pigelet fils et Cie, , 577-582 p. (lire en ligne), « L'Oppidum d'Ambrussum à Villetelle (Hérault) »

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :