Saint-Vincent-de-Barbeyrargues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Vincent-de-Barbeyrargues
Saint-Vincent-de-Barbeyrargues
Mairie.
Blason de Saint-Vincent-de-Barbeyrargues
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hérault
Arrondissement Lodève
Intercommunalité Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup
Maire
Mandat
Véronique Tempier
2014-2020
Code postal 34730
Code commune 34290
Démographie
Gentilé Vincenots
Population
municipale
666 hab. (2017 en diminution de 1,91 % par rapport à 2012)
Densité 297 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 42′ 25″ nord, 3° 52′ 41″ est
Altitude Min. 65 m
Max. 161 m
Superficie 2,24 km2
Élections
Départementales Canton de Saint-Gély-du-Fesc
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : région Occitanie
Voir sur la carte administrative de la région Occitanie
City locator 14.svg
Saint-Vincent-de-Barbeyrargues
Géolocalisation sur la carte : Hérault
Voir sur la carte topographique de l'Hérault
City locator 14.svg
Saint-Vincent-de-Barbeyrargues
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Vincent-de-Barbeyrargues
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Vincent-de-Barbeyrargues
Liens
Site web saintvincentdebarbeyrargues.fr/

Saint-Vincent-de-Barbeyrargues est une commune française située dans le département de l'Hérault en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Vincenots et les Vincenottes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune de l'aire urbaine de Montpellier située dans son unité urbaine au nord de Montpellier.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Saint-Vincent-de-Barbeyrargues est limitrophe de deux autres communes.

Carte de la commune de Saint-Vincent-de-Barbeyrargues et de ses proches communes.


Communes limitrophes de Saint-Vincent-de-Barbeyrargues[1]
Prades-le-Lez Saint-Vincent-de-Barbeyrargues[1] Assas

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par le ruisseau de Rieucoullon ou Rieu Coullon un affluent du Lirou

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La moitié nord du territoire communal est composée de garrigues et de bois.

La superficie de la commune est de 224 hectares ; son altitude varie de 65 à 161 mètres[2].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Accès avec les lignes intermodales d'Occitanie

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Morphologie urbaine[modifier | modifier le code]

la commune est largement boisée et d'un relief pentu, son habitat de villas très espacées est continu avec celui des communes voisines de Prades-le-Lez et d'Assas. La seule partie d'habitat groupé correspond à l'ancien village médiéval, dont reste notamment l'église.

Risques naturels et technologiques[modifier | modifier le code]

Prévention des incendies de forêt[3].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le suffixe latin -anicus, employé à l'ablatif, a évolué vers -argues. Le nom d'un domaine gallo-romain appartenant à un certain Barbarius (Barbarianicis) a donc survécu sous le nom de Barbeyrargues. Puis, vers le VIe siècle, les noms de saints se sont peu à peu imposés, le plus souvent liés à la construction d'un lieu de culte dans les agglomérations héritées ou non de l'occupation romaine. Pour saint Vincent, le nom initial a été conservé comme déterminant, permettant ainsi de discriminer ce Saint-Vincent des autres Saint-Vincent locaux[4],[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Plan par masse de culture (an XIII)

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants au recensement de 2011 étant compris entre 500 et 1 499 habitants, le nombre de membres du conseil municipal pour l'élection de 2014 est de quinze[6],[7].

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Commune faisant partie de l'arrondissement de Lodève de la communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup et du canton de Saint-Gély-du-Fesc (avant le redécoupage départemental de 2014, Saint-Vincent-de-Barbeyrargues faisait partie de l'ex-canton des Matelles).

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1971 1983 Marius Sauvan    
1983 2001 Michel Bonnaud    
mars 2001 En cours Véronique Tempier SE Professeure
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[9].

En 2017, la commune comptait 666 habitants[Note 1], en diminution de 1,91 % par rapport à 2012 (Hérault : +6,24 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
64567590105111101102105
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
12012510012010192758392
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1071071091101191151089289
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
125164261368457567633676655
2017 - - - - - - - -
666--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[12] 1975[12] 1982[12] 1990[12] 1999[12] 2006[13] 2009[14] 2013[15]
Rang de la commune dans le département 233 234 193 192 189 184 183 186
Nombre de communes du département 343 340 343 343 343 343 343 343

Économie[modifier | modifier le code]

Viticulture Languedoc (AOC), olive de Nîmes huile d'olive de Nîmes,

Enseignement[modifier | modifier le code]

Saint-Vincent-de-Barbeyrargues fait partie de l'académie de Montpellier.

Culture et festivités[modifier | modifier le code]

Salle polyvalente, théâtre, comité des fêtes, fête locale premier week-end de juillet, bibliothèque,

Activités sportives[modifier | modifier le code]

Randonnée pédestre, yoga,

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Saint-Vincent-de-Barbeyrargues Blason
De gueules au pal abaissé aiguisé bordé d'un liseré, au besant liseré brochant en cœur, chargé de deux billettes au trait posées en chevron et accompagné de trois étoiles rangées en chef, le tout d'argent; à la filière du même.
Détails
Libre interprétation, ressemblant plutôt à un logo, du blason d'Henri Haguenot, prieur et seigneur de Saint-Vincent, sculpté sur une clé de voûte de l'église et daté de 1687.
Alias
Alias du blason de Saint-Vincent-de-Barbeyrargues
D'azur à saint Vincent, vêtu en diacre, tenant en sa main une palme, le tout d'or (D'Hozier).

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  3. https://saintvincentdebarbeyrargues.fr/wp-content/uploads/2019/09/20190902_CP_-Prevention_incendie_feux_foret_et_vegetation.pdf
  4. Paul Fabre, Noms de lieux du Languedoc, éditions Bonneton.
  5. Charles Rostaing, Les Noms de lieux, PUF, coll. « Que sais-je ? », chap. 176.
  6. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  7. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__MN2014/(path)/MN2014/031/031261.html.
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  12. a b c d et e INSEE, « Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2012 (1990 à 2012 pour les DOM) », sur insee.fr, (consulté le 10 janvier 2016).
  13. INSEE, « Populations légales 2006 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).
  14. INSEE, « Populations légales 2009 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).
  15. INSEE, « Populations légales 2013 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).