France 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir FR3 et Office de radiodiffusion télévision française.

48° 50′ 20″ N 2° 16′ 17″ E / 48.8389, 2.27139 ()

Image illustrative de l'article France 3

Création 7 septembre 1992 (France 3)
31 décembre 1972 (création de la 3e chaîne)
Propriétaire France Télévisions
Slogan « Nos régions nous inspirent, nos régions vous inspirent »
Format d'image 16:9, 576i et 1080i
Langue Français
Pays Drapeau de la France France
Statut Généraliste nationale publique
Ancien nom Troisième chaîne couleur de l'ORTF (1972-1975)
France Régions 3 (1975-1992)
Siège social Paris
Site web www.france3.fr
Diffusion
Diffusion TNT, satellite, câble, IPTV et Web]

France 3 est une chaîne de télévision généraliste française de service public à vocation régionale, qui succède à France Régions 3 le 7 septembre 1992 et fait partie du groupe France Télévisions. Sa couleur d'identification au sein du groupe de télévision public est le bleu et se retrouve sur tout son habillage d'antenne.

Historiquement, elle est la dix-neuvième chaîne de télévision créée en France, après TF1, les dix-sept chaînes régionales et France 2, mais elle est la troisième chaîne nationale. Elle est disponible sur la TNT, le câble, le satellite, la télévision par xDSL et Internet.

Historique de la chaîne[modifier | modifier le code]

De la Troisième chaîne couleur de l'ORTF à la fin de France Régions 3[modifier | modifier le code]

La troisième chaîne couleur de l'ORTF émet pour la première fois le 31 décembre 1972. Suite à l'éclatement de l'Office de radiodiffusion télévision française fin 1974, elle laisse la place le 6 janvier 1975 à la nouvelle société nationale de programme France Régions 3, rebaptisée France 3 en 1992, pour marquer son adhésion au groupe France Télévisions.

France 3 (depuis 1992)[modifier | modifier le code]

Hervé Bourges, président commun d'Antenne 2 et FR3 depuis fin 1990, souhaite « redresser, rapprocher, regrouper »[1] les deux chaînes publiques pour plus de cohésion face à l'hégémonie de TF1. Il entend également « réaffirmer le rôle et les valeurs de la télévision publique à travers une nouvelle signalétique »[1] afin de reconstruire un pôle public fort à l'identité bien marquée. Cette nouvelle identité de la télévision publique se traduit dans une marque commerciale commune sans valeur juridique, France Télévision, qui, par cohérence, amène à un changement de nom des deux sociétés nationales de programme placées sous cette marque-ombrelle. Ainsi, Antenne 2 devient France 2 le 7 septembre 1992 à h 30 et FR3 devient France 3[2]. Un nouvel habillage est mis à l'antenne pour l'occasion.

Le 11 mai 1998, France Télécom et France 3 s’associent pour lancer sur le câble puis sur le bouquet satellite TPS la chaîne thématique Régions (disparue depuis).

Alors que France Télévisions unifie l'habillage de ses chaînes en janvier 2002, France 3 cesse de fermer son antenne la nuit et devient la dernière chaîne généraliste française à passer à la diffusion des programmes en continu.

Le 5 janvier 2009, la publicité commerciale est supprimée de 20 heures à 6 heures sur France 3 ainsi que sur l'ensemble des chaînes publiques. Le programme de début de soirée débute alors à 20 h 35. Le 27 juin, les programmes sont diffusés au format 16/9[3].

La loi n° 2009-258 du 5 mars 2009 relative à la communication audiovisuelle et au nouveau service public de la télévision[4] organise le transfert à la société France Télévisions de l’ensemble des biens, droits et obligations des sociétés France 2, France 3, France 4, France 5 et Réseau France Outre-mer dans le cadre d’une fusion-absorption réalisée du seul fait de la loi, prenant effet à la date du 4 janvier 2010. Cette loi rend effective, sur le plan juridique, la transformation du groupe France Télévisions en entreprise commune. La société nationale de programme France 3 est dissoute de droit pour devenir une simple entité de France Télévisions SA. Dans le cadre de la création de cette entreprise commune, une réorganisation de France 3 a vu le jour : la structure s'est reconstruite en quatre directions régionales au lieu des 17 précédentes, mais aussi avec un passage de 17 à 24 antennes de diffusion de programmes régionaux. Ceci a conduit à une grève. Le malaise persiste depuis, en particulier face aux rumeurs récurrentes de plan social et aux difficultés financières en région[5].

