Henri Royer (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henri Royer et Royer.

Henri Royer

Nom de naissance Henri Royer
Naissance 22 janvier 1869
Nancy
Décès 31 octobre 1938
Neuilly-sur-Seine
Nationalité française
Activités Artiste-peintre, illustrateur
Formation Académie des beaux-arts, Académie Julian,
Maîtres Jules Joseph Lefebvre, Théodore Devilly et Flameng
Élèves Gustave Alaux, Georgina de Albuquerque, Lucilio de Albuquerque, Caroline Helena Armington, Frank Armington, Diógenes Campos Ayres, Jeanne-Marie Barbey, Maurice Alexandre Berthon, Teodoro Braga, Henri-Georges Bréard, Rodolfo Chambelland, Roberto Colin, Frederick Garrison Hall, Mildred C. Jones, Charles (Chas) Laborde, Georges-Émile Lebacq, Eric Spencer Macky, Jeanne Louise Jacontot Mahudez, Jacques Majorelle, Émile Louis Picault, Jean Scherbeck, William Posey Silva, Henry C. Solon, Paulo do Valle Jr
Mouvement artistique École de Nancy

Henri Royer (1869-1938) est un peintre français.

Il naît le 22 janvier 1869 à Nancy et meurt à Neuilly-sur-Seine le 31 octobre 1938.

Après les Beaux-Arts, Henri Royer fréquente, en 1890, à l'Académie Julian, les ateliers de Jules Joseph Lefebvre, Théodore Devilly et Flameng.

La même année, il expose au Salon. Peintre de genre, portraitiste et paysagiste, il voyage en Amérique et parcourt l'Europe.

Le Chemin

Louis Rançon, spécialisé dans la peinture des XIXe et XXe siècles, fait d'Henri Royer le sujet d'un mémoire dans le cadre de sa formation d'expert. C'est dire si Henri Royer a su véritablement se faire adopter par la Bretagne, où il a fait de longs séjours jusqu'en 1936, deux ans avant sa mort. Il a logé à Audierne, puis dans une petite maison de Primelin au pied de la chapelle Saint-Tugen.

Contrairement à d'autres artistes, le Lorrain s'intéressait avant tout aux gens et ne s'arrêtait pas au pittoresque de leur costume. Il a même appris le breton pour devenir plus proche d'eux. Homme de foi et de spiritualité, il se retrouvait dans la ferveur des pratiques catholiques encore très vivantes à cette époque en Bretagne. Aussi a-t-il peint beaucoup de sujets religieux, en préférant la prière solitaire aux spectaculaires pardons. Quelques pastels et dessins témoignent d'une élégance et d'une finesse de trait qui le firent comparer à Ingres et rappellent qu'il fut célèbre à son époque pour ses portraits.

Durant la première guerre mondiale, les talents des artistes-peintres, dont ceux d'Henri Royer, contribuent à l'effort de guerre d'une manière fort novatrice. (rédaction de la suite en cours)

Professeur à l'Académie Julian et à l'Académie des beaux-arts de Paris. Parmi ses élèves on retrouve Gustave Alaux (1887-1965), Georgina de Albuquerque (1885-1962), Lucilio de Albuquerque (1877-1939), Caroline Helena Armington (1875-1939), Frank Armington (1876-1941), Diógenes Campos Ayres (1881-1944), Jeanne-Marie Barbey 1876-1961), Maurice Alexandre Berthon (1888-1914), Teodoro Braga (1872-1935), Henri-Georges Bréard (1873-1950), Rodolfo Chambelland (1879-1967), Roberto Colin, Frederick Garrison Hall (1879-1946), Mildred C. Jones (1899-1991), Charles (Chas) Laborde (1886-1941), Georges-Émile Lebacq (1876-1950), Eric Spencer Macky (1880-1958), Jeanne Louise Jacontot Mahudez (1876-1956), Jacques Majorelle (1886-1962), Émile Louis Picault (1833-1915), Jean Scherbeck (1898-1986), William Posey Silva (1859-1948), Henry C. Solon (1873-1958), Paulo do Valle Jr (1889-1958)

Henri-Paul Royer est le fils de Jules Royer (1845-1900) créateur d'une des plus importantes imprimeries lithographiques, établie à Nancy, rue de la Salpêtrière.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Pays lorrain / Henri Royer; Auteurs : Garcot M. / Gaudel H. / Thiry J.; Éditeur: Berger- Levrault, Nancy; no 7 de juillet 1939; ISSN 0031-3394
  • Hommage de la Lorraine à la France : à l'occasion du bicentenaire de leur réunion, 1766-1966; Auteur: Académie de Stanislas; Éditeur: Berger-Levrault, Nancy; 1966; (368 pages); Notice n° : FRBNF31766545
  • Montmartre and the Making of Mass Culture; Auteurs: Gabriel P. Weisberg, Karal Ann Marling; Éditeur: Rutgers University Press, London; 2001; (296 pages); (ISBN 0-8135-3008-3)
  • Peinture et Art Nouveau: L'École de Nancy; Éditeur: Réunion des musées nationaux, Paris; 1999; (159 pages); (ISBN 2-7118-3839-0)
  • Men and Memories, a History of the Arts 1872- 1922, Being the Recollections of William Rothenstein; Auteur: Rothenstein, William; Éditeur: Tudor Pub. Co., New-York; 1924; OLC: 19014724

Réédition: Éditeur: Kessinger Publishing; 2005; (504 pages); (ISBN 141793705X) + (plusieurs éditions)

Œuvres[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :