Le Soulié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Soulié
Le Soulié
Église paroissiale
Blason de Le Soulié
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hérault
Arrondissement Béziers
Canton Saint-Pons-de-Thomières
Intercommunalité Communauté de communes des Monts de Lacaune et de la Montagne du Haut Languedoc
Maire
Mandat
Dominique Viste
2014-2020
Code postal 34330
Code commune 34305
Démographie
Gentilé Solariens, Solariennes
Population
municipale
123 hab. (2015 en augmentation de 7,89 % par rapport à 2010)
Densité hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 33′ 08″ nord, 2° 41′ 24″ est
Altitude Min. 816 m
Max. 1 069 m
Superficie 40,44 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hérault

Voir sur la carte administrative de l'Hérault
City locator 14.svg
Le Soulié

Géolocalisation sur la carte : Hérault

Voir sur la carte topographique de l'Hérault
City locator 14.svg
Le Soulié

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Soulié

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Soulié

Le Soulié est une commune française située dans le département de l’Hérault en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte

La commune est située dans le parc naturel régional du Haut-Languedoc au source de l’Arn.

Communes limitrophes de Le Soulié
La Salvetat-sur-Agout
Anglès Le Soulié Riols
Saint-Pons-de-Thomières, Courniou

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

  • Banès (le)
  • Caraman
  • Caudezaures
  • Cabille
  • Fonclare
  • Jounié (le)
  • Moulière (la)
  • Moulinet (le)
  • Pagnérié
  • Poussines
  • Rasigade (la)
  • Sept-Faux
  • Soulié (le)
  • Vergougnac

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 réélu en 2008 Guy Combes DVG  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2].

En 2015, la commune comptait 123 habitants[Note 1], en augmentation de 7,89 % par rapport à 2010 (Hérault : +7,24 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0121 1101 2371 2861 3211 2871 3191 3841 339
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 2751 1601 1631 0751 0801 0661 0871 000960
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
868794783577514458384295229
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
180120111107119121116115116
2015 - - - - - - - -
123--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Mairie.
  • Château de Grandsagnes classé aux monuments historiques.
  • Monument druidique «la pierre du sacrifice» à 200 m au sud de Malbosc.
  • Croix de Saint-Brancary

La commune compte plusieurs fours banaux relevants de la banalité (droit seigneurial).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  • Gros (D.), Essai historique de la commune du Soulié (Le Solher), Albi, sd, 71 p.
  • Gros (D.), Évolution économique et sociale d'un village languedocien du XIXe siècle à nos jours : Le Soulié (Hérault), in Folklore, t. XVI, 26e année, n° 2, 1963, p. 16-21.

Liens externes[modifier | modifier le code]