Mythologie bretonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La mythologie bretonne est l'ensemble des mythes reliés à la civilisation bretonne.

Faits saillants[modifier | modifier le code]

Les anciennes traditions bretonnes voulaient qu'une foule d'êtres mystérieux et fantastiques peuplent cette terre légendaire :

  • les Korrigans, lutins des menhirs et des dolmens ;
  • Ar Gazek Klanv, la mythique jument enragée ;
  • Ar Gazek Gwen, la célèbre jument blanche ;
  • Ar Gazek C'hlaz, la jument bleue qui mène les poissons ;
  • Ar Marc'h Hep Kavalier, le cheval sans cavalier ;
  • Ar Marc'h Hep e Vestr, le cheval sans son maître.

Il y avait aussi les Hop ar noz, ou crieurs de nuit, être nocturnes interpellant l'imprudent égaré par son sifflement. Celui qui se risquerait à répondre serait confronté au hop ar noz (le plus souvent un lutin) au bout du troisième sifflement.

Ces personnages tiennent plus du répertoire légendaire, et donc du conte, que de la mythologie proprement dite.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sebillot Paul-Yves, Mythologie et folklore de Bretagne
  • Philippe Jouët, Aux sources de la mythologie celtique, Yoran Embanner, Fouesnant, 2007, (ISBN 978-2-914855-37-2)
  • Philippe Jouët, L'Aurore celtique dans la mythologie, l'épopée et les traditions, Yoran Embanner, Fouesnant, 2007, (ISBN 978-2-914855-33-4)
  • Dominique Besancon, Sorcelleries Et Diableries De Bretagne

Pour une étude sérieuse du corpus mythologique breton, ou du moins ce qu'il en reste dans le folklore et la vie des saints, on lira avec intérêt les travaux de Claude Sterckx parus dans la revue belge Ollodagos.

Plus porté sur la mythologie irlandaise, Christian Guyonvarc'h et Françoise Leroux, ont néanmoins abordés plus d'une fois la Bretagne dans leur revue Ogam.

Liens externes[modifier | modifier le code]

On pourra aussi se référer aux articles du BSMF (Bulletin de la Société de Mythologie Française)