Le 23 mai 2010, France 3 est diffusée en Haute définition (HD) sur le câble et l'ADSL. Fin 2010, Pierre Sled est nommé à la direction des programmes. Sa mission est de contrer la chute des audiences, qui a fait passer France 3 sous les 10 % de parts de marché derrière M6[6].

Le 1er juillet 2014, un rapport commandé par le Ministère de la culture et de la communication concernant France 3 a été dévoilé. Celui-ci préconise, dans le cadre de la réforme territoriale de 2014, d'utiliser les futures nouvelles régions comme base pour les programmes régionaux, ce qui ressemblerait fortement à la situation d'avant 2010. En effet, en calquant le réseau France 3 sur les futures nouvelles régions, le nombre de France 3 régions passerait de 24 à environ 13 ou 14, selon l'issue de la réforme territoriale. Certaines anciennes antennes régionales d'avant 2010 devraient donc revenir, comme France 3 Bourgogne Franche-Comté et France 3 Rhône-Alpes Auvergne. Les 24 stations régionales actuelles redeviendraient des simples déclinaisons des futures stations régionales. Quant aux 4 pôles de gouvernance, ceux-ci seraient supprimés.[7]

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Depuis 1992, l'identité visuelle de France Télévisions a été confiée à l'agence de design Gédéon qui nʼa cessé dʼaccompagner France 3 en créant différentes générations dʼhabillages. Celui de 1992, basé sur les couleurs nationales françaises, conserve pour France 3 la couleur bleue qui a accompagné la chaîne dans ses identités visuelles précédentes[8],[9].

Un nouvel habillage est adopté le 5 septembre 2011, toujours réalisé par Gédéon. Les 24 régions françaises sont représentées par 24 cases[10].

Du 4 janvier au 13 janvier 2013 et du 29 juin au 11 août 2013, France 3 fête ses 40 ans d'existence. Son habillage reprend les différents logos arborés par la chaîne depuis sa création. Un logo évènementiel reprenant les mêmes formes que celui qu'avait la chaîne entre 1975 et 1986 est également visible[11] .

Slogans[modifier | modifier le code]

  • 1992-2001 : « France 3, la télé qui prend son temps »
  • 2001-2010 : « France 3, de près, on se comprend mieux »[13]
  • 2010-2011 : « France 3, avec vous, à chaque instant »
  • 2011-2012 : « Entre nous, on se dit tout »
  • 2012-2013 : « Vous êtes au bon endroit »
  • Depuis janvier 2013 : « Depuis 40 ans, vous êtes au bon endroit »
  • Depuis novembre 2013 : « Nos régions nous inspirent, nos régions vous inspirent »

Organisation[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Capital[modifier | modifier le code]

Du 7 septembre 1992 au 4 janvier 2010, France 3 était une société nationale de programme publique toujours détenue à 100 % par l'État français. Depuis cette date, France 3 a perdu son statut de société pour devenir une part intégrante de l'entreprise commune France Télévisions SA dont le capital est détenu à 100 % par l'État français.

Mission[modifier | modifier le code]

France 3 est une chaîne généraliste à vocation nationale et régionale qui se différencie des autres chaînes en diffusant davantage d'émissions culturelles et éducatives. Sa vocation régionale et locale est réaffirmée dans son nouveau cahier des missions et des charges. Elle doit « privilégier l'information décentralisée et les événements régionaux » et faire connaître les régions de France et l'Europe en accordant « une large place à leurs spectacles vivants ».

Sièges[modifier | modifier le code]

Le premier siège de France 3 est installé à la Maison de la radio au 116 avenue du Président-Kennedy dans le XVIe arrondissement de Paris et sa rédaction au 28 Cours Albert-Ier dans le VIIIe arrondissement. En septembre 1998, France 3 intègre le nouveau siège de France Télévision au 7, esplanade Henri de France dans le XVe arrondissement, qui abrite aussi France 2 et France 4.

France 3 Cinéma[modifier | modifier le code]

France 3 Cinéma est la structure de la chaîne chargée de coproduire des films.

