Lancelot-Graal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lancelot (homonymie), Graal (homonymie) et Vulgate (homonymie).
Aliénor et Henri II écoutent l'histoire de Lancelot du Lac, ms. fr. 123 fol. 229.

Le Lancelot-Graal, également connu comme Lancelot en prose, Cycle de la Vulgate ou encore Cycle du Pseudo-Map, est une série de cinq œuvres en prose française du Moyen Âge, centrées sur le roman de Lancelot (qui occupe huit volumes dans l'édition d'Alexandre Micha).

Il n'y a pas d'unité de lieu, mais la plupart des épisodes se passent au royaume de Logres, fief du roi Arthur. Ce dernier est l'un des personnages principaux, autour duquel gravitent une multitude d'autres, dont beaucoup sont des chevaliers de la Table ronde. Parmi eux, le célèbre Lancelot du Lac, dont le roman détaille les aventures, y compris les histoires d’amour successives, principalement celle avec la reine Guenièvre (l'épouse du roi Arthur) ; mais il y en a beaucoup d'autres : celle avec la Dame de Malehaut, celle avec la fille du roi Pellès (qui lui donnera son fils unique, Galaad), etc., et aussi, en parallèle, celle avec le roi Galehaut, seigneur des Îles lointaines, avec lequel Lancelot choisira d'aller reposer pour l'éternité, dans la tombe de la Joyeuse-Garde. Mais le cycle raconte aussi des aventures d'ordre plus spirituel, voire religieux : celles du Saint Graal, vaisseau ayant contenu le sang du Christ, en quête duquel tous les chevaliers de la Table ronde partiront à un moment ou à un autre, le vainqueur de cette compétition sacrée n'étant autre que le fils de Lancelot : Galaad.

Le cycle, tel qu'il nous est parvenu, avec ses multiples variantes et son foisonnement de personnages, représente une source majeure de la légende arthurienne.

Historique[modifier | modifier le code]

Ces textes remontent pour l'essentiel au début du XIIIe siècle, mais les exégèses ont donné peu de réponses définitives quant à leur auteur. Les prologues et épilogues de certaines sections désignent comme auteur Gautier Map (1140-1208/1210), mais cette attribution fictive a été écartée par la critique moderne car il est mort trop tôt pour en être l'auteur. Ce cycle a été l'une des plus importantes sources du Morte d'Arthur de Thomas Malory.

Composition[modifier | modifier le code]

L'œuvre est divisée en cinq sections. Les trois dernières ont été les premières écrites, les deux premières ne sont venues qu'ensuite. Ce sont :

  1. L'Estoire del Saint Graal (L'Histoire du Saint Graal), à propos de Joseph d'Arimathie et de son fils Josephus rapportant le Graal en Angleterre ;
  2. L'Estoire de Merlin (appelée aussi Merlin en prose), à propos de Merlin et du début de l'histoire du roi Arthur (à cette section on rattache la Vulgate Suite du Merlin, également sur les premières aventures d'Arthur) ;
  3. Le Lancelot propre constitue la section la plus longue, occupant environ la moitié de l'ensemble du cycle ; elle porte sur les aventures de Lancelot et des autres chevaliers de la Table ronde, et sur la liaison de Lancelot et Guenièvre ;
  4. La Queste del Saint Graal, à propos de la quête du Graal et de son accomplissement par Galahad ;
  5. La Mort Artu, sur la mort du roi tué par Mordred et l'effondrement du royaume.

Ce cycle est postérieur au Petit cycle du Graal parfois appelé la trilogie du (pseudo-)Robert de Boron qui comprend :

  1. Joseph d'Arimathie
  2. Merlin
  3. Perceval

Cette œuvre est aussi distincte du cycle Post-Vulgate, écrit entre 1230 et 1240, qui ne comprend que trois branches, à partir de la mise en prose du Joseph et du Merlin de Robert de Boron et d'emprunts au Tristan en prose :

  1. Histoire du Saint Graal ;
  2. Merlin ;
  3. Queste-Mort Artu.

Manuscrits[modifier | modifier le code]

Le Lancelot-Graal Project liste plus de 150 manuscrits du Lancelot-Graal en français. Ils datent du XIIIe siècle au XVe siècle. Certains étant incomplets voire très fragmentaires et seul un petit nombre contient l’intégralité du l’œuvre.

Bibliothèque nationale de France[modifier | modifier le code]

La Bibliothèque nationale de France dispose de 9 manuscrits complets[1] tandis que la bibliothèque numérique Gallica propose plusieurs versions en ligne :

British Library[modifier | modifier le code]

Deux manuscrits de la British Library sont entièrement numérisés :

D’autres manuscrits sont présents dans les collections de la British Library :

Rennes[modifier | modifier le code]

Le Christ tend un livre à l'auteur, première initiale historiée du manuscrit rennais.

