Festival du Bout du Monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Festival du bout du monde)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bout du Monde.
Festival du Bout du Monde
Image illustrative de l'article Festival du Bout du Monde
La Scène Landaoudec et le Chapiteau Cabaret en plein cœur du bocage, Festival du Bout du Monde, 2004

Genre Musiques du monde
World music
Pop
Reggae
Ska
...
Lieu Prairie de Landaoudec à Crozon, Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 16′ 20″ N 4° 29′ 10″ O / 48.272254, -4.486198 ()48° 16′ 20″ Nord 4° 29′ 10″ Ouest / 48.272254, -4.486198 ()  
Période août
Scènes Scène Landaoudec, Scène François Kermarrec et le chapiteau Cabaret
Capacité environ 60 000, 20 000 par jour
Date de création 2000
Site web www.festivalduboutdumonde.com

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Festival du Bout du Monde

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Festival du Bout du Monde

Géolocalisation sur la carte : Finistère

(Voir situation sur carte : Finistère)
Festival du Bout du Monde

Le Festival du Bout du Monde est un festival de musiques métissées / musiques du monde se déroulant le premier week-end d'août en presqu'île de Crozon dans le Finistère.

Né en 2000, grâce à l'implication du tissu associatif local, le festival accueille chaque année 60 000 personnes sur la prairie de Landaoudec (jauge limitée depuis 2006), et est aujourd'hui l'un des rendez-vous majeurs des musiques du monde en France.

La programmation musicale cherche à concilier artistes reconnus et découvertes, et c'est en tout environ 35 formations musicales du monde entier qui se succèdent sur l'une des 3 scènes du festival.

Outre sa programmation, le Festival du Bout du Monde est réputé pour l'ambiance chaleureuse et familiale qui y règne, la beauté du site (en plein cœur du parc naturel régional d'Armorique, à 300 mètres de l'océan), et la qualité de l'accueil (camping et parking gratuits, village des cuisines du monde, espace enfants, dispositifs de transports en commun, etc.).

Présentation[modifier | modifier le code]

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Bénévolat[modifier | modifier le code]

Créé, dès le début, grâce à une forte implication des associations presqu'îliennes, le festival s'appuie aujourd'hui sur 80 associations partenaires et leurs 1 500 bénévoles, encadrés par les 100 membres de l'équipe organisatrice.

Financement[modifier | modifier le code]

Le Festival du Bout du Monde, avec un budget d'un peu plus d'un million d'euros, s'autofinance à plus de 95 %. En 2007, il maintient une nouvelle fois l'équilibre financier.

Le site[modifier | modifier le code]

Afrocubism sur la scène Landaoudec en 2011
17 Hippies sous le chapiteau en 2011

Proche du littoral breton, les 50 hectares du site sont situés en plein bocage et à quelques centaines de mètres de l'océan.

3 scènes :

  • la scène Landaoudec ;
  • le chapiteau Cabaret des Musiques du Monde ;
  • la scène François Kermarrec.

Transports[modifier | modifier le code]

Le dispositif « Transportez-vous au Bout du Monde » permet chaque année à plus de 10 000 personnes de se rendre au festival en train, bateau ou car, pour une somme minime.

Développement durable[modifier | modifier le code]

Outre toutes les actions mises en œuvre sur les plans sociaux et écologiques, le Festival du Bout du Monde se démarque en 2007 en utilisant exclusivement des gobelets consignés et réutilisables, première française à cette échelle. Le pari était ambitieux, mais le succès fut incontestable. L'organisation du festival prête aujourd'hui son stock de verres (non siglés) à qui en fait la demande.

En 2008, le festival voit apparaître les toilettes sèches sur son site. Le succès de ces dernières amène au doublement de leur nombre pour la dixième édition de 2009.