Pôles de gouvernance et antennes régionales[modifier | modifier le code]

De 1992 à 2010, France 3 comptait treize directions régionales et douze centres dits « excentrés ». Regroupées souvent deux par deux, les régions avaient chacune une rédaction régionale et également plusieurs rédactions locales chargées de mini-journaux locaux. Depuis le 4 janvier 2010, une nouvelle organisation de France 3 a été mise en place dans le cadre de la réforme de France Télévisions comme entreprise unique. L’un des changements majeurs pour France 3 est la suppression de ses 13 directions régionales remplacées par quatre pôles de gouvernance (Nord-Est, Nord-Ouest, Sud-Ouest et Sud-Est) localisés dans quatre grandes villes de France (Strasbourg, Rennes, Bordeaux et Marseille). Les régions sont redécoupées en 24 antennes dites de proximité.

Antennes de proximité et centres de productions régionaux (par date de création)
Pôle de gouvernance Antenne de proximité Date de création
Nord-Est France 3 Nord-Pas-de-Calais
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant en région Nord-Pas-de-Calais.
10 avril 1950
Nord-Est France 3 Alsace
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant sur la région Alsace.
15 octobre 1953
Sud-Est France 3 Provence-Alpes
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant en région Provence-Alpes-Côte d'Azur sur les départements des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse, des Alpes-de-Haute-Provence et la moitié ouest du Var.
20 septembre 1954
Sud-Est France 3 Rhône-Alpes
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant en région Rhône-Alpes sur les départements du Rhône et de la Loire.
8 novembre 1954
Sud-Ouest France 3 Aquitaine
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant sur la région Aquitaine.
1962
Sud-Ouest France 3 Languedoc-Roussillon
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant en région Languedoc-Roussillon.
6 décembre 1963
Nord-Est France 3 Lorraine
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant en région Lorraine.
12 décembre 1963
Nord-Ouest France 3 Paris Île-de-France
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant en région Île-de-France.
30 janvier 1964
Sud-Est France 3 Côte d'Azur
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant en région Provence-Alpes-Côte d'Azur sur le département des Alpes-Maritimes et la moitié est du Var.
1er février 1964
Nord-Ouest France 3 Bretagne
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant sur la région Bretagne.
2 février 1964
Nord-Ouest France 3 Pays de la Loire
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant en région Pays de la Loire.
Sud-Est France 3 Auvergne
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant sur la région Auvergne.
17 septembre 1964
Nord-Ouest France 3 Basse-Normandie
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant sur la région Basse-Normandie.
27 novembre 1964
Nord-Ouest France 3 Haute-Normandie
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant sur la région Haute-Normandie.
Sud-Ouest France 3 Midi-Pyrénées
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant en région Midi-Pyrénées.
6 décembre 1964
Nord-Ouest France 3 Centre
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant sur la région Centre.
21 juin 1965
Nord-Est France 3 Bourgogne
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant sur la région Bourgogne.
29 octobre 1965
Sud-Ouest France 3 Limousin
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant en région Limousin.
1er novembre 1965
Nord-Est France 3 Champagne-Ardenne
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant sur la région Champagne-Ardenne.
12 décembre 1965
Sud-Ouest France 3 Poitou-Charentes
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant en région Poitou-Charentes.
1966
Nord-Ouest France 3 Picardie
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant en région Picardie.
10 avril 1967
Sud-Est France 3 Alpes
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant en région Rhône-Alpes sur les départements de l'Isère, de la Savoie et de la Haute-Savoie.
6 février 1968
Corse France 3 Corse ou France 3 via Stella
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant sur la collectivité territoriale de Corse.
16 décembre 1982
Nord-Est France 3 Franche-Comté
Antenne métropolitaine de proximité de France Télévisions émettant en région Franche-Comté.
4 janvier 2010

Aux vingt-quatre antennes de proximité s’ajoutent une quarantaine de bureaux permanents produisant un journal quotidien de sept minutes en semaine, en complément des éditions régionales. Par ailleurs, une unité basée à Écully dans le Rhône est chargée de produire les journaux d'informations de France 3 Toutes Régions.

Les antennes de proximité de France 3 diffusent également des émissions en langues régionales : en basque et en occitan sur France 3 Aquitaine, en catalan et en occitan sur France 3 Midi-Pyrénées et France 3 Languedoc-Roussillon, en occitan (provençal) sur France 3 Provence-Alpes, en occitan (auvergnat) sur France 3 Auvergne, en corse sur France 3 Corse, en breton sur France 3 Bretagne et en alsacien, voire en allemand avec sous-titrage (Triangle) sur France 3 Alsace.

