Géant (mythologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir géant.

Dans le folklore et les mythologies du monde, les géants sont des créatures généralement anthropomorphes et de très grande taille.

Les croyances indo-européennes font souvent des géants des être primordiaux, associés à la cosmogonie et aux forces de la nature. Ces géants caractérisés par leur force et brutalité sont souvent en conflit avec les dieux, notamment dans les mythologies grecque, nordique, et ossète.

Les géants sont également présents dans les religions abrahamiques, Goliath étant le plus célèbre.

Les histoires de géants se retrouvent en abondance dans le folklore et dans les contes pour enfants. En France, le géant le plus connu est Gargantua, popularisé par François Rabelais. Le folklore se manifeste dans des fêtes populaires des processions de géants en France et en Belgique, qui sont inscrites sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'UNESCO.

Dans la mythologie[modifier | modifier le code]

Mythologie finnoise et estonienne[modifier | modifier le code]

Les géants sont présents dans le légendaire et la tradition folklorique finnoise. L'épopée nationale finlandaise, le Kalevala, rapporte l'histoire du géant Antero Vipunen qui englouti le héros Väinämöinen seulement pour le régurgiter après que le héros le torture de l'intérieur et obtient de lui des chants magiques.

Dans la cosmogonie finnoise, Ilmatar est la déesse primordiale d'une taille gigantesque, qui modèle les reliefs de la Terre avec son corps.

L'épopée nationale estonienne Kalevipoeg, compilée à partir de chants populaires, narre les aventures d'un héros géant doté d'une grande force.

Mythologie grecque[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Géant (mythologie grecque).

Les géants de la mythologie grecque sont les fils de la déesse primordiale Gaïa, et se caractérisent par leur grande taille et leur force. Ils se sont retrouvés en conflit avec les divinités olympiennes, un épisode appelé les gigantomachies.

Mythologie nordique[modifier | modifier le code]

Surt détruisant les mondes avec son épée flamboyante (Dollman, 1909)
Article détaillé : Jötunn.

Les Jötunn sont les géants de la mythologie nordique. Ils ont un rôle important dans la cosmogonie puisque la première créature vivante, Ymir, est un géant créé du mélange de la glace de Niflheim et du feu de Muspellheim. Ymir a alors engendré toute la race des géants, dont certains se sont unis avec des dieux, ainsi l'ensemble du panthéon nordique descend également des géants. Le dieu Odin et ses frères tuent ensuite le géant primordial Ymir et créent la terre (Midgard) avec sa dépouille.

Certains géants se lient avec les dieux au point de rejoindre le panthéon divin (Loki, Skadi...), d'autres sont des amis des dieux et ont une fonction quasi-divine (Ægir est le géant des mers). Néanmoins, les géants sont en général les ennemis jurés des dieux, ils se caractérisent par leur force brute mais certains sont également rusés et sages (Útgarða-Loki, Vafþrúðnir). Comme certains dieux, ils sont souvent capables de métamorphose (Thjazi). Le pire ennemi des géants est le dieu Thor, qui défend le monde des dieux Ásgard de leurs attaques, et se livre régulièrement à des batailles victorieuses contre eux.

Dans l'eschatologie nordique, une grande bataille prophétique aura lieu, le Ragnarök, où les géants et les autres forces du chaos se battront contre les dieux et les hommes. Survivront au terme de ce conflit que quelques dieux et un couple d'humains.

Le troll est synonyme de Jötunn, toutefois à la christianisation de la Scandinavie, le nom de trolls est resté dans le folklore nordique pour désigner des créatures généralement plus grandes que les humains, et souvent brutales, moches et stupides.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Nain (créature fantastique)