Mas-de-Londres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mas-de-Londres
Mas-de-Londres
Église Saint-Géraud (à gauche)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hérault
Arrondissement Lodève
Intercommunalité Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup
Maire
Mandat
Robert Arnal
2020-2026
Code postal 34380
Code commune 34152
Démographie
Gentilé Castelains
Population
municipale
671 hab. (2018 en augmentation de 15,69 % par rapport à 2013)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 46′ 56″ nord, 3° 45′ 12″ est
Altitude Min. 167 m
Max. 400 m
Superficie 19,06 km2
Élections
Départementales Canton de Lodève
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : région Occitanie
Voir sur la carte administrative de la région Occitanie
City locator 14.svg
Mas-de-Londres
Géolocalisation sur la carte : Hérault
Voir sur la carte topographique de l'Hérault
City locator 14.svg
Mas-de-Londres
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mas-de-Londres
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mas-de-Londres

Mas-de-Londres (en occitan Lo Castèl) est une commune française située dans le département de l'Hérault en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Castelains.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La mention la plus ancienne de l’église du Mas de Londres est de 1146[1],[2].

La bulle du pape Alexandre III du , confirmant les différentes possessions de Gellone, cite la chapelle Saint Géraud « cum capella San Girardi de castro lundrensi »[3].

Plan cadastral napoléonien de la section C1 du Mas-de-Londres datant de 1829 Archives départementales de l'Hérault. Cote : 3 P 3580

Au cours de la Révolution française, la commune, alors nommée Château-de-Londres, reçoit le nom de Mas-de-Londres[4] qu'elle conserve par la suite. L'ancienne appellation explique le gentilé de Castelains et le nom occitan de Lo Castèl.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1855   Jean-Louis Jean    
1876   Louis Causse    
2001 2008 André Palaysi DVD  
mars 2008 2009 Patrice Colin   Conseiller municipal par la suite
2009 2020 Franck Tourrel SE Employé
2020 En cours Robert Arnal    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6].

En 2018, la commune comptait 671 habitants[Note 1], en augmentation de 15,69 % par rapport à 2013 (Hérault : +6,12 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
268206209236280302304315288
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
274256254235234194235230204
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
202179179204211217193166151
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
126129120183204275304482634
2018 - - - - - - - -
671--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Folklore[modifier | modifier le code]

La traditionnelle fête appelée Festa de Mas a lieu le deuxième week-end du mois de juin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Marie Thérèse Boinas, revue « La Garrigue »,
  2. Pierre Macaire (ill. Michèle Lebouvier), 47 itinéraires de balades autour de Saint-Guilhem-le-Désert (Balades à thèmes), Montpellier, Le plein des sens, , br, couv. ill. en coul., 230 p., 20 cm (ISBN 8790493966 et 9788790493967, présentation en ligne, lire en ligne), p. 212 (consulté le 14 avril 2019)
  3. P.A. Clément, Eglises oubliées, p. 56
  4. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  8. Notice no PA00103502, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Casado, Paysans et seigneurs au Mas-de-Londres et à Viols-le-Fort, au XVIe siècle ou la dénonciation de l'oppression seigneuriale, Viols-le-Fort, IOTA, , 77 p.
  • Émile Bougette et Benoît Doumergue, Histoire du pays de Londres, Saint-Martin-de-Londres, Foyer rural intercommunal, , 435 p.
  • André Soutou, « Datation des portes du château de Londres au Mas de Londres », La garrigue, no 36,‎

Fonds d'archives[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]