France 3 diffuse ainsi pendant ses grands journaux (le 12/13 et le 19/20) des éditions régionales accompagnées d’émissions hebdomadaires développant des thèmes proches des téléspectateurs : art de vivre local, politique régionale, vie des cités de banlieue. Cette particularité de la chaîne a permis à son 19/20 de résister longtemps en termes d’audience face aux programmes des chaînes privées. Elle n’a cependant plus l’exclusivité de l’information régionale. En effet, les chaînes privées françaises développent depuis une décennie — à un niveau moindre cependant — l’actualité locale dans le cadre de leurs sessions d’information : collaboration de TF1 et M6 avec des quotidiens locaux, reportages du JT de 13 heures de TF1 et de France 2, éditions locales du 6 minutes sur M6

Outre les trois journaux nationaux (le 12/13, le 19/20 et Soir 3) et l’édition des régions France 3 diffuse quotidiennement :

24 éditions régionales des 12/13, 19/20 et Soir 3 
  • Alpes
  • Alsace
  • Aquitaine
  • Auvergne
  • Bourgogne
  • Bretagne
  • Centre
  • Champagne-Ardenne
  • Corse
  • Côte d'Azur
  • Franche-Comté
  • Languedoc-Roussillon
  • Limousin
  • Lorraine
  • Midi-Pyrénées
  • Nord Pas-de-Calais
  • Haute-Normandie
  • Basse-Normandie
  • Paris Île-de-France
  • Pays de la Loire
  • Picardie
  • Poitou-Charentes
  • Provence-Alpes
  • Rhône-Alpes
44 éditions locales du 19/20 
  • Ariège / Foix
  • Atlantique / La Rochelle
  • Baie de Seine / Le Havre
  • Berry
  • Brive
  • Bordeaux-Métropole
  • Caen-Métropole
  • Champagne info
  • Cherbourg 7 jours en Cotentin (hebdomadaire)
  • Clermont soir
  • Pays de Corrèze / Brive
  • Côte d'Opale
  • Côte varoise / Toulon
  • Estuaire / Nantes
  • Euskal Herri / Pays basque
  • Grand Lyon
  • Grenoble
  • Haute-Alsace
  • Haute-Bretagne
  • Iroise / Brest
  • Lille Métropole
  • Limoges
  • Maine
  • Marseille
  • Metz
  • Montpellier
  • Nancy
  • Nice
  • Nord Franche-Comté
  • Orléans Loiret
  • Pays Gardois / Nîmes
  • Pau Sud-Aquitaine
  • Périgord
  • Quercy-Rouergue / Rodez
  • Rouen-Métropole
  • Pays Catalan / Perpignan
  • Saint-Étienne
  • Strasbourg Deux-rives
  • Sud Bourgogne
  • Tarbes
  • Tarn / Albi et Castres
  • Toulon
  • Toulouse
  • Touraine Val de Loire
6 éditions en langues régionales 
  • Alsacien : Rund Um
  • Basque : Euskal Herri + certains reportages
  • Breton : An Taol Lagad
  • Catalan
  • Corse : Noï, Corsica
  • Occitan
  • Provençal : Prouvençau

Programmes[modifier | modifier le code]

Dès son lancement à la rentrée 1992, France 3 met à l'antenne de nouveaux programmes comme Strip-tease, les Minikeums ou Tout le sport. En 1994, l'emblématique émission La Classe s'arrête et le programme jeunesse C'est pas sorcier est lancé. Durant l'été 1996, France 3 lance un jeu d'aventures, La Carte au trésor. En 1997, le magazine Des racines et des ailes remplace La Marche du siècle. Deux émissions populaires sont lancées en 1999-2000 : C'est mon choix et On ne peut pas plaire à tout le monde. Ces émissions créent la polémique, mais le succès est au rendez-vous. En 2004, France 3 lance son feuilleton quotidien Plus belle la vie qui est l'un des grands succès de la chaîne. À la rentrée 2006, le nouveau président de France Télévisions, Patrick de Carolis, et son directeur des antennes, Patrice Duhamel, installent une nouvelle émission culturelle quotidienne de deuxième partie de soirée, Ce soir (ou jamais !), présentée par Frédéric Taddeï depuis octobre 2006 afin de marquer le virage culturel donné aux programmes de France 3. En conséquence et pour la première fois depuis sa création, un horaire fixe est donné au journal du soir Soir 3 qui commence tous les jours à 23 heures pile. Les emblématiques émissions Des chiffres et des lettres, 30 millions d'amis et Intervilles arrivent sur France 3. L'émission de variétés Chabada est lancée en septembre 2009. Mireille Dumas propose pour une dernière fois Vie privée, vie publique : l'hebdo ! le vendredi 17 juin 2010 à 22 h 35, après onze ans de diffusion. Laurent Boyer lance l'émission Midi en France début 2011.