Divers[modifier | modifier le code]

Greenpeace / En raison de la proximité de l'Ile Longue, principale base de la force nucléaire militaire en France, Greenpeace a mis en place des happenings lors des éditions 2005 et 2006 du festival, l'organisation ne souhaitant pas accueillir leur stand sur le site du festival. En effet, le festival souhaite rester apolitique, et continuer à se concentrer sur ses objectifs, en proposant des choix artistiques poussés, riches et de qualité.

Historique[modifier | modifier le code]

Logo Festival du Bout du Monde.jpg

Programmations musicales du festival[modifier | modifier le code]

Édition 2000[modifier | modifier le code]

Le festival se déroule sur deux jours et deux scènes, et accueille 17 000 festivaliers.

Édition 2001[modifier | modifier le code]

Le festival accueille 25 000 festivaliers sur deux jours.

Édition 2002[modifier | modifier le code]

Le festival accueille 32 000 festivaliers sur deux jours.

Édition 2003[modifier | modifier le code]

Le festival, initialement prévu sur deux jours, continue jusqu'au lundi grâce à la venue exceptionnelle de Manu Chao à la dernière minute. 50 000 festivaliers sont accueillis.

Édition 2004[modifier | modifier le code]

Le festival, prévu sur deux jours, voit apparaître un troisième espace scénique : la scène Découvertes. La vitesse de croisière du festival est atteinte, avec 20 000 festivaliers par jour soit 40 000 sur le week-end. Pour les années à venir, la jauge restera volontairement limitée par les organisateurs à ce seuil, afin de garantir des conditions d'accueil chères au festival, et afin de préserver l'ambiance conviviale et humaine qui lui est propre.

Édition 2005[modifier | modifier le code]

Le festival passe sur trois jours et, la jauge étant volontairement limitée, le festival affiche complet en accueillant 57 000 personnes.

Édition 2006[modifier | modifier le code]

L’événement affiche une nouvelle fois complet avec 57 000 festivaliers.

Edition 2007[modifier | modifier le code]

La soirée du vendredi ayant été artistiquement plus dense que les années précédentes, la fréquentation a quasiment atteint le seuil de 20 000 festivaliers. L'édition 2007 affiche complet, avec près de 60 000 personnes accueillies.

Édition 2008[modifier | modifier le code]

Cette neuvième édition affiche complet plus d'un mois à l'avance, avec 60 000 festivaliers accueillis. Le festival passe encore une fois entre les gouttes d'une météo définitivement difficile à cette période.

Édition 2009[modifier | modifier le code]

Pierre Sangra au festival avec Thomas Fersen

Complet une fois encore, cette fois-ci avec plusieurs mois d'avance. Pour les 10 ans du festival, les dates changent : le festival a lieu le 1er weekend d'août (31 juillet, 1er et 2 août).

Édition 2010[modifier | modifier le code]

Le festival a lieu du 6 au 8 août et est pour la huitième année consécutive complet avec 60 000 personnes accueillies.

Edition 2011[modifier | modifier le code]

Le festival a lieu du 5 au 7 août.

Édition 2012[modifier | modifier le code]

Le festival a lieu du 3 au 5 août et affiche complet à l'ouveture.

Édition 2013[modifier | modifier le code]

Cali sur la grande scène

Le festival a lieu du 2 au 4 août 2013 et affiche complet 15 jours avant l'ouverture. Pour la première fois, un orchestre symphonique est accueilli sur la scène Landaoudec, la plus grand scène du festival. Création entre Ray Lema et l'Orchestre Symphonique Universitaire de Brest.

Édition 2014[modifier | modifier le code]

Le festival a lieu du 1 au 3 août 2014 et devrait encore une fois afficher complet avant le début des festivités si on se base sur les billets à prix d'amis qui sont partis en quelques minutes cette année[1]. Cette année encore, le nombre d'entrées est limité à 20 000 personnes par jour afin de garantir une bonne qualité d'accueil des festivaliers et préserver l'ambiance du festival.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yann Rivallain, « Un festival au Bout du monde », ArMen, n°171, Juillet-Août 2009,p. 6-11

Liens externes[modifier | modifier le code]