Presses universitaires de Rennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
logo
Logo de Presses Universitaires de Rennes
Repères historiques
Création 1984 : création[1]
Dates clés 1990 : constitution en maison d'édition

2004 : constitution en Service d’Activités Industrielles et Commerciales commun aux universités de l’Ouest atlantique

Fondateur(s) André Lespagnol
Fiche d’identité
Siège social Rennes,
Drapeau de la France France
Direction Pierre CORBEL
Spécialité(s) édition d'ouvrages universitaires liés aux Lettres, aux sciences humaines et sociales
Langue(s) de
publication
Français
Site officiel http://www.pur-editions.fr

http://books.openedition.org/pur/

Données financières
Chiffre d’affaires 3 166 000  (2012)en augmentation 11,8 %[2]

Les Presses universitaires de Rennes (PUR) sont une maison d'édition universitaire fondée en 1984 à Rennes, en France, et dépendant de l'université Rennes 2. Elles sont actives dans le domaine des lettres, et des sciences humaines et sociales. En 2010 elles sont, avec 274 ouvrages publiés par an, la plus grande maison d'édition universitaire en France.

Elles sont créées en 1984 sous la forme d'un service d’édition de l’université, avant de se développer sous l'impulsion d'André Lespagnol en devenant en 1990 une véritable maison d'édition universitaire dotée d'un comité éditorial indépendant. En 2004, elles deviennent un service d’activités industrielles et commerciales commun aux dix universités de l’Ouest atlantique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

L'université Rennes 2 se dote en 1984 d'un service d'édition dont le but est alors de valoriser la recherche et de publier des actes de colloques de l'établissement qui ne trouvaient pas preneurs. Les premières publications sont faites dès 1985. Une dizaine de livres ou de revues sont ainsi publiés tous les ans à cette époque[3].

En 1990, le président de l'université André Lespagnol décide de structurer ce service en véritable maison d'édition universitaire dotée d'un comité éditorial indépendant de l'université afin de sélectionner et de recomposer les textes, mais aussi de permettre un niveau de publication compatible avec la qualité attendue pour des ventes au grand public[3]. Les locaux sont déménagés du campus de Villejean vers le Campus de la Harpe lorsque celui-ci se développe au milieu des années 1990.

Développement[modifier | modifier le code]

Depuis le 1er janvier 2004, les Presses universitaires de Rennes sont constituées en service d'activités industrielles et commerciales commun aux dix universités membres du Réseau des Universités de l'Ouest Atlantique tout en restant rattachées à l'université Rennes 2. Il s'agit à cette date du seul Saic édition et du seul Saic inter établissements de France[3].

Elles publient lors de ce changement de statut une centaine d'ouvrage par an, et ce chiffre passe à 130 dès 2005[3], puis à 170 en 2007[4], et enfin à 274 en 2010, en faisant ainsi les premières presses universitaires en France par le nombre de livres édités. Cette croissance est principalement le fait d'une augmentation du nombre de publications en provenance d’autres universités que Rennes 2, celle-ci fournissant 41 ouvrages en 2010, les autres universités du réseau 90, et les autres universités le reste[5]. En 2012, Le chiffre d'affaires des PUR place le groupe à la 83e place des maisons d'édition françaises[2].

Domaines de publication[modifier | modifier le code]

Les Presses universitaires de Rennes sont spécialisées dans l'édition d'ouvrages dans les domaines des lettres et des sciences humaines et sociales.

La maison d'édition distingue ainsi cinq domaines principaux, eux-mêmes subdivisées en sous-domaines :

  1. Art
  2. Histoire
  3. Langues et civilisations
  4. Littérature
  5. Sciences humaines et sociales

Comité éditorial[modifier | modifier le code]

Pierre Corbel, directeur des PUR, ici en 2012.

Chaque année, les Presses universitaires de Rennes publient cent cinquante ouvrages[6] d’universitaires et aident les chercheurs à devenir des auteurs.

Le choix d'une politique d'édition indépendante et de qualité est garantie par un Comité éditorial, où les neuf universités sont représentées. La continuité des revues et des collections est assurée par des comités de lecture ou des directeurs (liste janvier 2013 ci-dessous) [7].

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Présentation des PUR
  2. a et b Fabrice Piault, « Classement 2013 : Les 200 premiers éditeurs français », Livres Hebdo, no 969,‎ 11 octobre 2013 (lire en ligne)
  3. a, b, c et d « Les Pur, La voie royale de diffusion de la recherche en littérature », Science Ouest, N°223, 2005, consulté sur www.espace-sciences.org le 29 juillet 2012
  4. Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur, Rapport d'évaluation de l'université Haute Bretagne - Rennes II, Paris,‎ 2008, 36 p. (lire en ligne), p. 9
  5. Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur, Rapport d'évaluation de l'université Rennes 2, Paris,‎ 2011, 42 p. (lire en ligne), p. 11
  6. Chiffres de 2005
  7. source : http://www.pur-editions.fr/

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Guitton, « Les Presses Universitaires de Rennes ont vingt ans : Pierre Corbel ou la religion du vrai livre », Place Publique Rennes, no 4,‎ mars 2010 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]