Au sein du groupe France Télévisions, France 3 est relativement moins soumise à des contraintes d’audience que France 2. Cela permet à la chaîne de poser aux heures dites de grande écoute des programmes culturels.

Émissions[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Émission diffusée sur France 3.

Information[modifier | modifier le code]

Ancien plateau du JT de France 3 (jusqu'au 7 avril 2008).

France 3 propose trois sessions d'information par jour au sein desquelles s'insèrent les éditions d'information régionales :

Météo[modifier | modifier le code]

Elle est présentée par[15] :

Depuis le 4 septembre 2012, la chaîne propose Météo à la carte. Après le 12/13, le bulletin météo est directement dans l'émission.

Magazines[modifier | modifier le code]

Divertissement[modifier | modifier le code]

autres[modifier | modifier le code]

Émissions pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

De 1992 jusqu'en septembre 2006, France 3 diffuse des dessins animés chaque matin et chaque après-midi.

Titre Année de diffusion Présentation Horaire
C'est Lulo 1992-1993 M. Lulo Matin et après midi
Les Minikeums 1993-2000 Les Marionnettes Matin et après-midi
MNK 2000-2002 Les Marionnettes Matin et après-midi
T O 3 2002-2004 Théo et Luna Matin et après-midi
France Truc 2004-2006 Truc, Truk et Truque Matin et après-midi
Toowam 2006-2009 Pas de présentateur Seulement le matin et l'après-midi jusqu'en septembre 2006
Ludo depuis 2009 Pas de présentateur Matin

Émissions estivales[modifier | modifier le code]

Tous les étés, France 3 part à la rencontre des français à travers une tournée des plages de France.

Émissions disparues[modifier | modifier le code]

Quelques émissions emblématiques disparues :

Séries[modifier | modifier le code]

La vie des régions transparaît également dans les séries et téléfilms de la chaîne. Ces séries présentent une vie simple et calme, troublée par un événement plus ou moins tragique, mais toujours dans un esprit humaniste, tandis que le plus souvent les autres chaînes françaises présentent des héros urbains comme des policiers ou des juges. Voir par exemple le feuilleton Plus belle la vie ou encore les séries Louis la Brocante, Fabien Cosma, Famille d'accueil se déroulent en province dans des régions rurales.

En tant que chaîne de télévision de service public, son cahier des charges impose à France 3 de respecter scrupuleusement le quota de diffusion d’œuvres originales européennes.

Voici une liste de séries emblématiques qui sont ou ont été diffusées sur France 3 :

Séries françaises[modifier | modifier le code]

Actuelles[modifier | modifier le code]
Anciennes[modifier | modifier le code]

Séries allemandes[modifier | modifier le code]

Séries américaines[modifier | modifier le code]

Séries britanniques[modifier | modifier le code]

Séries canadiennes[modifier | modifier le code]

Séries italiennes[modifier | modifier le code]

Présentateurs[modifier | modifier le code]

Anciens présentateurs ayant officié sur la chaîne[modifier | modifier le code]

Journalistes[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Audiences des quatre principales chaînes françaises.
  •      TF1
  •      France 2
  •      France 3
  •      M6

De sa création jusqu'en 2011 (à l'exception de l'année 1988 où La Cinq connaissait ses plus hauts scores d'audience), France 3 a été la troisième chaîne en termes d'audience, derrière TF1 et France 2, mais devant M6. Depuis l'arrivée de la TNT, l'audience de la chaîne n'a pas cessé de baisser pour se retrouver dès 2011 derrière M6, France 3 étant désormais la quatrième chaîne nationale en termes d'audiences.

Pointes d'audiences[modifier | modifier le code]

Le record absolu de la chaîne a été réalisé le 25 juin 2004 lors de la rencontre France-Grèce pour le quart de finale du Championnat d'Europe de football 2004. La chaîne avait réuni 14 881 920 téléspectateurs, soit 60,7 % d'audience.

Parts d'audiences[modifier | modifier le code]

Le record d'audience annuel de France 3 est de 17,7 % et a été atteint en 1996. À l'inverse, le plus bas annuel historique de France 3 a été réalisé deux fois, une fois en 2011 et une fois en 2012.

Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Moyenne annuelle
1992 13,6 %
1993 14,6 %
1994 15,7 %
1995 17,6 %
1996 17,4 % 17,8 % 18,4 % 16,8 % 17,1 % 18,9 % 18 % 17,7 %
1997 18,8 % 17,7 % 17,4 % 16,8 % 16,8 % 16,8 % 18 % 18,2 % 17 % 17,6 % 17,9 % 12,3 % 17,1 %
1998 18,3 % 18 % 17,2 % 16,8 % 16,9 % 16,8 % 17,1 % 17,2 % 15,9 % 16,7 % 17 % 16,2 % 17 %
1999 16,7 % 15,8 % 16,3 % 15,9 % 16,9 % 15,9 % 17 % 18,3 % 15,6 % 16,7 % 17 % 16,9 % 16,3 %
2000 17,6 % 16,5 % 16,1 % 16,1 % 16 % 16,2 % 15,9 % 17,3 % 17,8 % 16,7 % 17,1 % 17,7 % 16,8 %
2001 17,7 % 17,2 % 17,4 % 16,9 % 16,2 % 16,1 % 16,9 % 18,4 % 16,7 % 16,8 % 16,7 % 17,4 % 17,1 %
2002 17,1 % 17,2 % 17,1 % 16,6 % 16,3 % 16,2 % 16,8 % 16,9 % 16,5 % 16,1 % 14,4 % 15,9 % 16,4 %
2003 16,7 % 16,5 % 16,4 % 16,3 % 16,3 % 16,2 % 16,1 % 17,1 % 15,7 % 15,2 % 15,6 % 15,7 % 16,1 %
2004 15,3 % 15,1 % 15 % 14,6 % 14,9 % 16,6 % 15,7 % 17,1 % 14,2 % 14,6 % 14,9 % 15,4 % 15,2 %
2005 14,8 % 14,4 % 14,4 % 14,5 % 14,5 % 14,9 % 14,6 % 14,7 % 14,6 % 14,5 % 15,1 % 15,4 % 14,7 %
2006 14,7 % 16,8 % 14,6 % 14,4 % 14,6 % 13,5 % 14 % 15,1 % 14,3 % 14,4 % 14,7 % 15,4 % 14,7 %
2007 14,9 % 14,5 % 14,3 % 14,2 % 14,1 % 14 % 14 % 14,9 % 13,3 % 13,3 % 13,7 % 14,2 % 14,1 %
2008 13,6 % 13,2 % 13,8 % 13,4 % 13 % 12,9 % 13,2 % 14,7 % 12,8 % 13 % 13,1 % 12,9 % 13,3 %
2009 12,3 % 12,1 % 11,5 % 12,2 % 12,1 % 12,3 % 11,7 % 12,2 % 11,2 % 11,2 % 11 % 11,5 % 11,8 %
2010 11,4 % 11,2 % 11,2 % 10,5 % 10,6 % 10,5 % 10,2 % 10,9 % 10,2 % 10,1 % 10,3 % 11,2 % 10,7 %
2011 10,5 % 9,9 % 9,7 % 9,8 % 9,8 % 9,6 % 10,1 % 10,2 % 9,4 % 9,2 % 9,3 % 9,4 % 9,7 %
2012 9,5 % 9,3 % 9,1 % 9,1 % 9,6 % 9,2 % 10,8 % 12 % 9,6 % 9,3 % 9,7 % 9,4 % 9,7 %
2013 9,3 % 9,3 % 9,1 % 9,5 % 9,3 % 9,3 % 10,5 % 10% 9,2 % 9,6 % 9,7 % 9,8% 9,5 %
2014 9,5 % 10,4 % 9,3 % 9,4 % 9,3 % 8,9% 9.4 %

Source : Mediametrie

Légende :

** Minimum historique
* Maximum historique
Fond vert : meilleur score mensuel de l'année.
Fond rouge : moins bon score mensuel de l'année.

Diffusion[modifier | modifier le code]

France 3 a été diffusée en bande IV au standard UHF 625 lignes SÉCAM L sur le troisième réseau national analogique hertzien de TDF, composé de 3620 points d’émission ou réémissions, du 7 septembre 1992 au 30 novembre 2011, date de l'arrêt de la télévision analogique en France. Elle était la chaîne française la mieux diffusée par le réseau hertzien analogique terrestre grâce notamment à ses stations régionales bien implantées sur tout le territoire. La chaîne fut intégralement diffusée au format 14/9 sur son réseau terrestre analogique à partir du 7 avril 2008.