Un des plus anciens manuscrits enluminés connus du Lancelot-Graal est celui conservé actuellement à la bibliothèque de Rennes Métropole. Il est datée des années 1220. À travers les siècles, il a appartenu successivement à plusieurs personnalités et institutions rennaises : famille de Montbourcher, Noël du Fail, Pierre Hévin, l’abbaye Saint-Melaine de Rennes avant d’être confisqué à la Révolution en tant que bien national au profit de la bibliothèque publique de la ville de Rennes. Il est incomplet ; ses 276 feuilles ne contiennent que trois des cinq histoires : l'Histoire du Saint Graal, le Merlin, et le Lancelot[2].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The vulgate version of the Arthurian romances edited from manuscripts in the British Museum by H. Oskar Sommer. Washington: The Carnegie Institution. Vol. I, Lestoire del Saint Graal (1909). Vol. II, Lestoire de Merlin (1908). Vol. III-V, Le livre de Lancelot del Lac (1910-1912). Vol. VI, Les aventures ou la queste del Saint Graal. La mort le roi Artus (1913). Vol. VII, Supplement: Le livre d'Artus, with glossary (1913). Vol. VIII, Index of names and places to volumes I-VII (1916).
  • Le livre du Graal. Dir. Daniel Poirion et Philippe Walter. Paris: Gallimard, Pléiade, 3 volumes [Vol. 1, Joseph d'Arimathie; Merlin; Les Premiers Faits du roi Arthur (2001). Vol. 2, Lancelot (1), de la "Marche de Gaule" à "La Première Partie de la quête de Lancelot" (2003). Vol. 3, Lancelot (2), "La Seconde Partie de la quête de Lancelot"; La Quête du saint Graal; La Mort du roi Arthur (2009)] (le troisième volume ne renferme pas l'index des noms annoncé dans le premier volume).
  • Lancelot, roman en prose du XIIIe siècle, édité par Alexandre Micha, 9 volumes. Genève: Droz, 1978-1983 (l'ordre des volumes ne suit pas l'ordre de l'œuvre, qui débute au tome VII). Tome I. Du second voyage en Sorelois à la mort de Galehaut (1978). Tome II. De la Charrette à l’Agravain (1978). Tome III. Du second voyage en Sorelois à l’Agravain, versions courtes (1979). Tome IV. D’une aventure d’Agravain jusqu’à la la fin de la quête de Lancelot par Gauvain et ses compagnons (1979). Tome V. De la quête d’Hector par Lancelot au retour de Gauvain et de ses compagnons à la cour (1980). Tome VI. Du retour de Gauvain et de ses compagnons à la cour de Pentecôte jusqu’à la fin du roman (1980). Tome VII. Du début du roman jusqu’à la capture de Lancelot par la Dame de Malehaut (1980). Tome VIII. De la guerre de Galehaut contre Arthur au second voyage en Sorelois (1982). Tome IX. Index des noms propres et des anonymes. Index des thèmes, des motifs et des situations. Glossaire. Notes complémentaires. Errata (1983). Alexandre Micha a aussi publié une version abrégée de l'œuvre mise en français moderne: Lancelot. Roman du XIIIe siècle. Paris: Union générale d'éditions, Collection 10/18, Série "Bibliothèque médiévale", 2 volumes (1983-1984).
  • Lancelot du Lac, roman français du XIIIe siècle, édition de François Mosès et al., encore incomplète (5 volumes parus). Paris: Librairie générale française, Le Livre de Poche, collection "Lettres gothiques" dirigée par Michel Zink. Tome I. Lancelot du Lac, roman français du XIIIe siècle. Texte présenté, traduit et annoté par François Mosès, d’après l’édition d’Elspeth Kennedy (1991). Tome II. Lancelot du Lac, roman français du XIIIe siècle. Texte présenté, traduit et annoté par Marie-Luce Chênerie, d’après l’édition d’Elspeth Kennedy (1993). Tome III. La fausse Guenièvre. Texte présenté, traduit et annoté par François Mosès, avec, pour l’établissement du texte, la collaboration de Lætitia Le Guay (1998). Tome IV. Le Val des amants infidèles. Texte établi par Yvan G. Lepage, traduit et présenté par Marie-Louise Ollier (2002). Tome V. L’enlèvement de Guenièvre. Texte établi par Yvan G. Lepage, traduit et présenté par Marie-Louise Ollier (1999).
  • La Quête du saint Graal. Texte établi et présenté par Fanni Bogdanow, traduit par Anne Berrie. Paris: Librairie générale française, Le Livre de Poche, collection "Lettres gothiques" dirigée par Michel Zink (2006).
  • La Mort du roi Arthur. Texte établi, traduit et présenté par Emmanuèle Baumgartner et Marie-Thérèse de Medeiros. Paris: Champion classiques, série "Moyen Âge" (2007); autre édition: texte édité, traduit et présenté par David F. Hult. Paris: Librairie générale française, Le Livre de Poche, collection "Lettres gothiques" (2009).
  • The Lancelot-Grail Reader (2000) édité par Norris J. Lacy (ISBN 0-8153-3419-2)
  • Lancelot-Grail: The Old French Arthurian Vulgate and Post-Vulgate Cycles in Translation, 5 volumes, édités par Norris J. Lacy.
  • Elspeth Kennedy, Lancelot and the Grail: A Study of the Prose Lancelot (Clarendon Press, 1986).
  • Lancelot Du Lac, the non-cyclic old French prose romance, 2 volumes, édités par Elspeth Kennedy (Oxford, 1980).

Liens externes[modifier | modifier le code]