France 3 est aujourd'hui disponible sur la Télévision numérique terrestre en France et en Andorre, les réseaux câblés français, allemands, belge, luxembourgeois, monégasque et suisses romands et les bouquets satellite français et mauricien, ceux de télévision IP en France, en Belgique, au Luxembourg et en Suisse romande. Depuis le 7 avril 2008, France 3 a commencé à basculer au format 16/9 région par région. Le 15 décembre, France 3 diffuse ses premières émissions nationales en 16/9[17], dans un premier temps uniquement sur la version « France 3 Toutes Régions ». Cette opération s'est achevée le 27 juin 2009 à 7 heures par le passage officiel de France 3 en 16/9. Elle est disponible en HD (MPEG-4) depuis le 23 mai 2010 sur le câble et sur la télévision sur IP, mais pas encore sur le multiplex R5 (MR5) de la TNT. En tant que chaîne publique, tous les câblo-opérateurs, bouquettistes satellites et FAI ont l'obligation de la reprendre dans le service de base de leurs réseaux.

Ses principales émissions sont aussi relayées dans le monde entier par le biais de TV5Monde.

Hertzien numérique[modifier | modifier le code]

En France

France 3 est diffusée en clair sur le multiplex R1 (SGR1) de la TNT au standard UHF PAL MPEG-2 (SDTV) par TDF, Towercast et OneCast depuis le 31 mars 2005. Elle est également diffusée dans sa version France 3 Toutes Régions sur le multiplex ROM 1 de la TNT outre-mer au standard UHF PAL MPEG-4 (SDTV) par TDF depuis le 30 novembre 2010.

En Andorre

France 3 est diffusée en clair au standard PAL MPEG-2 (SDTV) sur le multiplex du canal UHF 45 de la télévision numérique terrestre (TDT) de la Principauté d'Andorre par Andorra Telecom depuis le 25 septembre 2007.

Câble[modifier | modifier le code]

France 3 est diffusée sur les réseaux câblés français (Numericable, Zeop et SPM Télécom), belge (Numéricable, VOO, Telenet), luxembourgeois (Numericable), monégasque (Monaco Télécom), suisses (Cablecom, Naxoo et City TV) et allemands (Kabel Deutschland et Unitymedia). En France métropolitaine, le câblo-operateur Numericable diffuse uniquement la version régionale de France 3 correspondant au lieu de raccordement. En outre-mer et dans les pays étrangers, il s'agit de la version nationale France 3 Toutes Régions.

Satellite[modifier | modifier le code]

Une version nationale de France 3, sans les décrochages régionaux, et nommée France 3 Toutes Régions, fut mise en onde dès juin 1996 lors du lancement du bouquet TPS dont la chaîne était actionnaire. Suite à la fusion de TPS et CanalSat en avril 2007, elle est maintenant diffusée sur le bouquet satellite Canalsat (avec chacune de ses déclinaisons régionales sur des canaux spécifiques) et sur ses déclinaisons ultramarines et africaine (CanalSat Caraïbes, CanalSat Calédonie, CanalSat Réunion et CanalSat Horizons), la TV d'Orange et la TV d'Orange Caraïbe, BIS Télévisions, Parabole Réunion et Tahiti Nui Satellite. Elle fait également partie (avec chacune de ses déclinaisons régionales sur des canaux spécifiques) de l'offre gratuite FRANSAT (en SD via Atlantic Bird 3) et TNTSAT (en SD via Astra 1) qui permettent de recevoir les chaînes de la TNT par satellite, sans abonnement, dans les zones non couvertes par la TNT.

France 3 Toutes Régions est aussi diffusée sur le bouquet satellite Parabole Maurice, mais également par l'opérateur belge et luxembourgeois TéléSAT.

Télévision sur IP[modifier | modifier le code]

France 3 Toutes Régions est diffusée sur les bouquets de télévision IP par ADSL et FTTH en France (Freebox TV, la TV d'Orange, le Bouquet TV de SFR, BBox TV, Dartybox, Box Mediaserv, OnlyBox et Izi TV), en Belgique (Belgacom TV), au Luxembourg (la Télé des P&T) et en Suisse romande (Swisscom TV). En France métropolitaine, tous les opérateurs de télévision sur IP diffusent aussi toutes les déclinaisons régionales de France 3 en plus du programme France 3 Toutes Régions.

Affaires en justice[modifier | modifier le code]

En 2005 France 3 est condamnée aux prud’hommes pour « non-exécution de bonne foi du contrat de travail » et « harcèlement moral de gestion » dans l'affaire Thierry Kiefer[18]. Il s'agit d'un journaliste qui opérait au sein de la chaîne à Strasbourg depuis 1986, et comme rédacteur en chef adjoint depuis 1996. En septembre 2000, une nouvelle rédactrice en chef arrive et remet en cause le travail de Thierry Kiefer, qui subit reproches, insultes, humiliations. Il dénonce ce comportement par écrit, mais se voit désavoué par sa hiérarchie, et invité par la direction générale à quitter la ville. Il accepte une mutation à Lyon, à condition que ce ne soit que provisoire, et qu'un poste équivalent soit proposé à sa femme, également salariée de France 3. Mme Kiefer rejoint Lyon en mai 2001, puis est licenciée en novembre 2001. En juillet 2003, la justice lui donne raison et France 3 est condamnée pour « licenciement sans cause réelle ni sérieuse ». La chaîne ne fait pas appel. De son côté Thierry Kiefer voit sa candidature rejetée à Lyon après la période convenue, et son état de santé se dégrade. Sa demande de ré-examen de dossier est rejetée, et en janvier 2004 après plusieurs relances sans réponses de la direction des ressources humaines, il saisit les prud'hommes en juin 2004 et porte plainte pour harcèlement moral auprès du procureur de la république de Lyon.

Sa candidature est rejetée en octobre 2004 puis en janvier 2005, et Kiefer se verra finalement proposer un poste à Mâcon pour un essai de 3 mois. En octobre 2005 le Conseil des prud’hommes de Lyon condamne la direction de France 3 pour « non exécution de bonne foi du contrat de travail » et « harcèlement moral de gestion ».

La chaîne ne se pourvoie pas en appel et la direction s'engage à tenir une réunion en présence des organisations syndicales pour « discuter des modalités qui permettront à Thierry Kiefer de retrouver dans l’entreprise une situation digne ». Mais la situation n'évolue pas avec le temps, et les prud'hommes constatent que France Télévision « refuse d’entamer un dialogue avec Monsieur Kiefer sur les errements passés et n’a pas reconnu qu’elle était réellement en tort et que monsieur Kiefer avait été harcelé ». En 2010 ce dernier est déclaré inapte à rester dans l'entreprise par son médecin du travail, et la chaîne le licencie. En mars 2013 le Conseil des prud’hommes de Lyon juge « nul » ce licenciement et condamne une nouvelle fois France Télévisions à verser des dommages et intérêts à son salarié.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Si le logo sans effet de 2002 a bel et bien disparu de l'antenne en 2008, il reste le logo officiel en print, c'est-à-dire sur toutes les surfaces imprimées[12].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Citations tirées du préambule de la charte graphique de France Télévision, signé par Hervé Bourges.
  2. Naissance de France Télévision le 7 septembre 1992 sur ina.fr.
  3. Bande-annonce France 3 passe en 16/9 sur Dailymotion.
  4. Loi n° 2009-258 du 5 mars 2009 relative à la communication audiovisuelle et au nouveau service public de la télévision sur Legifrance.gouv.fr
  5. Mediastases en PACA, reportage du journal provençal le Ravi, octobre 2012
  6. « France 3 reste sous les 10 %, et stagne à 9,7 % de part de marché. » sur jeanmarcmorandini.com
  7. Rapport Brucy : pas de big-bang pour France 3 sur Medialand (Le Monde)
  8. Indicatif de fermeture d'antenne de France 3 de 1992 à 2002 sur Dailymotion.
  9. Habillages d'antenne de France 3 depuis 1992 sur gentv.be.
  10. « Nouvel habillage France 3 pour 2011 » sur lenodal.com.
  11. « Les 40 ans de France 3 » sur france3.fr.
  12. Charte Graphique de France Télévisions, Gédéon, Septembre 2009 (Page 11)
  13. « Présentation de la rentrée 2001-2002 à France 3 » sur ina.fr.
  14. « Une nouvelle directrice de la programmation nommée à France 3 » sur jeanmarcmorandini.com, consulté le 20 juillet 2012.
  15. meteo.france3.fr
  16. http://www.toutelatele.com/florence-klein-fait-ses-adieux-a-france-3-56473
  17. « Le mardi 16 décembre 2008, France 3 passe au 16/9 » sur telesatellite.com.
  18. (fr) Treize ans d’acharnement de France Télévisions contre l’un de ses (ex) journalistes - Acrimed

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]